Luca Ronconi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Luca Ronconi
Luca Ronconi.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Maîtres
Site web
Distinctions

Luca Ronconi, né le à Sousse en Tunisie et mort le à Milan[1], est un acteur et directeur italien de théâtre, et directeur d'opéra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir passé sa jeunesse en Tunisie, où sa mère était enseignante, Luca Ronconi est diplômé en 1953 de l'Académie d'Art Dramatique de Rome. Il commence une carrière d'acteur dans diverses productions parmi lesquelles celles de Luigi Squarzina, Orazio Costa, et Michelangelo Antonioni. En 1963 il met en scène sa première pièce et depuis se consacre presque exclusivement à la direction théâtrale ou lyrique.

Ronconi est considéré comme un des plus importants et influents directeurs de théâtre d'Europe. Il a travaillé avec des compagnies renommées telles que le Burgtheater de Vienne (Les Bacchantes d'Euripide, 1973; Les Oiseaux d'Aristophane, 1975; Orestie d'Eschyle, 1976), la Scala de Milan (La Walkyrie, 1974 et Siegfried, 1975 de Wagner; Don Carlos de Verdi, 1978, Les Troyens de Berlioz, 1980, avec Dunja Vejzovic pour Didon), le Wiener Staatsoper (Il viaggio a Reims de Rossini, 1988), le Rossini Opera Festival à Pesaro, et le Salzburger Festspiele (Les Géants de la montagne de Luigi Pirandello, 1994, Don Giovanni de Mozart, 1999).

Luca Ronconi se fait connaître du public français par sa mise en scène d'Orlando furioso d'après l'Arioste dans les dernières Halles de Baltard à Paris en 1970.

Ronconi dirige le Teatro stabile de Turin de 1989 à 1994. En 1998, à la suite du décès de Giorgio Strehler, il devient directeur artistique du Piccolo Teatro et dirige également l'école d’art dramatique fondée par Paolo Grassi et Giorgio Strehler qui fait partie intégrante du Piccolo.

En 1998, il a reçu le Prix Europe pour le théâtre.[2]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène de théâtre[modifier | modifier le code]

La Mouette (théâtre)

Metteur en scène d'opéra[modifier | modifier le code]

Prix Europe pour le théâtre - Premio Europa per il Teatro[modifier | modifier le code]

En avril 1998, il a reçu le VIème Prix Europe pour le théâtre avec cette motivation :

Inlassable créateur de spectacles, maître de plusieurs générations d'acteurs et acteur lui-même, inventeur de nouveaux espaces et de nouvelles perspectives, Luca Ronconi a changé par son action et son influence la façon de faire et de percevoir le théâtre. Depuis près de 40 ans, son activité qui va du théâtre à l'opéra et à la télévision, poursuit sur des gammes disparates une ligne rigoureusement cohérente au service des textes, ne cessant de se remettre en question, refusant toute étiquette, au point que plus d'une fois sa quête de nouveaux modes de communication l'a amené à affronter des oeuvres considérées comme "impossibles" à représenter et que l'on n'avait jamais mises en scène avant lui en raison du nombre des interprètes, de la durée des spectacles dépassant toute convention ou de l'usage insolite d'espaces fréquemment non théâtraux, voire de l'audace des machines à mettre en oeuvre. Et que dire des renversements de l'interprétation formelle des classiques qu'il a pu se permettre grâce à son extraordinaire capacité d'analyse approfondie des textes? Doté d'une rationalité jamais exempte d'ironie et d'un oeil de voyant dans l'exploration du passé, Ronconi a réécrit au fur et à mesure l'histoire du théâtre, depuis la Grèce des origines à son époque favorite, le Baroque, depuis la cruauté élisabéthaine à la mise à nu de Goldoni, tout en révélant les clichés des livrets d'opéra, puis a procédéà l'analyse sensible d'Ibsen, à la relecture insistante de la Felix Austria. Ensuite, ayant illustré un cas d' application maniaque du naturalisme allemand, il est passéà la nouvelle dramaturgie en partant de Pasolini pour parvenir à la redécouverte du goût du rácit précédemment victime des interprétations structuralistes, jusqu'à aboutir à sa mise en théâtre actuelle du roman, de Gadda à Dostoievsky. Cependant, dans chacune de ses approches, l'étude de la tradition lui sert de base afin de rétablir en d'autres termes le rapport entre l'auteur et ses spectateurs originels. Le Laboratorio di Prato, fondé et dirigé par lui dans les années 70, conserve une influence déterminante dans la formulation d'une méthode non réaliste de l'expression de l'auteur à qui il fournit un lieu d'exercice spatial contemporain.[3]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. (it) « VI Edizione », sur Premio Europa per il Teatro (consulté le )
  3. « Prix Europe pour le Théâtre - VIème Edition - Motivations », sur archivio.premioeuropa.org (consulté le )
  4. Archives des nominations et promotions dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Liens externes[modifier | modifier le code]