Direction des Sciences de la matière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir DSM.

La direction des Sciences de la matière (DSM) est le pôle de recherche fondamentale du commissariat à l'Énergie atomique et aux Énergies alternatives en physique et en chimie.

La DSM accueille plus de 3800 collaborateurs dont 2 350 salariés permanents CEA, 750 salariés permanents CNRS et académiques, 450 étudiants en thèse et 300 post-doctorants.

Recherches[modifier | modifier le code]

La direction des Sciences de la matière conduit ses recherches sur cinq grandes disciplines qui vont « de l’infiniment petit à l’infiniment grand » :

En soutien de ces recherches, la direction des Sciences de la matière du CEA a acquis une forte compétence dans la conception et l’exploitation des Très grandes infrastructures de recherche (TGIR), comme le CERN à Genève, l’accélérateur Spiral2 du Ganil, les synchrotrons Soleil et l'European Synchrotron Radiation Facility, les réacteurs à haut flux de l'Institut Laue-Langevin et du Laboratoire Léon Brilloin, ITER ou encore le réseau ICOS de suivi des sources et puits de gaz à effet de serre.

Ses chercheurs publient plus de 2500 articles par an dans des journaux internationaux à comité de lecture.

La partie valorisation est très présente, avec plus de 100 contrats actifs avec l’industrie. Environ 40 brevets sont déposés chaque année, et le portefeuilles global est de 370 brevets.

Instituts[modifier | modifier le code]

La direction des Sciences de la matière regroupe sept instituts de recherche[1] :

Outre ces 7 instituts, le centre CEA/Saclay est aussi rattaché à la DSM.

Direction[modifier | modifier le code]

Les directeurs de cette unité, depuis sa création en tant que pôle de recherche fondamentale en physique et en chimie, ont successivement été :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]