Dominique Labourier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dominique Labourier
Description de cette image, également commentée ci-après
Dominique Labourier sur le tournage de Beau Masque (1972).
Naissance (76 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de France Française
Profession actrice
Films notables Céline et Julie vont en bateau

Dominique Labourier est une actrice française, née le à Paris.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dominique Labourier fait ses débuts à la télévision en 1967, avec Claude Jade : les jeunes comédiennes jouent les sœurs Massonneau dans le feuilleton populaire Les oiseaux rares de Jean Dewever. Après ce joli succès Dominique Labourier joue le rôle principal de Prue dans le téléfilm Sarn, le premier téléfilm de Claude Santelli. Santelli l'engage ensuite pour Le Malade imaginaire (1971) et Histoire d'une fille de ferme (1973). Elle a un certain succès dans les années 70, dans le cinéma d'auteur. Son premier film le plus important reste Beau Masque (1972) de Bernard Paul, où elle joue la militante Pierrette, mais c'est le rôle de Julie, amie de Juliet Berto, dans Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette qui la rend célèbre. Elle est aussi Marthe, l'épouse trompée par Gérard Depardieu, dans Pas si méchant que ça de Goretta. Dominique Labourier reste dans la mémoire des cinéphiles aussi par son rôle de Marguerite dans Jonas qui aura 25 ans en l'an 2000 d'Alain Tanner. Plusieurs fois elle joue sous la direction de Jacques Rouffio pour La Passante du Sans-Souci avec Romy Schneider et Michel Piccoli, L'État de grâce avec Nicole Garcia et Sami Frey et L'Orchestre rouge avec Claude Brasseur et Daniel Olbrychski.

Moins heureuse durant la décennie suivante, elle revient vers la télévision, dans les rôles d'une grande qualité comme la femme de Jean Carmet dans Eugénie Grandet (1994), ou elle croise encore Claude Jade. Le réalisateur de ce film, Jean-Daniel Verhaeghe l'engage dix ans plus tard encore pour Le Père Goriot. Claude Goretta, en 2001, lui donne un rôle superbe dans Thérèse et Léon, un téléfilm avec Claude Rich. En 2014, Dominique Labourier joue la mère de Marina Foïs dans le film Tiens-toi droite.

Après une belle carrière au cinéma et à la télévision, Dominique Labourier se tourne avec succès vers le théâtre.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]