Jasper Stuyven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stuyven.
Jasper Stuyven
Péronnes-lez-Antoing (Antoing) - Tour de Wallonie, étape 2, 27 juillet 2014, départ (C085).JPG
Jasper Stuyven au départ de la 2e étape du Tour de Wallonie 2014 à Péronnes-lez-Antoing.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (27 ans)
LouvainVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnat
Jersey rainbow.svg Champion du monde sur route juniors (2009)
1 étape de grand tour
Tour d'Espagne (1 étape)

Jasper Stuyven, né le à Louvain, est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Trek-Segafredo. Il a notamment été champion du monde sur route juniors en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jasper Stuyven naît le 17 avril 1992 à Louvain, dans le Brabant flamand. Après avoir pratiqué le roller pendant deux ans, puis brièvement l'athlétisme, il s'inscrit au club cycliste Olympia Tienen en août 2003, à onze ans. Il obtient sa première victoire deux ans plus tard, à Wemmel, en catégorie aspirants. Il est champion de la province du Brabant flamand de cyclo-cross dans cette catégorie durant l'hiver qui suit, puis champion provincial sur route et en contre-la-montre en 2006. Au championnat de Flandre, il est troisième du contre-la-montre. L'année suivante, il passe en catégorie débutants. Il décroche le titre de champion provincial en VTT et en contre-la-montre, ainsi que celui de champion de Flandre des débutants première année sur route. Il est également meilleur coureur de première année en Coupe de Belgique. Ses résultats lui valent une sélection nationale par Rony Vanmarcke pour une compétition au Luxembourg, ainsi que l'intérêt de plusieurs clubs[1].

En 2008, Jasper Stuyven évolue ainsi dans l'équipe Bodysol-Lotto de Menin[1]. Il remporte avec elle le championnat de Belgique sur route débutants, à Hooglede-Gits, ainsi que deux courses par étapes, le Tour de Flandre orientale et la Vattenfall Young Cyclassics, en Allemagne[1].

Il passe en catégorie junior l'année suivante. Il devient, à Moscou, champion du monde sur route de cette catégorie. Durant l'épreuve, il parvient à animer la course en faisant partie d'un groupe d'échappés dans le final avant de porter une ultime attaque dans le dernier kilomètre pour s'imposer devant Arnaud Démare[2]. À l'issue de cette saison, il quitte le club de Menin en raison d'un désaccord avec son prédisent et rejoint l'équipe Avia[1],[3]. Le , il remporte le Paris-Roubaix juniors au terme d'un sprint à quatre sur le vélodrome de Roubaix. Au mois d'août, il remet son titre mondial en jeu à Offida en Italie et glane la médaille de bronze en terminant deuxième du sprint du peloton revenu dans la roue du vainqueur Olivier Le Gac. En 2011, Jasper Stuyven continue de confirmer ses aptitudes sur les pavés en se classant deuxième de Paris-Roubaix espoirs.

2012-2013 : Bontrager[modifier | modifier le code]

C'est chez lui, en Belgique, lors de la Kattekoers, que Jasper Stuyven effectue ses premiers tours de roues sous les couleurs de sa nouvelle équipe Bontrager Livestrong. Il prend ensuite la direction du Tour de Normandie où il décroche une quatrième place lors de la sixième étape. Lors du Tour des Flandres espoirs, il échoue aux portes du Top 10 à la douzième place. Quelques jours plus tard, il dispute sa première épreuve professionnelle à l'occasion du Tour de Californie. Il se distingue notamment par sa sixième place acquise au sprint lors de la quatrième étape remportée par Peter Sagan[4].

Depuis 2014 : Trek[modifier | modifier le code]

Il est remplaçant pour la course en ligne des championnats du monde 2014[5].

En 2015 il prolonge son contrat avec Trek Factory Racing[6]. En août, il s'impose au sprint lors de la huitième étape du Tour d'Espagne alors qu'il a une fracture du scaphoïde gauche, conséquence d'une chute survenue plus tôt dans l'étape. Il s'agit de sa première victoire en tant que professionnel. Cette blessure nécessite une intervention chirurgicale et provoque son abandon[7],[8].

En 2016, il s'adjuge une neuvième place sur le Circuit Het Nieuwsblad. Le jour suivant, il remporte en solitaire la classique belge Kuurne-Bruxelles-Kuurne. En mars, Jasper Stuyven prend la cinquième place du Grand Prix E3, juste derrière son équipier Fabian Cancellara. Son contrat est prolongé de deux ans au mois d'avril. Son dirigeant Luca Guercilena explique que les résultats de Stuyven sur ces courses d'un jour ont précipité cette prolongation[9].

En 2017, Jasper Stuyven prend de la hauteur chez Trek-Segafredo. Suite au départ en retraite de Fabian Cancellara, le Belge est propulsé en haut de la hiérarchie pour les classiques du printemps. Il ne cache pas son ambition d'en remporter une dès cette année[10]. Sa saison 2017 débute au Portugal à l'occasion du Tour de l'Algarve. Il signe son meilleur classement au terme de la quatrième étape en prenant la cinquième place. Dans la foulée, il enchaîne avec le Circuit Het Nieuwsblad qu'il termine en huitième position avant de remettre son titre en jeu lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Alors que la course s'emballe, Stuyven tente de réitérer son coup de l'an passé en portant une attaque à 27 kilomètres de l'arrivée[11]. Mais le coureur belge finit deuxième derrière Peter Sagan à l'issue d'un sprint à cinq. Suivent les Strade Bianche et Tirreno-Adriatico où il décroche une troisième place lors de la sixième étape. Sa campagne des classiques débute par une anecdotique quarantième place à Milan-San Remo. Lors du Grand Prix E3, Stuyven réagit aux attaques de Tom Boonen dans le Taaienberg avant de connaître un jour sans et d'abandonner[12].

Lors de la saison 2018, il se classe en février quatrième du Circuit Het Nieuwsblad. Par la suite, il réussit la performance de terminer dans les dix premiers de toutes les classiques World Tour entre Milan-San Remo et Paris-Roubaix, avec comme meilleur résultat une cinquième place à Roubaix. En août, il termine douzième du championnat d'Europe sur route à Glasgow[13] et dixième du BinckBank Tour[14].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jasper Stuyven à l'arrivée du Paris-Roubaix juniors 2010, qu'il remporte.

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classiques et grands championnats[modifier | modifier le code]

Année Circuit Het Nieuwsblad Kuurne-Bruxelles-Kuurne Strade Bianche Milan-San Remo À travers les Flandres Grand Prix E3 Gand-Wevelgem Tour des Flandres Paris-Roubaix Amstel Gold Race Vattenfall Cyclassics Grand Prix de Québec Grand Prix de Montréal Tour de Lombardie Mondial
2016 9e Vainqueur 26e - 20e 5e - 118e 39e - 78e 50e 12e ab. 24e
2017 8e 2e 40e 39e - ab. 46e 51e 4e - 7e 18e 14e - 89e
2018 4e 38e ab. 10e 10e 6e 9e 7e 5e ab. - 3e 14e - -

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
UCI World Tour 165e[15] 127e[16] 109e[17] 31e[18] 19e[19]
UCI America Tour nc[20] 331e[21] 78e[22]
UCI Asia Tour 258e[23] 109e[24]
UCI Europe Tour 500e[25] 747e[26] 107e[27] 121e[28] 110e[29] 13e[30]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (nl) « Biografie », sur jasperstuyven.be (consulté le 10 janvier 2018)
  2. « Cyclisme: Stuyven champion du monde juniors », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2017)
  3. (nl) « Jasper Stuyven boekt eerste zege in trui van wereldkampioen », sur nieuwsblad.be, (consulté le 10 janvier 2018)
  4. (en-GB) « Tour of California 2012: Stage 4 Results | Cyclingnews.com », Cyclingnews.com (consulté le 23 mars 2017)
  5. Nicolas Danton, « Mondiaux 2014 - La sélection belge sans surprise », sur cyclismactu.net,
  6. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 19 août 2015)
  7. (en) Barry Ryan, « Stuyven wins Vuelta a Espana stage despite fractured scaphoid », sur cyclingnews.com,
  8. (en) « Stuyven forced to abandon the Vuelta a Espana after stage victory », sur cyclingnews.com,
  9. (en) « Two-year extension at Trek-Segafredo for Stuyven », sur cyclingnews.com,
  10. « Jasper Stuyven sera plus ambitieux en 2017 », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2017)
  11. « Peter Sagan enlève Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Stuyven 2ème », RTBF Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2017)
  12. (en) « Felline 11th, Degenkolb 13th in E3 Harelbeke », Trek Segafredo,‎ (lire en ligne, consulté le 25 mars 2017)
  13. Frédéric Gachet, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 13 août 2018)
  14. Nicolas Horlait, « BinckBank Tour : Michael Matthews conclut en beauté, Matej Mohoric remporte le général », sur cyclingpro.net, (consulté le 22 août 2018)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  19. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  20. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  24. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  25. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  30. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :