Henri David (romancier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri David et David.
Henri David
Naissance
Toulouse, Haute-Garonne (France)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Henri David, né à Toulouse le , est un auteur français de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'ascendance antillaise, il est le fils du docteur André David qui fut longtemps député. Il fait lui-même des études à la faculté de médecine de l'université de Toulouse. Grand sportif, il représente la France comme épéiste à des championnats internationaux d'escrime.

Il amorce sa carrière littéraire en 1944 avec la publication d'un premier roman policier écrit en collaboration avec Marcel Dutot. Il donne ensuite trois titres policiers écrit seul, notamment Jeux de plomb, récit se déroulant dans le milieu des collectionneurs de figurines historiques, qui remporte le prix du roman d'aventures 1949.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • La victime n'y était pour rien, Paris, Buchet-Chastel, 1944 (en collaboration avec Marcel Dutot)
  • Les morts s'en vont par deux, Paris, Dider, coll. Les Romans d'action, 1946
  • Jeux de plomb, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 367, 1949
  • Avec du tapioca..., Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 464, 1954

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]