Celgene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Celgene a été rachetée le 5 janvier 2019 par Bristol Myers Squibb

Celgene Corporation
logo de Celgene
Logo Celgene depuis 1986

Création 1986 (d'une scission de Celanese)
Dates clés 1986 (Scission de Celanese),

2019 (Rachat par Bristol Myers Squibb)

Fondateurs Sol J. Barrer
Personnages clés Sol J. Barrer
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ (CELG)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Summit, New Jersey
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Giovanni Caforio
Actionnaires Bristol Myers Squibb (100%)
Activité Oncologie
Produits Thalomid, Revlimid, Vidaza, Imnovid
Société mère Bristol Myers Squibb
Sociétés sœurs Myokardia
Filiales Pharmion, Juno therapeutics
Effectif 8 800
Site web www.celgene.com

Capitalisation 74,840 milliards de dollars (5 janvier 2019)
Chiffre d'affaires 24,493 milliards de dollars (2021)
Résultat net 4,920 milliards de dollars (2019)

Historique[modifier | modifier le code]

Celgene est issu en 1986 d'une scission de Celanese.

En , Celgene acquiert Pharmion, spécialisée dans les leucémies. pour 2,9 milliards de dollars[1].

En , Celgene acquiert Gloucester Pharmaceuticals pour entre 340 et 640 millions de dollars, dans le but de renforcer ses activités contre les leucémies[2].

En , Celgene acquiert Abraxis BioScience, spécialisée dans le cancer du sein, pour 2,9 milliards de dollars[3].

En , Celgene acquiert Avila Therapeutics pour 350 millions de dollars[4].

Le , la Food and Drug Administration (FDA) a accordé une autorisation de mise sur le marché à l’aprémilast (Otezla), développé par Celgene, chez les patients souffrant d’un psoriasis en plaques modéré à sévère candidats à la photothérapie ou à un traitement systémique[5].

En , Celgene acquiert Receptos, spécialisée dans les maladies intestinales inflammatoires et la sclérose en plaques, pour 7,2 milliards de dollars[6].

En , Celgene annonce l'acquisition d'Impact Biomedicines pour un montant pouvant atteindre 7 milliards de dollars, montant conditionné aux résultats de ce dernier [7].

En , Bristol-Myers Squibb annonce l'acquisition de Celgene, entreprise spécialisée dans l'oncologie comme Bristol-Myers Squibb pour 74 milliards de dollars en plus d'une reprise de dette de 21 milliards de dollars[8],[9],[10].

En , Amgen annonce l'acquisition du traitement Otezla à Celgene pour 13,4 milliards de dollars pour permettre l'opération avec Bristol-Myers Squibb[11].

En mars 2021, Celgene annonce l'acquisition du laboratoire Myokardia pour 13,1 milliards pour se renforcer dans le domaine cardiaque, montant conditionné aux résultats de ce dernier.

Activité[modifier | modifier le code]

Celgene est spécialisée dans le traitement de cancers hématologiques, grâce à une gamme de produits (Revlimid indiqué dans des traitements contre le cancer de la peau[8], Thalidomid dans le traitement du Myélome Multiple; Vidaza dans la prise en charge des syndromes Myéloprolifératifs ou Leucémies Aigües).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Celgene to Acquire Pharmion For $2.9 Billion in Cash, Stock, Matthew Karnitschnig, The Wall Street Journal, 19 novembre 2007
  2. Celgene to Acquire Gloucester Pharmaceuticals in Cancer-Drug Deal, Tess Stynes, The Wall Street Journal, 8 décembre 2009
  3. Celgene to buy Abraxis BioScience for $2.9 billion, Toni Clarke et Lewis Krauskopf, Reuters, 30 juin 2010
  4. Celgene to acquire Avila Therapeutics, Reuters, 26 janvier 2012
  5. (en)Communiqué de presse, entreprise pharmaceutique Celgene
  6. Celgene to buy Receptos for $7.2 billion; gains promising drug, Bill Berkrot, Reuters, 14 juillet 2015
  7. Anais Moutot, « Cancer : Celgene s'offre une biotech pour 7 milliards », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  8. a et b Philippe Jacqué, « Nouvelle mégafusion dans la pharmacie : Bristol-Myers Squibb s’offre son compatriote Celgene », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. Mathilde Damgé, « Derrière l’expression « Big Pharma », des milliards de dollars mais une réalité plus complexe », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  10. « Bristol-Myers to buy Celgene for $74 billion in largest biopharma deal », sur Reuters,
  11. Michael Erman et Manas Mishra, « Amgen to buy Celgene psoriasis drug Otezla for $13.4 billion », sur Reuters