Eneco Tour 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eneco Tour 2016 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course 12e BinckBank Tour
Compétition UCI World Tour 2016 2.UWT
Étapes 7
Dates 19 – 25 septembre 2016
Distance 981,9 km
Pays NED Pays-Bas
BEL Belgique
Lieu de départ Bolsward
Lieu d'arrivée Grammont
Équipes 22
Partants 176
Arrivants 84
Résultats
Vainqueur NED Niki Terpstra (Etixx-Quick Step)
Deuxième BEL Oliver Naesen (IAM)
Troisième SVK Peter Sagan (Tinkoff)
Classement par points SVK Peter Sagan (Tinkoff)
Super-combatif BEL Bert Van Lerberghe (Topsport Vlaanderen-Baloise)
Meilleure équipe BEL Etixx-Quick Step
2015 2017
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 12e édition de l'Eneco Tour a lieu du 19 au . C'est la 26e épreuve épreuve de l'UCI World Tour 2016. En raison des Jeux olympiques, cette édition de l'Eneco Tour est décalée du mois d'août au mois de septembre.

Présentation[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Équipes[modifier | modifier le code]

Les dix-huit WorldTeams sont automatiquement invitées à la course. Quatre équipes continentales professionnelles ont reçu des invitations.

WorldTeams (18)
  1. RUS Tinkoff
  2. USA Cannondale-Drapac
  3. BEL Lotto-Soudal
  4. ESP Movistar
  5. GBR Sky
  6. USA BMC Racing
  7. RUS Katusha
  8. BEL Etixx-Quick Step
  9. AUS Orica-BikeExchange
  10. USA Trek-Segafredo
  11. FRA FDJ
  12. KAZ Astana
  13. NED Lotto NL-Jumbo
  14. FRA AG2R La Mondiale
  15. ITA Lampre-Merida
  16. GER Giant-Alpecin
  17. SUI IAM
  18. RSA Dimension Data
Équipes continentales professionnelles (4)
  1. FRA Cofidis
  2. NED Roompot-Oranje Peloton
  3. BEL Topsport Vlaanderen-Baloise
  4. BEL Wanty-Groupe Gobert
Wikidata-logo S.svg

Étapes[modifier | modifier le code]

La 12e édition de l'Eneco Tour comporte sept étapes dont un contre-la-montre individuel et un contre-la-montre par équipes. Les deux premières étapes ainsi que la cinquième se déroulent aux Pays-Bas, tandis que les troisième, quatrième, sixième et septième étapes se déroulent dans la Région flamande de la Belgique.

Wikidata-logo S.svgÉtape Date Villes étapes type Distance (km) Vainqueur d'étape Leader du classement général
1re étape  19 sept. BolswardBolsward
étape de plaine
184,5 NED Dylan Groenewegen NED Dylan Groenewegen
2e étape  20 sept. BrédaBréda
contre-la-montre individuel
9,6 AUS Rohan Dennis AUS Rohan Dennis
3e étape  21 sept. BlankenbergeArdooie
étape de plaine
184,5 SVK Peter Sagan AUS Rohan Dennis
4e étape  22 sept. AalterLeeuw-Saint-Pierre
étape de plaine
199 SVK Peter Sagan SVK Peter Sagan
5e étape  23 sept. Sittard-GeleenSittard-Geleen
contre-la-montre par équipes
20,9 USA BMC Racing AUS Rohan Dennis
6e étape  24 sept. RiemstLanaken
étape vallonnée
177,5 SLO Luka Pibernik AUS Rohan Dennis
7e étape  25 sept. BornemGrammont
étape vallonnée
195 NOR Edvald Boasson Hagen NED Niki Terpstra

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

1re étape[modifier | modifier le code]

Cinq coureurs, Matteo Bono (Lampre-Merida), Laurens De Vreese (Astana), Bert Van Lerberghe (Topsport Vlaanderen-Baloise), Brian Van Goethem (Roompot Oranje Peloton) et Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert). Leur avance sur le peloton, emmené par les équipes Orica-BikeExchange, Etixx-Quick Step, Cofidis, Lotto-NLJumbo, Lotto-Soudal, n'excède pas min 40 s. Ils sont rattrapés à trois kilomètres de l'arrivée.

L'équipe Katusha mène le peloton dans le dernier kilomètre pour emmener Alexander Kristoff. C'est cependant Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) qui lance le sprint. Dylan Groenewegen (Lotto-NLJumbo) s'impose devant Nacer Bouhanni (Cofidis) et Peter Sagan (Tinkoff)[1].

Dylan Groenewegen, dont c'est la dixième victoire de la saison, obtient ici son premier succès sur une course World Tour[2]. Il prend la tête du classement général, avec quatre secondes d'avance sur Nacer Bouhanni et Frederik Backaert.

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
Coureur Pays Équipe Temps
1er Dylan Groenewegen NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo 4 h 14 min 00 s
2e Nacer Bouhanni FRA France Cofidis + 0 s
3e Peter Sagan SVK Slovaquie Tinkoff + 0 s
4e Edvald Boasson Hagen NOR Norvège Dimension Data + 0 s
5e Alexander Kristoff NOR Norvège Katusha + 0 s
6e Giacomo Nizzolo ITA Italie Trek-Segafredo + 0 s
7e Arnaud Démare FRA France FDJ + 0 s
8e Andrea Guardini ITA Italie Astana + 0 s
9e Marcel Kittel GER Allemagne Etixx-Quick Step + 0 s
10e Roy Jans BEL Belgique Wanty-Groupe Gobert + 0 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
Coureur Pays Équipe Temps
1er Dylan Groenewegen maillot blanc de leader du classement généralmaillot rouge de leader du classement par points NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo 4 h 13 min 50 s
2e Nacer Bouhanni FRA France Cofidis + 4 s
3e Frederik Backaert BEL Belgique Wanty-Groupe Gobert + 4 s
4e Laurens De Vreese BEL Belgique Astana + 5 s
5e Peter Sagan SVK Slovaquie Tinkoff + 6 s
6e Matteo Bono ITA Italie Lampre-Merida + 7 s
7e Bert Van Lerberghe maillot noir de leader du classement du meilleur combatif BEL Belgique Topsport Vlaanderen-Baloise + 8 s
8e Brian van Goethem NED Pays-Bas Roompot-Oranje Peloton + 8 s
9e Edvald Boasson Hagen NOR Norvège Dimension Data + 10 s
10e Alexander Kristoff NOR Norvège Katusha + 10 s


2e étape[modifier | modifier le code]

L'Australien Rohan Dennis (BMC) remporte ce contre-la-montre de 9,6 km en 10 min 48 s. Il devance Jos van Emden (Lotto NL-Jumbo) de 5 secondes et Jasha Sütterlin (Movistar) de 14 secondes. Parmi les meilleurs spécialistes du contre-la-montre, Tony Martin et Tom Dumoulin terminent aux treizième et quatorzième places, à 20 secondes.

Grâce à cette victoire Rohan Dennis prend la tête du classement général et s'affirme comme un favori pour la victoire finale, l'équipe BMC étant l'une des favorite du contre-la-montre par équipes. Van Emden est deuxième, à 5 secondes. Le sprinter Peter Sagan, en prenant la septième place de l'étape, est troisième au classement général et le mieux classé des sprinters[3].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis AUS Australie BMC Racing 10 min 48 s
2e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 5 s
3e Jasha Sütterlin GER Allemagne Movistar + 14 s
4e Wilco Kelderman NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 15 s
5e Matthias Brändle AUT Autriche IAM + 15 s
6e Primož Roglič SLO Slovénie Lotto NL-Jumbo + 16 s
7e Taylor Phinney USA États-Unis BMC Racing + 16 s
8e Peter Sagan SVK Slovaquie Tinkoff + 17 s
9e Marcel Kittel GER Allemagne Etixx-Quick Step + 17 s
10e Alex Dowsett GBR Royaume-Uni Movistar + 18 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis maillot blanc de leader du classement général AUS Australie BMC Racing 4 h 24 min 48 s
2e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 5 s
3e Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff + 13 s
4e Jasha Sütterlin GER Allemagne Movistar + 14 s
5e Wilco Kelderman NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 15 s
6e Matthias Brändle AUT Autriche IAM + 15 s
7e Taylor Phinney USA États-Unis BMC Racing + 16 s
8e Primož Roglič SLO Slovénie Lotto NL-Jumbo + 16 s
9e Marcel Kittel GER Allemagne Etixx-Quick Step + 17 s
10e Alex Dowsett GBR Royaume-Uni Movistar + 18 s


3e étape[modifier | modifier le code]

Martin Elmiger (IAM), Jesper Asselman (Roompot), Mark McNally (Wanty-Groupe Gobert), Stijn Steels (Topsport Vlaanderen-Baloise) et Yukiya Arashiro (Lampre-Merida) s'échappent en début d'étape. Alors que leur avance est inférieure à deux minutes à 20 km de l'arrivée, le peloton tarde à les rattraper, aucune équipe n'y mettant de moyens suffisant. Des relais de Tony Martin, Daniel Oss, puis des équipes Cofidis, Katusha, Cannondale, réduisent l'écart. Les échappés sont cependant toujours en tête lorsqu'ils lancent le sprint à 150 mètres de l'arrivée. Seuls quatre sprinters parviennent à passer devant McNally. Peter Sagan (Tinkoff) remporte l'étape devant Danny van Poppel (Sky) et Nacer Bouhanni (Cofidis). Les bonifications lui permettent de réduire son retard sur Rohan Dennis au classement général[4].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
Coureur Pays Équipe Temps
1er Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff 4 h 10 min 36 s
2e Danny van Poppel NED Pays-Bas Sky + 0 s
3e Nacer Bouhanni FRA France Cofidis + 0 s
4e Dylan Groenewegen NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 0 s
5e Mark McNally GBR Royaume-Uni Wanty-Groupe Gobert + 0 s
6e Giacomo Nizzolo ITA Italie Trek-Segafredo + 0 s
7e Martin Elmiger SUI Suisse IAM + 0 s
8e Marcel Kittel GER Allemagne Etixx-Quick Step + 0 s
9e André Greipel GER Allemagne Lotto-Soudal + 0 s
10e Alexander Kristoff NOR Norvège Katusha + 0 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis maillot blanc de leader du classement général AUS Australie BMC Racing 8 h 35 min 24 s
2e Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff + 3 s
3e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 5 s
4e Jasha Sütterlin GER Allemagne Movistar + 14 s
5e Martin Elmiger SUI Suisse IAM + 14 s
6e Wilco Kelderman NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 15 s
7e Matthias Brändle AUT Autriche IAM + 15 s
8e Primož Roglič SLO Slovénie Lotto NL-Jumbo + 16 s
9e Taylor Phinney USA États-Unis BMC Racing + 16 s
10e Marcel Kittel GER Allemagne Etixx-Quick Step + 17 s


4e étape[modifier | modifier le code]

Mark McNally (Wanty-Groupe Gobert) et Brian van Goethem (Roompot Oranje Peloton), rejoint ensuite par Sjoerd van Ginneken (Roompot Oranje Peloton) et Bert Van Lerberghe (Topsport Vlaanderen-Baloise), forment une échappée en début d'étape. Le peloton ne leur laisse pas plus de quatre minutes d'avance. Ils sont rattrapés à l'approche des deux tours du circuit final de 32 km.

La course est alors animée par de nombreuses attaques. Tom Dumoulin (Giant-Alpecin) part le premier. Un groupe de six coureurs se forme, qui reste en tête quelques minutes. D'autres coureurs tentent ensuite leur chance. Dmitriy Gruzdev et Andriy Grivko, tous deux membres d'Astana, parviennent à se maintenir en tête. Ils passent la ligne d'arrivée en l'entame du dernier tour avec une demi-minute d'avance. Tony Martin et Tom Dumoulin sortent du peloton et tentent en vain de les rattraper. Dans l'ascension du Bruine Put (nl), Jasper Stuyven (Trek Factory Racing) attaque à son tour. Il parvient à rattraper les deux échappés, dont l'avance à décru. Les équipes Lotto-Soudal et Dimension Data sont toutefois actives en tête du peloton. Les deux coureurs d'Astana sont repris à 3 km de l'arrivée, Stuyven un kilomètre plus loin.

Dans le final, Alexander Kristoff (Katusha) lance le sprint. Il est dépassé par Peter Sagan. André Greipel (Lotto-Soudal) remonte ans les derniers mètres, de sorte qu'il faut la photo-finish pour les départager. La victoire revient à Sagan. Déjà vainqueur la veille, il prend la première place du classement général grâce aux bonifications, aux dépens de Rohan Dennis[5].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
Coureur Pays Équipe Temps
1er Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff 4 h 42 min 12 s
2e André Greipel GER Allemagne Lotto-Soudal + 0 s
3e Alexander Kristoff NOR Norvège Katusha + 0 s
4e Arnaud Démare FRA France FDJ + 0 s
5e Dylan Groenewegen NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 0 s
6e John Degenkolb GER Allemagne Giant-Alpecin + 0 s
7e Reinardt Janse van Rensburg RSA Afrique du Sud Dimension Data + 0 s
8e Amaury Capiot BEL Belgique Topsport Vlaanderen-Baloise + 0 s
9e Giacomo Nizzolo ITA Italie Trek-Segafredo + 0 s
10e Luka Mezgec SLO Slovénie Orica-BikeExchange + 0 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
Coureur Pays Équipe Temps
1er Peter Sagan maillot blanc de leader du classement généralmaillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff 13 h 17 min 29 s
2e Rohan Dennis AUS Australie BMC Racing + 7 s
3e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 12 s
4e Andriy Grivko UKR Ukraine Astana + 20 s
5e Jasha Sütterlin GER Allemagne Movistar + 21 s
6e Martin Elmiger SUI Suisse IAM + 21 s
7e Wilco Kelderman NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 22 s
8e Matthias Brändle AUT Autriche IAM + 22 s
9e Primož Roglič SLO Slovénie Lotto NL-Jumbo + 23 s
10e Taylor Phinney USA États-Unis BMC Racing + 23 s


5e étape[modifier | modifier le code]

Trois semaines avant le championnat du monde, ce contre-la-montre par équipes est un dernier test pour les équipes. Double tenant du titre, BMC Racing remporte l'étape en parcourant les 20,9 km en 23 min 11 s. Elle devance de six secondes l'équipe Etixx-Quick Step, diminuée par l'abandon de Tom Boonen. Les autres équipes terminent à plus de vingt secondes[6].

Grâce à cette victoire, Rohan Dennis reprend la première place du classement général. Il est suivi par son coéquipier Taylor Phinney et Tony Martin (Etixx-Quick Step). Peter Sagan, dont l'équipe Tinkoff a terminé huitième, est désormais quatrième du classement général.

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
Équipe Pays Temps Écart de temps Vitesse moy.
1re BMC Racing USA États-Unis 23 min 11 s 23 min 11 s 54.091 km/h
2e Etixx-Quick Step BEL Belgique 23 min 17 s + 6 s 53.858 km/h
3e Lotto NL-Jumbo NED Pays-Bas 23 min 34 s + 23 s 53.211 km/h
4e Movistar ESP Espagne 23 min 36 s + 25 s 53.136 km/h
5e IAM SUI Suisse 23 min 37 s + 26 s 53.098 km/h
6e Lotto-Soudal BEL Belgique 23 min 40 s + 29 s 53.211 km/h
7e Giant-Alpecin GER Allemagne 23 min 44 s + 33 s 52.837 km/h
8e Tinkoff RUS Russie 23 min 45 s + 34 s 52.800 km/h
9e Sky GBR Royaume-Uni 23 min 49 s + 38 s 52.652 km/h
10e FDJ FRA France 23 min 51 s + 40 s 52.579 km/h
Wikidata-logo S.svgClassement général
Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis maillot blanc de leader du classement général AUS Australie BMC Racing 13 h 40 min 47 s
2e Taylor Phinney USA États-Unis BMC Racing + 16 s
3e Tony Martin GER Allemagne Etixx-Quick Step + 24 s
4e Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff + 27 s
5e Niki Terpstra NED Pays-Bas Etixx-Quick Step + 27 s
6e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 28 s
7e Manuel Quinziato ITA Italie BMC Racing + 29 s
8e Greg Van Avermaet BEL Belgique BMC Racing + 33 s
9e Bob Jungels LUX Luxembourg Etixx-Quick Step + 36 s
10e Marcel Kittel GER Allemagne Etixx-Quick Step + 37 s


6e étape[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
Coureur Pays Équipe Temps
1er Luka Pibernik SLO Slovénie Lampre-Merida 4 h 28 min 45 s
2e Mark McNally GBR Royaume-Uni Wanty-Groupe Gobert + 0 s
3e Bert Van Lerberghe maillot noir de leader du classement du meilleur combatif BEL Belgique Topsport Vlaanderen-Baloise + 0 s
4e Alexis Gougeard FRA France AG2R La Mondiale + 0 s
5e Chad Haga USA États-Unis Giant-Alpecin + 0 s
6e Giacomo Nizzolo ITA Italie Trek-Segafredo + 5 s
7e Nacer Bouhanni FRA France Cofidis + 5 s
8e Edvald Boasson Hagen NOR Norvège Dimension Data + 5 s
9e Arnaud Démare FRA France FDJ + 5 s
10e Jonas Van Genechten BEL Belgique IAM + 5 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
Coureur Pays Équipe Temps
1er Rohan Dennis maillot blanc de leader du classement général AUS Australie BMC Racing 18 h 09 min 37 s
2e Taylor Phinney USA États-Unis BMC Racing + 16 s
3e Tony Martin GER Allemagne Etixx-Quick Step + 24 s
4e Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff + 27 s
5e Niki Terpstra NED Pays-Bas Etixx-Quick Step + 27 s
6e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 28 s
7e Manuel Quinziato ITA Italie BMC Racing + 29 s
8e Greg Van Avermaet BEL Belgique BMC Racing + 33 s
9e Bob Jungels LUX Luxembourg Etixx-Quick Step + 36 s
10e Wilco Kelderman NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 38 s


7e étape[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
Coureur Pays Équipe Temps
1er Edvald Boasson Hagen NOR Norvège Dimension Data 4 h 03 min 26 s
2e Niki Terpstra NED Pays-Bas Etixx-Quick Step + 1 s
3e Oliver Naesen BEL Belgique IAM + 1 s
4e Tom Dumoulin NED Pays-Bas Giant-Alpecin + 42 s
5e Greg Van Avermaet BEL Belgique BMC Racing + 42 s
6e Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff + 47 s
7e Wilco Kelderman NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 47 s
8e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 49 s
9e Ion Izagirre ESP Espagne Movistar + 49 s
10e Dmitriy Gruzdev KAZ Kazakhstan Astana + 49 s

Classements finals[modifier | modifier le code]

Classement général final[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement général
Coureur Pays Équipe Temps
1er Niki Terpstra maillot blanc de leader du classement général NED Pays-Bas Etixx-Quick Step 22 h 43 min 26 s
2e Oliver Naesen BEL Belgique IAM + 31 s
3e Peter Sagan maillot rouge de leader du classement par points SVK Slovaquie Tinkoff + 1 min 00 s
4e Greg Van Avermaet BEL Belgique BMC Racing + 1 min 02 s
5e Jos van Emden NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 1 min 03 s
6e Wilco Kelderman NED Pays-Bas Lotto NL-Jumbo + 1 min 11 s
7e Zdeněk Štybar CZE République tchèque Etixx-Quick Step + 1 min 15 s
8e Ion Izagirre ESP Espagne Movistar + 1 min 19 s
9e Tom Dumoulin NED Pays-Bas Giant-Alpecin + 1 min 22 s
10e Bob Jungels LUX Luxembourg Etixx-Quick Step + 1 min 41 s


Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement de la combativité Classement par équipes
1 Dylan Groenewegen Dylan Groenewegen Dylan Groenewegen Bert Van Lerberghe Etixx-Quick Step
2 Rohan Dennis Rohan Dennis Peter Sagan Lotto NL-Jumbo
3 Peter Sagan
4 Peter Sagan
5 BMC Racing Rohan Dennis BMC Racing
6 Luka Pibernik
7 Edvald Boasson Hagen Niki Terpstra Etixx-Quick Step
Classements finals Niki Terpstra Peter Sagan Bert Van Lerberghe Etixx-Quick Step

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Eneco Tour: Groenewegen wins stage 1 », sur cyclingnews.com, (consulté le 22 septembre 2016)
  2. (nl) « Groenewegen sprint naar zege in Bolsward », sur telegraaf.nl, (consulté le 22 septembre 2016)
  3. (en) « Eneco Tour: Dennis wins stage 2 time trial », sur cyclingnews.com, (consulté le 22 septembre 2016)
  4. (en) « Eneco Tour: Peter Sagan wins stage 3 », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 septembre 2016)
  5. (en) « Eneco Tour: Peter Sagan beats Greipel in stage 4 photo-finish sprint », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 septembre 2016)
  6. (en) « Eneco Tour: BMC Racing wins team time trial », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 septembre 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]