Pierre Apestéguy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Apestéguy
Alias
Franck Marchal
Naissance
Basses-Pyrénées (France)
Décès
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Pierre Aspestéguy (parfois orthographié Apesteguy), né dans les Basses-Pyrénées en 1912 et mort le , est un scénariste et un écrivain français, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il exerce de petits métiers, dont débardeur à New York et livreur aux Halles de Paris, avant d'être un temps journaliste au Petit Parisien, puis reporter au Moyen-Orient, une expérience dont il se servira pour planter le décor de plusieurs de ses romans. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il est directeur de production chez Gaumont, puis directeur d'Enzko-Films jusqu'en 1951. Il sera également scénariste et dialoguiste de quelques films.

D'origine basque, il publie d'abord des romans régionaux avant de donner La Dame d'onze heures, en 1938, un roman policier remarqué qui deviendra en 1948 le film homonyme de Jean Devaivre. En 1939, il reçoit le prix du roman d'aventures pour Le Roi de sables, un récit mouvementé entourant la construction d'un pipe-line sur les territoires de l'Irak et de la Syrie.

Après un long silence, il revient à l'écriture en 1956 pour faire paraître sous le pseudonyme de Franck Marchal la série des aventures de Nathalie, un mannequin-détective qui connaît deux adaptations cinématographiques avec Martine Carol dans la peau de l'héroïne. Sous son patronyme, et en collaboration avec Monique Henry, il publie dès l'année suivante deux titres avec Brigitte Lechat, une espionne acrobate passablement casse-cou, puis, à partir de 1963, une troisième série, consacrée aux enquêtes rocambolesques de Marie Caroline Demilot, surnommée Vénus (par souci d'homophonie avec la Vénus de Milo), une improbable Arsène Lupin en jupons qui, au milieu des péripéties les plus échevelées, vit une grande passion amoureuse pour Médéric Sauvage, bellâtre agent d'Interpol et champion de courses automobiles.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Nathalie, signée Franck Marchal - 1956 à 1959[modifier | modifier le code]

  • Nathalie princesse, mannequin de Paris, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Dossiers secrets » no 1, 1956
  • Nathalie au 4e top, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. Dossiers secrets, coll. « Dossiers secrets » no 2, 1956
  • S.O.S Nathalie, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Dossiers secrets » no 9, 1956
  • Nathalie double dans les virages, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Dossiers secrets », 1956
  • Nathalie au Portugal, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Le Masque - Espionnage » 1re série, no 5, 1958
  • Nathalie met le feu aux poudres, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Le Masque - Espionnage » 1re série, no 20, 1959

Série Brigitte Lechat, en collaboration avec Monique Henry - 1957[modifier | modifier le code]

  • La Griffe du chat, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Dossiers secrets » no 10, 1957
  • Le Chat au clair de lune, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Dossiers secrets » no 13, 1957

Série Vénus Demilot, en collaboration avec Monique Henry - 1963 à 1965[modifier | modifier le code]

  • Les Holp-up de Vénus, Paris, Fayard, 1963
  • Vénus flirte avec la mort, Paris, Fayard, 1963
  • Vénus au Texas, Paris, Fayard, 1963
  • Une fusée pour Vénus, Paris, Fayard, 1963
  • Vénus et le chien secret, Paris, Fayard, 1963
  • Les Jeux de Vénus, Paris, Fayard, 1964 - Il s'agît en fait de « Le chat au clair de lune » dans lequel les noms ont été changés et quelques paragraphes réécrits.[réf. nécessaire]
  • Ici, Radio-Vénus, Paris, Fayard, 1964
  • Vénus au Danemark, Paris, Fayard, 1965
  • Vénus retombe dans le hold-up, Paris, Fayard, 1965

Un dixième tome, Vénus contre Scotland Yard est annoncé à la fin de Vénus retombe dans le hold-up, mais il semble ne jamais avoir été publié.

Autres romans policiers ou d'espionnage[modifier | modifier le code]

  • La Dame d'onze heures, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Le Masque » no 262, 1938 [rééditions en 1952 et 1998] ; réédition, Paris, La Bruyère, coll. « La Cagoule » no 24, 1946
  • Le Roi des sables, Paris, Librairie des Champ-Élysées, coll. « Série Émeraude » no 16, 1939 ; réédition, Paris, Fayard, 1952

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Cœurs basques, Paris, Fasquelle,1933
  • Gachucha. Roman basque, Paris, Fasquelle, 1934
  • Le Mariage de Ramuntcho, Paris, Société d'édition littéraire française, 1947
  • Au nom du père, Paris, Fayard, 1960.
  • La Stupéfiante Affaire Vandevelde, Paris, La Table Ronde, 1967

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • La Vie profonde d'Edmond Rostand, Paris, Charpentier & Fasquelle, 1929
  • Tonnerre de Dieu..., Givors, A. Martel, 1954

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

Adaptation d'un roman par des tiers[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Pierre Apestéguy est candidat, lors du premier épisode de la série Les Cinq Dernières Minutes, pour découvrir le nom de l'assassin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]