Maurice-Charles Renard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maurice-Charles Renard
Nom de naissance Maurice Charles Michel Renard
Alias
Jim Vulpes, Hugues de Page
Naissance
Caen, Drapeau de la France France
Décès (à 85 ans)
Villers-Bocage, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Maurice-Charles Renard (Caen, - Villers-Bocage, )[1] est un écrivain de langue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste dans la presse normande, il y publie, outre nombre d'articles, des contes et nouvelles. II écrit en collaboration avec Émile Pagès quelques romans policiers, publiés sous le pseudonyme de Jim Vulpes, et quelques romans d'amour, sous le pseudonyme de Hugues de Page. Il signe de son seul nom des contes, des biographies, des romans, des pièces de théâtre, des ouvrages de pêche et quelques romans policiers.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Mad et Mado, L. Querelle, 1929
  • La Femme sans tête, Nouvelle revue critique, 1930
  • Amours de Prisca, Nouvelle Société d'Édition, 1936
  • Les Belles que voici, Plon, 1936
  • La Prison d'argile, éditions Henri Fontaine, 1942
  • L'Inconnu des îles, Le Masque, 1954
  • Meurtre à Jersey, Le Masque, 1958
  • L'Énigme de Sercq, Gallic, coll. Contre-espionnage, 1961
  • La Souche éclatée, Caron et Cie, 1966

Romans signés Jim Vulpes ou Vulpès[modifier | modifier le code]

  • Meurtre aux Hawaï, La Cagoule, 1949
  • Le Perroquet en or, éditions Gautier-Languereau, 1950
  • L'Inconnu de minuit, éditions Gautier-Languereau, 1952
  • Le Trésor des Alaghirs, éditions Gautier-Languereau, 1955

Contes[modifier | modifier le code]

  • Contes de la marraine, Édition française illustrée, 1919
  • Sous la neige rose : contes normands, P. Duval/Elbeuf, 1933

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Derrière la porte, Ondet et Viterbo, 1919
  • Charlotte Corday (drame lyrique, musique de Léon Manière), Edition du Centenaire , 1937

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]