Erik J. Certön

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Erik J. Certön
Nom de naissance Frédéric Certonciny
Alias
Érica Certon
Éric Corten
Ben Sciaghines
Larry Saunders
Rol Fredern
Naissance
Dreux, Eure-et-Loir (France)
Décès (à 88 ans)
Nice, Alpes-Maritimes (France)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Erick J. Certön, pseudonyme de Frédéric Jean Raoul Certonciny, né à Dreux le et mort à Nice le , est un journaliste, un traducteur et un écrivain français de littérature populaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Paris et à Oxford, où il acquiert une maîtrise de l'anglais qui lui permettra d'être plus tard traducteur, il s'intéresse à l'archéologie, mais oriente sa carrière vers le journalisme et l'enseignement. Il est correspondant pour l'Est de la France du Daily Mail de Londres. En parallèle de ces activités journalistiques, il est professeur de Sciences sociales. Pendant la Première Guerre mondiale, il sert dans le 5e Corps d'Armée dès le . Blessé au combat près de Longuyon, il devient, après le conflit, rédacteur en chef à Metz de L'Alerte, un journal prônant l'antinazisme.

En marge de ses activités professionnelles, il écrit en 1900 Thi Nam, une pièce de théâtre restée inédite. En collaboration avec Armand Ziwès, il publie sous son nom un premier roman en 1927, L'Homme qui mourut d'amour. Après avoir adopté le pseudonyme d'Erik J. Certön, il écrit à la fin de la Seconde Guerre mondiale des romans policiers dans la collection Le Masque, notamment La Meute de minuit, lauréat du Prix du roman d'aventures 1947. Il conserve ensuite ce pseudonyme pour signer d'autres fictions policières, seul ou avec divers collaborateurs. Il publie ensuite, en faisant cavalier seul sous le même pseudonyme, plusieurs romans de littérature populaire (policier, espionnage, aventures...).

Dans les années 1950, il traduit plusieurs aventures de Blackshirt, le héros de Bruce Graeme pour les éditions La Corne d'or, et quelques romans d'aventures pour les Presses de la Cité et les éditions Hachette.

Sous le pseudonyme de Larry Saunders, il produit surtout des romans érotiques pour les éditions La Tarente de Marseille.

Sous le pseudonyme d'Érica Certon, il a également signé la série de littérature d'enfance et de jeunesse des aventures de Mouche, une petite fille espiègle accompagnée de son chien Couic et adulée par une bande de garçonnets toujours prêts à affronter les mille dangers de leurs hasardeuses expéditions.

Sous le pseudonyme d'Erik Certon, enfin, il anime en 1961-1962 l'émission Mystère au 367 sur les ondes de la Radio des Vallées, qui deviendra Sud Radio en 1966.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Signé Frédéric Certonciny en collaboration avec Armand Ziwès[modifier | modifier le code]

  • 1927 : L'Homme qui mourut d'amour, Paris, éditions Grasset ; réédition, Paris, Ferenczi, coll. Du Jour, 1947

Série Gordon Glengarry, détective, signée Erik J. Certön[modifier | modifier le code]

  • 1946 : L'Énigme de Fal-River, Paris, Éditions La Belle Fontaine, coll. New Scotland Yard
  • 1946 : L’Assassin est dans la cale, Paris, Éditions La Belle Fontaine, coll. New Scotland Yard
  • 1946 : La Lueur du moulin de Touvent, Paris, Éditions La Belle Fontaine, coll. New Scotland Yard
  • 1946 : La Piste du sable rouge, Paris, Éditions La Belle Fontaine, coll. New Scotland Yard

Signés Erik J. Certön[modifier | modifier le code]

  • 1946 : Le Drame de King's Road, Paris, Éditions Le Chardon, coll. Le Chat Noir
  • 1948 : Le Pendu de Wimbledon, Paris, Ferenczy, coll. Mon Roman policier no 85
  • 1948 : Le Secret du catafalque, Paris, Ferenczy, coll. Mon Roman policier no 90
  • 1949 : Le Sorcier de la falaise, Paris, Ferenczy, coll. Mon Roman policier no 103
  • 1949 : Le Carillon des catacombes, Paris, Ferenczy, coll. Mon Roman policier no 111
  • 1949 : Elles se vendent toutes, Paris, Fleuve noir, coll. Spécial police no 3
  • 1950 : Cascade de volupté, Paris, Fleuve noir, coll. Noire et Rouge/La Flamme no 10
  • 1950 : La Rose de Klondyke, Paris, Ferenczy, coll. Mon Roman d'aventures no 124
  • 1950 : Émeraude, Nice, Éditions La Corne d'or, hors collection
  • 1952 : Lèvres de sang, Nice, Éditions La Corne d'or, hors collection
  • 1953 : Alerte adriatique, Marseille, Éditions La Tarente, coll. Police/Espionnage no 11
  • 1953 : Les Frontières du diable, Nice, Éditions La Corne d'or, coll. Police/Espionnage no 16
  • 1953 : La Capitale de la peur, Nice, Éditions La Corne d'or, coll. Police/Espionnage no 19
  • 1954 : La Lionne de Juda, Nice, Éditions La Corne d'or, coll. Police/Espionnage no 27
  • 1954 : La Lune de la Hurle aux loups, Nice, Éditions La Corne d'or, coll. Épouvante no 2
  • 1957 : Un poète de la mer : Maurice d'Hartoy, Nice, France-Riviera
  • 1959 : Tonnerre sur le Kenya, Menton, Éditions Le Cobra, coll. Sélection des meilleurs romans d'espionnage no 1
  • 1960 : Échec à la panthère noire, Menton, Éditions Le Cobra, coll. Sélection des meilleurs romans d'espionnage no 4
  • 1960 : Un drame de l'au-delà, Paris, Fleuve noir, coll. Angoisse no 65 ; réédition dans une version bande dessinée, Tourcoing, Artima, coll. Comics Pocket, Série Hallucinations, 1981

Signés Erik J. Certön en collaboration avec Armand Ziwès[modifier | modifier le code]

  • 1947 : La Meute de minuit, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 343 Prix du roman d'aventures
  • 1957 : Les Esclaves du silence, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 565
  • 1958 : Trois poignards, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 635
  • 1961 : Les Sortilèges de Seven Stones, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 712

Signés Larry Saunders[modifier | modifier le code]

  • 1949 : La Pire des garces, Marseille, Éditions La Tarente no 1
  • 1950 : Elles y passeront toutes, Marseille, Éditions La Tarente no 2
  • 1950 : Le Cargo des orgies, Marseille, Éditions La Tarente no 4
  • 1950 : À draps ouverts, Marseille, Éditions La Tarente no 6
  • 1951 : À coudes rabattus, Marseille, Éditions La Tarente no 8
  • 1951 : Pas de bouches inutiles, Marseille, Éditions La Tarente no 10
  • 1952 : Pleine peau, Marseille, Éditions La Tarente no 22
  • 1952 : Tu paieras de ta chair, Marseille, Éditions La Tarente no 26
  • 1953 : Frissons de joie, Marseille, Éditions La Tarente no 30
  • 1953 : Ivresses d’épouvante, Marseille, Éditions La Tarente no 34
  • 1953 : Gare aux tentatrices, Marseille, Éditions La Tarente no 37
  • 1954 : Fleur de chair, Nice, Éditions La Corne d'or no 41
  • 1954 : Quatre Blanches et une Noire, Nice, Éditions La Corne d'or no 47
  • 1955 : Amours, passeurs et mort !, Nice, Éditions La Corne d'or no 50
  • 1959 : Volcan sur l'est, Menton, Éditions Le Cobra, coll. Sélection des meilleurs romans d'espionnage no 2

Signés Ben Sciaghines[modifier | modifier le code]

  • 1955 : Amours marocaines, Nice, Éditions La Corne d'or
  • 1955 : Boléros, fandangos, navajas !, Nice, Éditions La Corne d'or

Signé Rol Fredern[modifier | modifier le code]

  • 1960 : La Montagne infernale, Menton, Éditions Le Cobra, coll. Sélection des meilleurs romans d'espionnage no 3

Littérature d'enfance et de jeunesse signée Érica Certon[modifier | modifier le code]

série Mouche
  • 1958 : Mouche détective, Paris, Hachette, Bibliothèque rose no 36
  • 1959 : Mouche s’en va-t-en guerre, Paris, Hachette, Bibliothèque rose no 44
  • 1960 : Mouche dans les neiges, Paris, Hachette, Bibliothèque rose no 62
  • 1961 : Mouche au studio, Paris, Hachette, Bibliothèque rose no 84
  • 1966 : Mouche et les Visons bleus, Paris, Hachette, Bibliothèque rose no 227

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]