Dragon Ball Xenoverse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Dragon Ball
Xenoverse
Image illustrative de l'article Dragon Ball Xenoverse

Éditeur Bandai Namco Games
Développeur Dimps

Date de sortie
Genre Combat
Mode de jeu Un joueur
Multijoueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Média DVD, Blu-ray
Langue Voix : japonais ou anglais
Texte : multilingue
Contrôle Clavier, souris
Manette

Évaluation CERO : B ?
PEGI : 12 ?

Dragon Ball Xenoverse (ドラゴンボール ゼノバース, Doragon bōru zenobāsu?, littéralement « Dragon Ball Xenoverse ») est un jeu vidéo de combat basé sur l’univers de Dragon Ball développé par Dimps et édité par Bandai Namco Games sur PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One et PC (sur steam), sorti en février 2015.

Trame[modifier | modifier le code]

Dans le futur, Trunks est à Toki-Toki City. Ce dernier perçoit avec le Kaio du temps des perturbations dans le temps. Ils constatent alors que trois nouveaux ennemis font leur apparition et tentent de modifier l'histoire de Dragon Ball Z. Réunissant les sept Dragon Balls, Trunks demande à Shenron de lui créer un guerrier capable de voyager dans le temps et qui peut rétablir le continuum espace-temps.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Au début du jeu, le joueur crée un personnage et a le choix entre cinq races : celle des Nameks, les Majins, les Saiyans, les Humains et la race de Freezer. Une fois le personnage créé, le jeu commence.

Le joueur combat avec le personnage choisi, il peut combattre en équipe ou seul. Le joueur peut jouer à trois contre trois, deux contre deux ou un contre un.

La campagne suit les aventures de Son Goku du début de Dragon Ball Z, de l'arrivée de Raditz sur Terre jusqu'au combat contre Beerus, le dieu de la destruction.

Les aventures de Dragon Ball GT seront présentes sous forme de DLC.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu est officialisé lors de la 20e cérémonie de l’E3[1]. Il est commercialisé le 5 février 2015 au Japon[2], le 24 février en Amérique du Nord[3] et le 27 février en Europe[4].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Famitsu (JP) 30/40[5]
Presse numérique
Média Note
Jeuxvideo.com (FR) 15/20[6]

Dragon Ball Xenoverse est perçu comme une bonne surprise par Jeuxvideo.com[7].

Le 1er novembre 2017, Bandai Namco annonce que le jeu a été distribué à 5 millions d'exemplaires à travers le monde[8].

Une suite est sortie sous le nom de Dragon Ball Xenoverse 2 le 28 octobre 2016 sur PlayStation 4, Xbox One et PC, puis sur Nintendo Switch en septembre 2017, se vendant à 3,3 millions d'exemplaires en l'espace d'un an[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « E3 2014 : Dragon Ball Xenoverse officialisé », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 11 juin 2014)
  2. (en) « Dragon Ball Xenoverse Slated for February 5 in Japan », sur Anime News Network, (consulté le 17 octobre 2014)
  3. (en) « Dragon Ball Xenoverse Delayed 1 Week to February 24 », sur Anime News Network, (consulté le 10 janvier 2015)
  4. « Dragon Ball Xenoverse légèrement repoussé », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 10 janvier 2015)
  5. (en) « Famitsu Review Scores: Issue 1365 », sur gematsu.com, (consulté le 13 février 2015)
  6. Epyon, « Test du jeu Dragon Ball Xenoverse : Une bonne surprise », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 9 mars 2015).
  7. « Dragon Ball Xenoverse : Une bonne surprise », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 25 mars 2015)
  8. a et b http://www.jeuxvideo.com/news/738057/dragon-ball-xenoverse-2-3-3-millions-de-copies-ecoulees-dans-le-monde.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]