Dragon Ball Xenoverse 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dragon Ball
Xenoverse 2
Dragon Ball Xenoverse 2 Logo.png

Développeur
Éditeur
Compositeur

Date de sortie
PlayStation 4, Xbox One
AN : 2016
EUR : 28 octobre 2016
JAP : 2 novembre 2016

Microsoft Windows
INT : 27 octobre 2016

Nintendo Switch
JAP : 7 septembre 2017
INT : 22 septembre 2017
Google Stadia
INT : 19 novembre 2019
Genre
Mode de jeu
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Service(s) en ligne :

Langue
Voix : japonais ou anglais
Texte : multilingue

Évaluation
CERO : B ?
ESRB : T ?
PEGI : 12 ?
Site web

Dragon Ball Xenoverse 2 (ドラゴンボール ゼノバース2, Doragon bōru zenobāsu 2?, littéralement « Dragon Ball Xenoverse 2 ») est un jeu vidéo de combat basé sur l'univers de Dragon Ball, développé par Dimps et édité par Bandai Namco Entertainment, sorti en sur PlayStation 4, Xbox One et PC, en sur Nintendo Switch et en sur Google Stadia. Il s'agit de la suite de Dragon Ball Xenoverse. Il reprend donc directement le scénario de Dragon Ball Xenoverse. le jeu propose d'ailleur un nouvelle horizon et de gameplay en organisant des championnats du monde

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un jeu de combat en map fermée (mais possédant de grandes limites). L'attrait principal du jeu est que le joueur peut créer son avatar parmi cinq races qui sont les Majins (comme Boo), les Saiyans (comme Son Goku et Vegeta), les terriens (comme Krilin), Les Nameks (comme Piccolo) ou enfin la race de Freezer. Les personnages créés doivent ainsi avancer dans l'aventure en accomplissant des missions dans le but de rétablir le cours du temps qui a été perturbé (par les antagonistes de Dragon Ball Xenoverse Mira et Towa). Le joueur peut également accomplir des quêtes parallèles pour augmenter son niveau ou encore remporter des techniques en rapport avec la série. Pour son personnage, le joueur possède ou peut remporter des techniques afin de combattre (aussi au début du jeu, le style de combat est demandé pour attribuer automatiquement un style de combat rapproché, de kikohas à distance ou un équilibre entre les deux et, selon le choix, des techniques et points de puissance nommés « points d'attributs » sont équipés selon les envies du joueur l'augmentation de la jauge de vie, d'endurance, de ki et l'augmentation des attaques spéciales, ultimes, des kikohas et du corps-à-corps.[pas clair]).

Selon la race choisie, le joueur peut débloquer une transformation pour son personnage :

  • Forme Boo pur pour les Majins ;
  • Forme Géante pour les Nameks (consommant l'endurance)
  • Super Saiyan (jusqu'au niveau 3 selon si le joueur a trois, quatre ou cinq barres de ki), le Super Saiyan Blue (ainsi que sa forme évolué, plus puissante mais qui consomme plus de ki), le Super Vegeta (jusqu'au niveau 2 selon si le joueur a trois ou quatre barres de ki) et le Futur Super Saiyan (qui permet de récupérer du ki lors d'un combo) pour le guerrier du même nom;
  • Pro du bâton magique (le joueur appelle le nuage magique et se bat avec le bâton magique) pour les Humains;
  • Forme doré (appelé "golden") pour la race de Freezer
  • Le Kaioken (qui consomme de l'endurance, peut être utilisé en x1, x3 et x20, mais plus le niveau est élevé, plus cela consomme d'endurance) pour toutes les races
  • Le Potentiel éveillé (débloquable en terminant tous les examens en rang z) pour toutes les races

En combat, le joueur possède une barre de ki ainsi qu'une barre d'endurance (le ki étant essentiel pour utiliser des attaques spéciales et ultimes et l'endurance pour les esquives et les capacités défensives).

Il faut aussi noter qu'un mode histoire supplémentaire suivant l'histoire de Dragon Ball Super est disponible après l'obtention de certains DLC comme le Super Pack 2 qui permet de jouer le tournoi entre l'univers 6 et 7 ou le Super Pack 4 qui permet de jouer l'arc de Trunks du futur et Son Goku Black.

Personnages jouables[modifier | modifier le code]

Personnages disponibles dans le jeu de base :
Personnages disponibles en DLC :

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

En , le jeu s'était vendu à plus de 3,3 millions d'exemplaires[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Vince Ingenito, « Dragon Ball Xenoverse 2 Review », IGN, (consulté le 13 juin 2017)
  2. (en) Hilliard Kyle, « Dragon Ball Xenoverse 2 Review – A Familiar Fight », Game Informer, (consulté le 13 juin 2017)
  3. Romain Mahut, TEST Dragon Ball Xenoverse 2 : Le même en mieux ?, 26 octobre 2016, Gameblog.
  4. Nicolas Verlet (Puyo), Test : Dragon Ball Xenoverse 2, 28 octobre 2016, Gamekult.
  5. (en) Kemps Heidi, « Dragon Ball: Xenoverse 2 Review », GameSpot, (consulté le 13 juin 2017)
  6. Ayden_, Test du jeu Dragon Ball Xenoverse 2, 26 octobre 2016, Jeuxvideo.com.
  7. Ayden_, Test du jeu Dragon Ball Xenoverse 2 (Switch), 25 septembre 2017, Jeuxvideo.com.
  8. ChewbieFR, Dragon Ball Xenoverse 2 : 3,3 millions de copies écoulées dans le monde, 1er novembre 2017, Jeuxvideo.com.

Lien externe[modifier | modifier le code]