Aleksandr Kokorin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aleksandr Kokorine)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aleksandr Kokorin
Image illustrative de l’article Aleksandr Kokorin
Kokorin en 2020.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie FK Sotchi (prêté par le Zénith Saint-Pétersbourg)
Numéro 91
Biographie
Nom Aleksandr Aleksandrovitch Kokorine
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (29 ans)
Lieu Valouïki (URSS)
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 2008 -
Poste Attaquant polyvalent
Parcours junior
Années Club
0 Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2008-2013 Drapeau : Russie Dynamo Moscou 131 (25)
2013 Drapeau : Russie Anji Makhatchkala000 0(0)
2013-2016 Drapeau : Russie Dynamo Moscou072 (25)
2016-Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg092 (34)
2020- Drapeau : Russie FK Sotchi005 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2011 Drapeau : Russie Russie espoirs017 0(8)
2011- Drapeau : Russie Russie048 (12)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 juin 2020

Aleksandr Aleksandrovitch Kokorine (en russe : Алекса́ндр Алекса́ндрович Коко́рин) né le à Valouïki, est un footballeur international russe évoluant au poste d'attaquant.

Formé au Lokomotiv Moscou, il s'engage avec le Dynamo Moscou en 2008 et fait rapidement ses débuts avec l'équipe première. Son intégration rapide et ses prestations lui permettent de jouer avec l'équipe de Russie espoirs où il se distingue rapidement. Il rejoint l'Anji Makhatchkala en juillet 2013 mais fait son retour au Dynamo Moscou en août, l'Anji Makhatchkala ayant décidé de réduire son budget.

En novembre 2011, il dispute son premier match avec la sélection russe à l'âge de 20 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Dynamo Moscou (2008-2015)[modifier | modifier le code]

Alexandr Kokorin avec le Dynamo Moscou en 2009.

Kokorin fait ses débuts pour l'équipe première du Dynamo Moscou le face au Saturn Ramenskoïe. Il entre alors en jeu à la mi-temps et marque le but égalisateur 18 minutes plus tard tandis que les siens l'emportent finalement 2-1. Il devient à cette occasion le plus jeune joueur du club à marquer en championnat à l'âge de 17 ans et 199 jours[1]. Il inscrit un mois plus tard le but de la victoire face au Lokomotiv Moscou tandis qu'il termine la fin de saison avec sept rencontres jouées en championnat, où le Dynamo termine à la troisième place.

Lors de la saison 2009 du championnat, Kokorin se voit accorder plus de temps de jeu. Il effectue alors 24 apparitions dont 15 comme titulaire et marque deux buts. Il mar que son premier but en compétitions européennes le face le Celtic Glasgow lors du troisième tour des qualifications à la Ligue des champions, donnant ainsi la victoire à son équipe[2]. Il ne peut cependant empêcher l'élimination des siens à l'issue du match retour[3].

En 2010, Kokorin est moins performant avec son club, son temps de jeu diminue et il ne parvient pas à inscrire le moindre but en 26 matchs toutes compétitions confondues. Malgré cela, son contrat est prolongé en février 2011 pour une durée de trois ans et demi[4]. Son entraîneur Miodrag Božović le place par la suite sur le banc pour le début de l'exercice 2011-2012. Il ne joue ainsi plus jusqu'à ce que Sergueï Silkine soit nommé à la tête de l'équipe et le fasse entrer en jeu face à l'Anzhi Makhachkala le , lors de la 6e journée du championnat, rencontre durant laquelle il marque un but[5]. Dès lors, il apparaît plus souvent avec le Dynamo tandis que ses prestations lui permettent d'obtenir une place de titulaire. Il dispute ainsi notamment la finale de la Coupe de Russie face au Rubin Kazan le [6]. Le Dynamo Moscou termine la saison à la quatrième place du championnat tandis que Kokorin cumule 37 matchs joués pour cinq buts marqués dans la compétition[7].

Sa saison 2012-2013 commence également de manière positive, notamment en coupe d'Europe où il marque trois buts lors de la phase qualificative de la Ligue Europa. En championnat, il connaît sa saison la plus prolifique avec dix buts inscrits, incluant deux doublés contre le Mordovia Saransk et le Spartak Moscou tandis que son équipe se classe septième[8].

Le , il rejoint l'Anji Makhatchkala pour un montant de 19 millions d'euros[9], mais fait finalement son retour au Dynamo Moscou dès le , l'Anji ayant entre-temps décidé de réduire drastiquement son budget à la suite de résultats mitigés en championnat et de la mise en retrait de son actionnaire principal, Kokorin n'ayant ainsi jamais joué le moindre match pour le club. Retrouvant rapidement sa place de titulaire à Moscou, il y connaît une nouvelle saison à dix buts et contribue à la quatrième place de l'équipe en championnat à l'issue de l'exercice[10].

La première journée de la saison 2014-2015 le voit inscrire le premier triplé de sa carrière face au FK Rostov à l'occasion d'une victoire 7-2 des siens le . Il porte également de manière régulière le brassard de capitaine tout au long de la saison et participe activement à la campagne du club en Ligue Europa, avec qui il atteint le stade des huitièmes de finale[11]. En championnat, il est en tout buteur à huit reprises tandis que le Dynamo termine à nouveau quatrième. Il est utilisé de manière plus irrégulière durant la première moitié d'exercice 2015-2016 en raison de suspensions et de blessures, bien qu'il inscrive quatre buts lors des huit rencontres qu'il parvient à disputer[12].

Zénith Saint-Pétersbourg et passage en prison (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage avec le Zénith Saint-Pétersbourg pour 3 années[13].

Le , Aleksandr Kokorin et Pavel Mamaïev ont été placés en détention provisoire pour deux mois après les agressions dont ils sont accusés, ils risqueraient jusqu'à 5 ans de prison les clubs dont ils jouaient ont promis qu'ils allaient suspendre leur contrat à vie[14].

Le , il est condamné à un an et cinq mois de prison ferme par le parquet russe. Il est licencié par son club.

Le , lui et Pavel Mamaïev sont libérés de prison pour bonne conduite[15]. Prolongé dans la foulée par le Zénith[16], il est cependant inéligible pour jouer durant le reste de l'année 2019, la date d'enregistrement des effectifs ayant alors été dépassée. Au mois de janvier 2020, le Zénith et le FK Sotchi annoncent un accord dans le cadre du prêt du joueur à cette dernière équipe pour la fin de la saison 2019-2020, et ce malgré son refus apparent[17]. Après un mois d'incertitude, le prêt est finalement confirmé à la mi-février[18]. Il inscrit un but pour ses débuts avec le club le 1er mars, à l'occasion d'une défaite 2-1 contre l'Arsenal Toula[19], son premier match officiel depuis octobre 2018[20].

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Kokorin avec la sélection russe en 2014.

Avec des débuts précoces en club, Alexandr Kokorin se fait vite remarquer et est convoqué par Igor Kolyvanov, le sélectionneur de l'équipe de Russie espoirs, en 2009. Il devient un membre important de l'équipe espoir qui se bat pour une qualification à l'Euro 2011. Il est l'un des joueurs les plus utilisés par le sélectionneur Igor Kolyvanov lors des éliminatoires de l'Euro 2011 avec 7 des 10 matchs de sa sélection joués.

À la suite de l’échec de la qualification au championnat d'Europe espoirs, Nikolaï Pissarev remplace Kolyvanov à la tête de l'équipe espoirs[21]. Le nouveau sélectionneur compte sur Kokorin pour se qualifier à l'Euro 2013 et il l'utilise donc comme titulaire lors des 5 matchs amicaux de 2010 et 2011. La Russie parvient notamment à battre la France et faire match nul contre l'Espagne, futur vainqueur de l'Euro 2011[22],[23].

Les espoirs russes entament les éliminatoires de l'Euro 2013 par une victoire 0-2 face à la Pologne avec un but inscrit par Kokorin[24]. Le , Aleksandr Kokorin s'offre un triplé (le premier de sa carrière) lors de la large victoire contre la Moldavie (0-6)[25] et permet à la Russie de prendre la tête de son groupe de qualification à l'Euro. Quatre jours plus tard, lui et son partenaire en club, Fedor Smolov, inscrivent un but dans le match à domicile contre le Portugal (2-1)[26],[27].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Aleksandr Kokorin au 19 juin 2020[28],[29]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Russie Russie Total
Division M B M B C M B M B M B
2008 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 7 2 - - - - - - - 7 2
2009 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 24 2 3 0 C1+C3 4 1 - - 31 3
2010 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 24 0 2 0 - - - - - 26 0
2011-2012 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 37 5 4 2 - - - 6 0 47 7
2012-2013 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 22 10 1 0 C3 3 3 7 1 33 14
2013-2014 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 22 10 1 0 - - - 12 5 35 15
2014-2015 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 27 8 1 0 C3 11 2 7 2 46 12
2015-2016 Drapeau de la Russie Dynamo Moscou D1 8 4 2 1 - - - 4 2 14 7
Sous-total 171 41 14 3 - 18 6 36 10 239 60
2015-2016 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg D1 10 2 2 1 C1 2 0 6 2 20 5
2016-2017 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg D1 27 5 3 1 C3 8 4 2 0 40 10
2017-2018 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg D1 22 10 - - C3 13 9 4 0 39 19
2018-2019 Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg D1 3 0 1 1 C3 1 1 - - 5 2
Sous-total 62 17 6 3 - 24 14 12 2 104 36
2019-2020 Drapeau de la Russie FK Sotchi D1 4 6 - - - - - - - 4 6
Total sur la carrière 237 64 20 6 - 42 20 48 12 347 102

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « 10 лет назад Кокорин дебютировал в чемпионате России », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 25 janvier 2020)
  2. (en) Peter Jardine, « Celtic 0 Dynamo 1: Mowbray's Euro plan blown to pieces by Moscow », sur dailymail.co.uk (consulté le 23 avril 2012)
  3. (en) Stephen Mcgowan, « Dynamo Moscow 0 Celtic 2: Georgios Samaras late show sends Bhoys through in Europe », sur dailymail.co.uk (consulté le 23 avril 2012)
  4. (ru) Dmitri Zelenov, « Александр Кокорин: "Рад, что наступила определенность" », sur news.sport-express.ru (consulté le 23 avril 2012)
  5. (ru) « Первый гол Роберто Карлоса », sur ru.uefa.com (consulté le 12 octobre 2014)
  6. (es) « El Rubin Kazan se proclama campeón de la Copa de Rusia », sur vavel.com, (consulté le 15 septembre 2014)
  7. « Performances 2011-2012 », sur transfermarkt.fr (consulté le 25 janvier 2020)
  8. « Performances 2012-2013 », sur transfermarkt.fr (consulté le 25 janvier 2020)
  9. « L'Anji recrute l'attaquant international Kokorin », sur uefa.com, (consulté le 4 juillet 2013)
  10. « Performances 2013-2014 », sur transfermarkt.fr (consulté le 25 janvier 2020)
  11. « Performances 2014-2015 », sur transfermarkt.fr (consulté le 25 janvier 2020)
  12. « Performances 2015-2016 », sur transfermarkt.fr (consulté le 25 janvier 2020)
  13. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Aleksandr-kokorin-signe-au-zenith-saint-petersbourg/629887
  14. RUSSIE: MAMAEV ET KOKORIN EMPRISONNÉS APRÈS LEURS AGRESSIONS
  15. https://www.eurosport.fr/football/les-footballeurs-russes-mamaev-et-kokorin-liberes-de-prison_sto7463989/story.shtml
  16. (ru) « Адвокат: Кокорин заключил новый контракт с "Зенитом" », sur ria.ru,‎ (consulté le 25 janvier 2020)
  17. (ru) « Кокорин против ссылки на юг. Футболист "Зенита" отказывается от аренды в "Сочи" », sur tass.ru,‎ (consulté le 25 janvier 2020)
  18. (ru) « =Конец трансферной саги. Кокорин на правах аренды перешел из "Зенита" в "Сочи" », sur tass.ru,‎ (consulté le 17 février 2020)
  19. (ru) « Кокорин считает, что "Сочи" незаслуженно проиграл "Арсеналу" в матче РПЛ », sur tass.ru,‎ (consulté le 1er mars 2020)
  20. (ru) « По новой в "Сочи". Кокорин готовится сыграть в РПЛ впервые с октября 2018 года », sur tass.ru,‎ (consulté le 1er mars 2020)
  21. (ru) « Николай Писарев возглавил молодежную сборную России по футболу », sur sovsport.ru,‎ (consulté le 25 mai 2012)
  22. « Espoirs. France - Russie : 0-1 », sur ouest-france.fr (consulté le 25 mai 2012)
  23. (es) Pablo Egea, « España sigue con su puesta a punto », sur marca.com (consulté le 25 mai 2012)
  24. (en) « Canny Russia rein in Poland », sur uefa.com (consulté le 26 mai 2012)
  25. (en) « Rampant Russia put six past Moldova », sur uefa.com (consulté le 26 mai 2012)
  26. « La Russie domine le Portugal », sur http://foot-russe.football.fr (consulté le 26 mai 2012)
  27. (en) « Dinamo pair help Russia down Portugal », sur uefa.com (consulté le 26 mai 2012)
  28. « Fiche d’Aleksandr Kokorin », sur soccerway.com
  29. « Fiche d’Aleksandr Kokorin », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :