Alexis Gougeard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gougeard.
Alexis Gougeard
Denain - Grand Prix de Denain, le 17 avril 2014 (A113).JPG
Alexis Gougeard lors du Grand Prix de Denain 2014.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
2011USSA Pavilly Barentin Junior
2012-2013USSA Pavilly Barentin
Équipes professionnelles
08.2012-12.2012Véranda Rideau-Super U (stagiaire)
2014-AG2R La Mondiale
Principales victoires
1 étape de grand tour
Tour d'Espagne (1 étape)

Alexis Gougeard, né le à Rouen, est un coureur cycliste français spécialiste du contre-la-montre et des épreuves d'endurance sur piste. Il est membre de l'équipe AG2R La Mondiale. Il a notamment remporté une étape du Tour d'Espagne 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Alexis Gougeard grandit à Grémonville[1], en Seine-Maritime, à une trentaine de kilomètres de Rouen. Il est issu d'une famille de cyclistes. Son frère Florent a également couru à l'USSA Pavilly Barentin[2] et son père est membre du conseil de surveillance.

Alexis Gougeard fait ses débuts dans les différentes catégories de jeunes au sein de son club. En 2009, lors de sa seconde année cadet, il obtient sept victoires sur route dont le titre de champion de Normandie à Épinay-sur-Odon, ainsi que 14 victoires sur piste. Ces résultats lui permettent d'être sélectionné en équipe de Normandie puis en équipe de France.

En 2010, il remporte 19 courses pour sa première année junior. Parmi celles-ci, la plus importante est sa victoire au championnat de France du contre-la-montre organisé à Brécey. Sa seconde année junior est aussi fructueuse, avec 20 victoires. Pour la deuxième année consécutive, il gagne le championnat de France du contre-la-montre, à Ussel. Grâce à ce résultat, il participe au championnat d'Europe du contre-la-montre organisé en Italie. Il finit deuxième de cette course à deux secondes du vainqueur. Il participe ensuite aux championnats du monde junior du contre-la-montre et de la course en ligue qui se déroulent à Copenhague au Danemark. Il finit onzième dans l'épreuve du contre-la-montre. Dans l'épreuve de la course en ligne, il contribue à la victoire de son coéquipier Pierre-Henri Lecuisinier en s'échappant dans les premiers kilomètres.

En 2012, Alexis obtient sept victoires sur route ainsi que deux victoires sur piste. Il devient champion de France de course aux points espoirs en cyclisme sur piste et termine également deuxième du championnat de France sur route espoirs, organisé à La Chapelle-Caro dans le Morbihan. Il intègre l'équipe Véranda Rideau-Super U en tant que stagiaire. Cette équipe disparaît en fin d'année. Alexis Gougeard est élu sportif Cauchois de l'année 2012 par le journal local Le Courrier Cauchois.

En 2013, Gougeard obtient de nombreux succès et remporte notamment la première étape de la Coupe des nations Ville Saguenay ainsi que le Tour de la Manche et le championnat de Normandie sur route. Au mois d'août il est recruté par l'équipe professionnelle AG2R La Mondiale pour les saisons 2014 et 2015[3]. Ce même mois il monte sur la troisième marche du podium du Championnat de France du contre-la-montre espoirs. Membre de la sélection française qui participe au Tour de l'Avenir, il remporte le prologue en devançant le coureur danois Lasse Norman Hansen qui est champion olympique de l'omnium en titre et son compatriote Julian Alaphilippe[4]. Il garde le maillot jaune de leader jusqu'à la quatrième étape où il se fait déposséder par l'Espagnol Rubén Fernández Andújar qui gagnera par la suite le classement général de l'épreuve.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Alexis Gougeard en 2016.

En 2014, pour sa première année chez les professionnels, Alexis Gougeard remporte la Classic Loire-Atlantique après une échappée de 180 kilomètres[5]. Le 31 mai, il est échappé sur le Grand Prix de Plumelec-Morbihan et n'est repris que dans les deux derniers kilomètres. Le lendemain, à nouveau présent dans un groupe d'échappés sur les Boucles de l'Aulne, il s'en extirpe avec Rudy Kowalski à vingt kilomètres de l'arrivée et s'impose à l'issue d'un sprint en montée[6].

Sur Paris Roubaix 2015, il fait partie de l'échappée matinale longue de plus de 220 km. Lors du Tour d'Espagne 2015, il remporte sa première étape sur un grand tour, à 22 ans, après avoir remporté la 19e étape, au terme d'une échappée et de secteurs pavés où il prend son envol vers sa première victoire de renom[7],[8]. Après cette Vuelta, Gougeard gagne le prologue de l'Eurométropole Tour, sa première victoire en contre-la-montre en tant que professionnel. Il attribue cette victoire à la force acquise durant le Tour d'Espagne[9].

Pour 2016, son dirigeant Vincent Lavenu annonce en pré-saison que Gougeard a « neuf chances sur dix » de participer à son premier Tour de France[10]. Gougeard est remplaçant pour la course en ligne des championnats du monde 2016 disputés au Qatar[11].

Au deuxième semestre 2017, il participe au Tour de Wallonie où il se fait remarquer par sa présence dans plusieurs échappées. Il remporte d'ailleurs le classement des monts. Moins d'une semaine plus tard, il met d'accord un groupe d'une dizaine de coureurs dans le final de la Polynormande qu'il remporte à Saint-Martin-de-Landelles dans sa région d'origine. Gougeard fait ensuite partie de la sélection française pour la course en ligne des championnats du monde de Bergen. Il participe aussi au contre-la-montre[12].

En juillet 2018, il est sélectionné par Cyrille Guimard pour représenter la France aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[13]. Il se classe 32e de l'épreuve contre-la-montre[14].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Alexis Gougeard est classé comme un rouleur présentant des aptitudes dans l'endurance, comme le montre sa victoire d'étape au Tour d'Espagne 2015[10].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Alexis Gougeard au départ de la 2e étape du Tour de France 2016.

1 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[15] 130e[16] 235e[17] 341e[18]
UCI Europe Tour 539e[19] 444e[20] 473e[21] 317e[22]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cyclisme (Tour de l'Avenir) : Gougeard repart de l'avant, sur paris-normandie.fr, le 29 août 2013 (consulté le 29 décembre 2013)
  2. « On a retrouvé : Florent Gougeard », sur directvelo.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  3. « Alexis Gougeard rejoint AG2R LA MONDIALE », sur ag2rlamondiale.fr, (consulté le 12 août 2013)
  4. « Gougeard gagne le prologue », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. « Gougeard apprend vite », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 23 mars 2014)
  6. J.-L. G., « Un numéro de Gougeard », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  7. « Le Français Alexis Gougeard (AG2R) remporte la 19e étape de la Vuelta, Dumoulin reprend 3 secondes à Aru », sur lequipe.fr, (consulté le 12 septembre 2015)
  8. Manuel Martinez, « Alexis Gougeard: «J'ai connu des journées de galère» », sur lequipe.fr, Ávila, (consulté le 12 septembre 2015)
  9. « Gougeard remporte le prologue du Tour de l'Eurométropole », sur lequipe.fr,
  10. a et b Jean-Luc Gatellier, « AG2R La Mondiale - Les grandes lignes de la prochaine saison sont déjà balisées pour Bardet et ses hommes », L'Équipe, no 22409,‎ , p. 22
  11. Jérémy Blais, « Mondiaux : La France avec Nacer Bouhanni et Arnaud Démare », sur cyclingpro.net,
  12. « Championnats du monde : Cyril Gautier, Julien Simon et Olivier Le Gac sélectionnés », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  13. « Championnat d'Europe - Elite H. : La sélection française », sur directvelo.com, (consulté le 30 juillet 2018)
  14. Frédéric Gachet, « Championnat d'Europe - CLM Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 9 août 2018)
  15. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :