Paul Bérato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Bérato
Alias
Yves Dermèze, Paul Béra,
Paul Mystère, Michel Avril, André Gascogne
Naissance
Tonneins , Lot-et-Garonne (France)
Décès (à 73 ans)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Paul Bérato, né à Tonneins le 19 février 1915 - mort le 11 février 1989 est un écrivain de langue française, plus connu sous les pseudonymes d’Yves Dermèze, Paul Béra, Paul Mystère (collectif), Michel Avril, et André Gascogne. Il utilisa d'autres pseudonymes moins célèbres : Steve Evans, Francis Hope, John Luck, Serge Marèges, Francis Richard, Luigi Saetta, Martin Slang, Jean Vier (Vié ?), François Richard, Téka, Serge Valentin, Alain Janvier ...

Il s'est spécialisé dans les romans d'aventure, policiers et de science-fiction.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Signée Yves Dermèze[modifier | modifier le code]

Il a été récompensé par le prix du roman d'aventures en 1950 et le grand prix de l'Imaginaire en 1977. Il a écrit :

  • L'assassin est une chanson, 1941
  • Le Maître des eaux, 1943
  • Balto l'homme des ténèbres, S.E.P.E., 1943
  • À la recherche de l'amour, 1944
  • L'Armure du diable, S.E.P.E., 1944
  • Catherine a descendu le Vieux, 1946
  • Le trésor du Dieu, Éditions Didier, 1946
  • Premier Message, S.E.L.P.A. Paris, collection COQ-HARDI n° 7, 1947
  • Sous la banquise en feu, S.E.L.P.A. Paris, collection COQ-HARDI n° 8, 1947
  • Le Pays sans soleil, 1948
  • Le Retour de l'esclave noir, S.E.L.P.A. Paris, collection COQ-HARDI n° 27, 1949
  • Le Messager du soleil, 1949
  • Souvenance pleurait, Librairie des Champs-Élysées, 1950
  • Châteaux en Espagne, 1954
  • Le Titan de l'espace, Éditions Metal 2000, 1954
  • Via Velpa, Éditions Métal 2000, 1955
  • La Fille du Vert-Galant, 1955
  • La Damoiselle en mante bleue, 1957
  • La Pierre vivante, 1958
  • Affaire interdite, 1961
  • Sauver Sigrid, S.E.G., 1961
  • Les Envoyés du "Paradis", Éditions Atlantic, 1963
  • Atome… cher trésor !, S.E.G., 1967
  • Le Coupe Gorge, S.E.G., 1967
  • Le Général est mort, S.E.G., 1967
  • Sept à la morgue, S.E.G., 1968
  • Pascaline et la favorite, Fleuve Noir Grands Romans
  • L'Image de l'autre - Le Masque Science Fiction No 7, 1974
  • Le Sharoum de Galicas, Édition Marabout, 1974
  • Le Titan de l'espace, Le Masque Science Fiction No 48, 1976
  • Les Lumières, Le Masque Science Fiction No 38, 1976
  • Les Envoyés du Paradis, 1979

Signée Paul Béra[modifier | modifier le code]

Signée Paul Mystère[modifier | modifier le code]

  • Les Fugitifs de l’Amazone, éd. SELPA, coll. Coq Hardi no 3, 1947[1]
  • Le Maître de l'Amazone, éd. SELPA, coll. Coq Hardi no 4, 1947
  • Les Mutins des champs D'or, éd. SELPA, coll. Coq Hardi no 6, 1947
  • Le Trappeur du Lac aux Daims. éd. SELPA coll. Coq Hardi no 12, 10/1947
  • Les Flibustiers de la Tortue, éd. STAEL, Junior no 39, 1949
  • La fin du Santiago, S.E.L.P.A. Paris, collection COQ-HARDI n° 40, 1950
  • Les Pirates du ciel, éd. STAEL, Junior no 44, 1949
  • Les Spadassins du 120-100-0, éd. STAEL, Junior no 45, 1949
  • Le mort qui tue, éd. du puits -Pelu, collection policière le Glaive no 69, 1952
  • Le Jazz des dix mille dollars, éd. STAEL, Junior no 114, 1953
  • Le Fils du flibustier, Éd. des Remparts, Junior Nouvelle série no 2, 1954
  • Les Perles du roi Canaque, Banga no 15, 1963
  • Police du Nord, Banga no 36, 1965

Signée Martin Slang[modifier | modifier le code]

  • Dieu ne veut pas mourir, Le Masque Science Fiction No 68, 1978

Signée John Luck[modifier | modifier le code]

  • L'Être mystérieux, Le Masque Fantastique No 12, 1977

Signée Michel Avril[modifier | modifier le code]

  • Le Maître de la soif, éditions Diderot, Toulouse, 1944

Signée André Gascogne[modifier | modifier le code]

  • Le Démon du néant, éditions du Chardon, Souillac (Lot), 1946

Signée Francis Richard[modifier | modifier le code]

  • Monsieur 13 - Société d'Éditions Générales, 1963

Signée Steve Evans[modifier | modifier le code]

  • Les pirates des iles, S.E.L.P.A. Paris, collection COQ-HARDI n° 29, 1949

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce roman et les deux suivants sont à l'origine de la carrière d'écrivain de Michel Jeury et de l'amitié qui l'unit à Paul Bérato [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]