Championnat de Russie de football D2 2004

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Première division 2004
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ligue de football professionnel
Édition 13e
Lieu(x) Drapeau de la Russie Russie
Date du
au
Participants 22
Matchs joués 462
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Première Ligue 2004
Niveau inférieur Deuxième division 2004

Palmarès
Tenant du titre Amkar Perm
Promu(s) en début de saison Arsenal Toula
Dinamo Briansk
Dinamo Makhatchkala
Kamaz Naberejnye Tchelny
Luch-Energia Vladivostok
FK Orel
Relégué(s) en début de saison Ouralan Elista
Tchernomorets Novorossiisk
Vainqueur Terek Grozny
Promu(s) Terek Grozny
Tom Tomsk
Relégué(s) Arsenal Toula
Baltika Kaliningrad
Gazovik Ijevsk
Lisma-Mordovia Saransk
Neftekhimik Nijnekamsk
Ouralan Elista
Tchernomorets Novorossiisk
Buts 1 046 (2,26 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Russie Andreï Fedkov (38)

Navigation

Localisation des équipes issues de la partie occidentale de la Russie.
Localisation des équipes issues de la partie orientale de la Russie.

La saison 2004 de Première division est la treizième édition de la deuxième division russe. Elle prend place du 28 mars au 6 novembre 2004.

Vingt-deux clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. En fin de saison, les cinq derniers du classement sont relégués en troisième division tandis que les deux premiers sont directement promus en Première Ligue.

Le Terek Grozny remporte largement la compétition en accumulant cent points en quarante-deux matchs et est promu en première division. Il effectue dans le même temps un « doublé » en remportant également la Coupe de Russie 2003-2004 et prend part à la Coupe UEFA 2004-2005 durant la deuxième partie de la saison. Il est accompagné dans l'élite par son dauphin Tom Tomsk.

À l'autre bout du classement, le Gazovik Ijevsk termine dernier du classement avec vingt-deux points en quarante-deux matchs. Les autres relégables sont le Lisma-Mordovia Saransk, le Baltika Kaliningrad, le Neftekhimik Nijnekamsk et l'Ouralan Elista. À l'issue de la saison, l'Arsenal Toula se retire volontairement de la compétition tandis que le Tchernomorets Novorossiisk se voit retirer sa licence professionnelle et est exclu de la compétition.

Le meilleur buteur de la compétition est Andreï Fedkov du Terek Grozny avec trente-huit buts inscrits. Il est suivi par Denis Kiseliov du Tom Tomsk qui en a inscrit dix-sept tandis que le troisième Sergueï Korovouchkine de l'Arsenal Toula en comptabilise seize.

Participants[modifier | modifier le code]

Un total de vingt-deux équipes participent au championnat, quatorze d'entre elles étant déjà présentes la saison précédente, auxquelles s'ajoutent deux relégués de première division, l'Ouralan Elista et le Tchernomorets Novorossiisk, ainsi que six promus de troisième division, que sont l'Arsenal Toula, le Dinamo Briansk, le Dinamo Makhatchkala, le Kamaz Naberejnye Tchelny, le Luch-Energia Vladivostok et le FK Orel, qui remplacent les promus et relégués de l'édition précédente.

Parmi ces clubs, le Lokomotiv Tchita est celui présent depuis le plus longtemps avec une participation ininterrompue en deuxième division depuis 1992, suivi du Gazovik Ijevsk et du Spartak Naltchik présents depuis 1996, tandis que Tom Tomsk est en lice depuis 1998.

La pré-saison est marquée par le retrait du Dinamo Saint-Pétersbourg, cinquième la saison passée, qui se voit retirer sa licence professionnelle et disparaît dans la foulée. Il est remplacé par le Dinamo Briansk, deuxième du groupe Centre de la troisième division.

Légende des couleurs
Club D2 depuis Classement 2003 Stade Capacité
théorique
Ouralan Elista 2004 15 (D1) Stade Ouralan 15 200
Tchernomorets Novorossiisk 2004 16 (D1) Stade Trud 12 500
Tom Tomsk 1998 3 Stade Trud 10 000
Terek Grozny 2003 4 Stade central 10 365
Anji Makhatchkala 2003 6 Stade Dinamo 16 800
Baltika Kaliningrad 2003 7 Stade Baltika 14 660
Metallourg Lipetsk 2003 8 Stade Metallourg 14 940
Sokol Saratov 2003 9 Stade Lokomotiv 15 000
SKA-Energia Khabarovsk 2002 10 Stade Lénine 15 200
Lokomotiv Tchita 1992 11 Stade Lokomotiv 10 200
FK Khimki 2001 12 Stade Novator 5 100
Metallourg-Kouzbass Novokouznetsk 2003 13 Stade Metallourg 10 000
Lisma-Mordovia Saransk 2003 14 Stade Start 11 613
Spartak Naltchik 1996 15 Stade Spartak 14 149
Neftekhimik Nijnekamsk 2001 16 Stade Neftekhimik 3 200
Gazovik Ijevsk 1996 17 Stade central 15 000
FK Orel 2004 1 (D3, groupe Centre) Stade central 15 292
Luch-Energia Vladivostok 2004 1 (D3, groupe Est) Stade Dinamo 10 200
Arsenal Toula 2004 1 (D3, groupe Ouest) Stade Arsenal 20 048
Kamaz Naberejnye Tchelny 2004 1 (D3, groupe Oural-Povoljié) Stade Kamaz 9 221
Dinamo Makhatchkala 2004 1 (D3, groupe Sud) Stade Dinamo 16 800
Dinamo Briansk 2004 2 (D3, groupe Centre) Stade Dinamo 10 100

Compétition[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème classique de points (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0). Pour départager les équipes à égalité de points, on utilise les critères suivants :

  1. Nombre de matchs gagnés
  2. Confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur)
  3. Différence de buts générale
  4. Buts marqués (général)
  5. Buts marqués à l'extérieur (général)
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Terek Grozny C 100 42 32 4 6 70 22 +48
2 Tom Tomsk 86 42 27 5 10 70 38 +32
3 Sokol Saratov 83 42 25 8 9 69 38 +31
4 Kamaz Naberejnye Tchelny P 69 42 19 12 11 52 49 +3
5 FK Khimki 61 42 17 10 15 39 33 +6
6 FK Orel P 61 42 16 13 13 37 34 +3
7 SKA-Energia Khabarovsk 61 42 16 13 13 42 37 +5
8 Anji Makhatchkala 60 42 16 12 14 50 53 -3
9 Metallourg Lipetsk 60 42 15 15 12 48 43 +5
10 Lokomotiv Tchita 59 42 17 8 17 47 48 -1
11 Dinamo Makhatchkala P 59 42 16 11 15 44 48 -4
12 Spartak Naltchik 58 42 16 10 16 53 46 +7
13 Arsenal Toula P [n 1] 58 42 15 13 14 39 32 +7
14 Luch-Energia Vladivostok P 56 42 15 11 16 50 50 0
15 Dinamo Briansk P 55 42 14 13 15 49 51 -2
16 Metallourg-Kouzbass Novokouznetsk 52 42 14 10 18 53 53 0
17 Tchernomorets Novorossiisk R [n 2] 51 42 13 12 17 47 44 +3
18 Ouralan Elista R 50 42 13 11 18 48 57 -9
19 Neftekhimik Nijnekamsk 45 42 11 12 19 38 57 -19
20 Baltika Kaliningrad 39 42 10 9 23 37 60 -23
21 Lisma-Mordovia Saransk 26 42 5 11 26 24 62 -38
22 Gazovik Ijevsk 22 42 5 7 30 40 91 -51
Qualifications européennes
Promotion en première division
  • 1er et 2e : promotion
Relégation en troisième division
  • 18e à 22e : relégation
  • 13e et 17e : rétrogradation
Abréviations
  1. L'Arsenal Toula est volontairement rétrogradé en troisième division à l'issue de la saison.
  2. Le Tchernomorets Novorossiisk abandonne son statut professionnel et est rétrogradé en quatrième division à l'issue de la saison[1].

Résultats[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) TER TOM SOK KAM KHI ORE SKA ANJ MLI LOK DMA SPA ARS LEV DBR MNO TCH OUR NEF BAL MOR GAZ
Terek Grozny 2-1 1-0 2-1 0-0 2-0 1-0 1-0 1-0 4-1 1-0 2-1 2-0 4-0 3-1 3-4 2-0 2-1 1-0 1-0 5-0 2-0
Tom Tomsk 0-1 3-0 1-0 1-0 1-2 3-1 4-2 2-1 4-2 2-1 3-2 1-1 1-0 2-0 3-2 3-2 1-0 1-1 2-1 2-1 8-2
Sokol Saratov 2-1 2-0 1-0 2-0 1-0 3-2 3-1 2-0 2-0 4-2 3-1 0-1 1-0 1-1 3-0 3-0 2-1 4-0 2-0 1-0 4-0
Kamaz Naberejnye Tchelny 0-4 1-0 2-2 1-0 2-1 2-2 0-0 0-1 0-0 1-1 0-3 2-0 1-1 3-1 0-2 1-1 1-1 2-1 2-1 1-0 0-0
FK Khimki 0-2 1-0 0-1 0-1 0-0 0-1 2-1 1-1 2-0 3-0 0-0 2-0 0-0 1-2 1-0 1-1 1-2 0-0 2-0 2-0 3-1
FK Orel 0-1 1-0 3-0 1-0 0-1 1-0 0-0 1-1 1-0 1-0 2-1 1-0 0-0 0-2 3-1 2-2 3-1 1-1 0-1 0-0 1-0
SKA-Energia Khabarovsk 1-0 0-1 0-0 1-1 1-1 0-2 2-0 1-2 1-2 1-0 2-1 0-0 1-1 2-0 1-1 1-0 2-0 3-0 0-2 1-0 2-1
Anji Makhatchkala 2-1 1-0 1-1 1-3 2-0 1-2 0-0 0-0 0-1 0-0 2-1 2-0 3-2 3-0 1-0 1-1 1-1 0-2 1-0 2-0 2-1
Metallourg Lipetsk 1-1 0-0 2-2 4-0 2-1 2-0 0-0 1-2 2-1 0-1 0-1 2-0 0-3 2-0 0-0 1-0 0-4 1-2 1-0 1-0 4-2
Lokomotiv Tchita 1-2 3-2 1-2 2-4 1-0 1-0 1-1 2-0 4-3 1-1 1-1 0-2 2-1 3-1 1-0 2-1 2-1 1-0 1-1 5-0 3-1
Dinamo Makhatchkala 1-2 0-0 1-0 1-1 1-3 1-0 1-0 2-1 3-0 0-0 2-1 2-1 2-1 1-0 1-0 2-0 1-2 1-3 2-0 1-1 4-1
Spartak Naltchik 0-0 1-2 3-2 2-3 0-1 0-0 0-0 0-0 2-1 1-0 0-0 1-0 1-0 2-2 3-2 2-1 1-0 4-0 2-0 2-0 4-1
Arsenal Toula 1-0 0-1 0-1 0-0 0-0 4-0 3-0 1-2 0-0 2-0 3-2 2-1 0-1 0-0 0-0 2-0 1-0 1-1 1-0 2-0 3-1
Luch-Energia Vladivostok 1-0 1-2 2-1 0-1 1-2 1-1 1-0 1-0 1-1 1-0 4-0 0-0 0-0 1-0 3-0 4-2 5-3 0-1 0-0 3-0 4-0
Dinamo Briansk 0-1 1-1 3-3 0-2 1-0 1-0 1-1 1-1 0-0 1-0 0-1 2-1 1-2 0-0 1-2 2-0 6-0 0-0 3-0 2-0 2-0
MK Novokouznetsk 0-0 1-2 0-1 5-1 3-1 0-0 0-1 0-1 2-2 0-1 4-0 2-1 1-1 1-2 0-2 2-1 4-2 0-1 3-1 0-0 2-1
Tchernomorets Novorossiisk 0-2 1-0 0-0 3-0 0-1 0-2 2-1 5-0 1-1 0-0 3-1 2-0 2-1 1-0 5-0 0-0 1-1 3-1 1-0 2-0 3-0
Ouralan Elista 1-2 0-2 1-0 0-1 2-1 1-1 1-2 5-5 0-0 1-0 0-0 1-0 0-0 4-0 3-3 1-1 1-0 0-1 1-0 3-0 1-0
Neftekhimik Nijnekamsk 0-1 0-2 3-0 0-2 1-2 2-2 0-2 3-1 1-4 0-0 1-1 0-1 1-1 1-1 0-1 2-1 0-0 1-0 2-0 0-1 1-2
Baltika Kaliningrad 0-3 0-1 0-0 0-2 0-1 0-0 1-3 3-3 1-1 1-0 2-1 2-3 2-1 3-2 1-1 2-3 1-0 3-0 2-2 1-0 3-2
Lisma-Mordovia Saransk 0-1 0-1 2-3 0-2 0-1 2-1 1-1 1-3 0-1 0-1 0-2 2-1 0-0 4-1 1-1 0-1 0-0 0-0 4-1 2-2 1-1
Gazovik Ijevsk 1-3 0-4 0-4 3-5 1-1 0-1 0-1 0-1 0-2 1-0 0-0 1-1 0-2 6-0 2-3 2-3 0-0 0-1 3-1 2-0 1-1

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs
Rang Joueur Club Buts
1 Drapeau de la Russie Andreï Fedkov Terek Grozny 38
2 Drapeau de la Russie Denis Kiseliov Tom Tomsk 17
3 Drapeau de la Russie Sergueï Korovouchkine Arsenal Toula 16
4 Drapeau de la Russie Beslan Adjindjal Sokol Saratov 15
Drapeau de la Biélorussie Pyotr Kachura Sokol Saratov

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « В РОССИИ СТАЛО МЕНЬШЕ НА ПЯТЬ ПРОФЕССИОНАЛЬНЫХ КЛУБОВа », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 10 novembre 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]