Ponant (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Compagnie du Ponant)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les paquebots image illustrant une entreprise image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant les paquebots et une entreprise française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ponant
Image illustrative de l'article Ponant (entreprise)

Création 1988
Fondateurs Jean-Emmanuel Sauvée
Slogan Accédez par la Mer aux trésors de la Terre
Siège social Drapeau de France Marseille (France)
Direction Jean-Emmanuel Sauvée et Véronique Saadé
Activité Transport maritime
Produits Croisières
Société mère Artémis
Effectif 1000 dont 800 navigants
Site web www.ponant.com

Ponant (anciennement Compagnie des Îles du Ponant et Compagnie du Ponant) est une compagnie de croisière française fondée en 1988 à Nantes, par Jean-Emmanuel Sauvée, Philippe Videau et une dizaine d’autres jeunes officiers de la Marine Marchande.   

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée à Nantes le 1er avril 1988 par Jean-Emmanuel Sauvée, Philippe Videau et une dizaine d’officiers de la Marine Marchande,  tous âgés de 23 à 29 ans. La compagnie se distingue notamment à l’époque par sa volonté de naviguer sous pavillon français[1]. La Compagnie des Îles du Ponant s’appuie sur un financement inédit pour la construction de son premier navire de croisière,  en lançant en 1989 un appel public à l’épargne. En 1991, Le Ponant, voilier de 32 cabines, premier navire de la compagnie nantaise, voit le jour sur les chantiers navals de Villeneuve-La-Garenne[1].

En 2004, la Compagnie des Îles du Ponant intègre le groupe CMA-CGM, troisième armateur mondial dans le domaine des lignes régulières, et transfère son siège social à Marseille. Sous l’impulsion de son nouveau propriétaire, la compagnie lance en 2007 le projet de construction du navire de croisière idéal[2]. Ce projet se concrétisera par le lancement de 4 sisterships à la taille et au design innovants, construits sur les chantiers navals Fincantieri à Ancône. Ainsi, Le Boréal, premier des quatre sisterships, voit le jour en 2010, suivi de L’Austral en 2011, du Soléal en 2013, puis du Lyrial en 2015[3],[4].

En 2009, la compagnie change de nom, et devient La Compagnie du Ponant[5].

Entre 2012 et 2015, la société appartient au fonds d’investissement britannique Bridgepoint[6].

Le 11 septembre 2013, Le Soléal, troisième sistership de la compagnie, devient le premier navire de commerce français à franchir le Passage du Nord-Ouest du Groenland à la Sibérie, avec 200 passagers à son bord[7],[8].

En 2014, la Compagnie du Ponant devient PONANT, une marque qui porte le nom de son premier navire, élément fondateur de l’entreprise, afin de mieux accompagner son développement en France, et à l’étranger[9],[10],[11].

Au printemps 2015, PONANT lance Le Lyrial, 4e et dernier sistership de la série amorcée en 2010 avec Le Boréal[12].

Le 9 octobre 2015, PONANT annonce son rachat par Artémis, holding de la famille Pinault[13].

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte PONANT est composée à ce jour de cinq navires, dont un voilier. Quatre nouveaux navires sont prévus pour une livraison entre 2018 et 2019.

Navire Date de construction Date de mise à flot Informations
Le Ponant 1991 1991 Le Ponant est un voilier de 32 cabines pouvant transporter jusqu'à 64 passagers et 32 membres d'équipage.
Le Boréal 2010 2010 Le Boréal est un navire de 132 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 264 passagers

et 139 membres d'équipage.

L'Austral 2011 2011 L'Austral, sistership du Boréal, est un navire de 132 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 264 passagers

et 139 membres d'équipage.

Le Soléal 2012 2012 Le Soléal, sistership du Boréal, est un navire de 132 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 264 passagers

et 139 membres d'équipage.

Le Lyrial 2014 2015 Le Lyrial, sistership du Boréal, est un navire de 122 cabines et suites pouvant transporter jusqu'à 260 passagers

et 139 membres d'équipage.

La flotte s'agrandit[modifier | modifier le code]

Le 15 Mars 2016, à l'occasion du Seatrade de Miami, Ponant annonce la commande de quatre nouveaux navires d’expédition[14]. Nommés "Le Lapérouse", "Le Champlain", "Le Bougainville" et "Le Kerguelen" en hommage aux explorateurs Français, ces navires feront partie de la série "Ponant Explorers". Leur construction sera confiée au chantier naval Norvégien Vard. Ils seront pourvus de 92 cabines, chacune avec balcon, et 110 membres d’équipage.

Les deux premiers navires sont prévus pour une mise en service active en 2018 (« Le Lapérouse » et « Le Champlain »), les deux suivants sont planifiés pour l’année 2019. Aux expéditions polaires déjà existantes, Ponant ajoute, avec l’annonce de ces quatre navires, de nouvelles destinations tropicales et subtropicales.

Quelques détails techniques[15] :

Longueur hors-tout : 127.30 mètres

Longueur entre perpendiculaires : 118.4 mètres

Largeur hors membrure : 18 mètres

Tirant d’eau d’exploitation : 4.6 mètres

Certifié « Clean ship »

Société de classification : Bureau Veritas

Pavillon : Français

Tout comme leurs prédécesseurs, cette nouvelle série sera dotée d’une coque renforcée prévue pour les navigations polaires et de stabilisateurs visant à améliorer le confort des passagers en mer. Leurs faibles longueur et tirant d’eau permettront de remonter des fleuves et d’atteindre des sites fort reculés.

La poupe de ces quatre « sister ship » sera modulable, offrant trois positions choisies en fonction de l’activité du navire. La première est un « sundeck » utilisé pendant la navigation, la seconde permet de déployer un mini-port immergé, facilitant l’embarquement et le débarquement des passagers dans les embarcations annexes type Zodiac pour les sorties et excursions à terre, et une dernière positionnant une plateforme à fleur d’eau. Cette dernière configuration sera très pratique pour profiter des activités nautiques proposées par le bord. Cette nouvelle série sera également pourvue d’un salon d’observation avec vue sous-marine ainsi qu’une piscine vitrée avec débordement arrière.[16]

Anciens navires[modifier | modifier le code]

  • Le Diamant, de 2004 à 2012. Ancien car-ferry construit en 1974 et transformé en paquebot dans les années 1980. Longueur : 124,19 m. En 2012, il est vendu à la compagnie Iceland Pro Cruises.
  • Le Levant, construit en 1998 pour la compagnie et revendu en 2012 à Paul Gauguin Cruises. Longueur : 99,6 m.

Destinations[modifier | modifier le code]

Ponant propose des croisières conviviales, en toutes saisons, dans des lieux inaccessibles aux grandes unités de croisières.

Honneurs[modifier | modifier le code]

PONANT remporte en 2014 le prix Editors’ Picks Awards organisé par Cruise Critic.com, dans catégorie meilleure compagnie de croisière de luxe[17].

En 2015, PONANT remporte le prix de meilleure compagnie de croisière aux Victoires du Tourisme[18].

En 2015, PONANT remporte la première place pour le service dans la catégorie « Small ships » des World’s Best Cruise Lines de Conde Nast Traveller UK[19].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « La Compagnie des Iles du Ponant veut construire un second bateau », sur lesechos.fr (consulté le 9 octobre 2015)
  2. (fr) « La compagnie des îles du Ponant confirme négocier avec CMA-CGM », sur lechotouristique.com (consulté le 9 octobre 2015)
  3. « Compagnie du Ponant : La construction du Boréal a débuté », sur Mer et Marine (consulté le 9 octobre 2015)
  4. « Compagnie du Ponant : La construction du Soléal débute », sur Mer et Marine (consulté le 9 octobre 2015)
  5. (fr) « La Compagnie des Iles du Ponant change de cap », sur lechotouristique.com (consulté le 9 octobre 2015)
  6. « CMA CGM cède La Compagnie du Ponant au fonds Bridgepoint », sur lesechos.fr (consulté le 9 octobre 2015)
  7. « Brèves Nautisme : Le Soléal franchit le mythique passage du Nord Ouest », sur nautisme.meteoconsult.fr (consulté le 9 octobre 2015)
  8. « Le "Soléal" a franchi le passage du Nord-Ouest : une première pour un navire français de cette taille », sur Ouest France Entreprises (consulté le 9 octobre 2015)
  9. « La Compagnie du Ponant devient Ponant - Croisières sur Le Quotidien du Tourisme », sur www.quotidiendutourisme.com (consulté le 9 octobre 2015)
  10. « La Compagnie du Ponant modifie son nom », sur TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone (consulté le 9 octobre 2015)
  11. « La PONANT reveils PONANT - PONANT », sur www.ponant.com (consulté le 9 octobre 2015)
  12. (fr) « La Compagnie du Ponant lève le voile sur le Lyrial », sur lechotouristique.com (consulté le 9 octobre 2015)
  13. « Artemis a finalisé le rachat de Ponant », sur Mer et Marine (consulté le 9 octobre 2015)
  14. Editions Lariviere, « Ponant commande 4 nouveaux navires d'expédition », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  15. (fr) « 4 Nouveaux Navires pour PONANT », MAIN B2C Français,‎ (lire en ligne)
  16. « Ponant dévoile ses quatre nouveaux navires », Mer et Marine,‎ (lire en ligne)
  17. « Cruise Critic Names the Top Cruise Lines of 2014 », sur www.prnewswire.com (consulté le 9 octobre 2015)
  18. « Victoires du Tourisme : Et les gagnants sont. ... - Profession sur Le Quotidien du Tourisme », sur www.quotidiendutourisme.com (consulté le 9 octobre 2015)
  19. « World's best cruise lines », sur Traveller, https://plus.google.com/116123629734330298213 (consulté le 9 octobre 2015)

Bibliographie[modifier | modifier le code]