Cabinet Kohl IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabinet Kohl.
Cabinet Kohl IV
(de) Kabinett Kohl IV
RFA
Helmut Kohl en 1987.
Helmut Kohl en .

Président fédéral Richard von Weizsäcker
Roman Herzog
Chancelier fédéral Helmut Kohl
Élection
Législature 12e
Formation
Fin
Durée 3 ans, 303 jours
Composition initiale
Parti(s) CDU/CSU-FDP
Ministres 19
Femmes 4
Hommes 15
Moyenne d'âge 52 ans et 2 mois
Représentation
Bundestag
398 / 662

Précédent Kohl III Drapeau de l'Allemagne Kohl V Suivant

Le cabinet Kohl IV (« Kabinett Kohl IV ») est le gouvernement fédéral de la République fédérale d'Allemagne, entre le et le , durant la douzième législature du Bundestag.

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par le chancelier fédéral chrétien-démocrate sortant Helmut Kohl, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « coalition noire-jaune » entre l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), le Parti libéral-démocrate (FDP) et l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU). Ensemble, ils disposent de 398 députés sur 662, soit 60,1 % des sièges du Bundestag.

Il est formé à la suite des élections législatives fédérales du .

Il succède donc au cabinet Kohl III, constitué et soutenu par une coalition identique.

Au cours du scrutin, la CDU/CSU stagne mais maintient sa position de première force politique fédérale. Le FDP réalise pour sa part une poussée qui lui donne son meilleur résultat depuis . Il faut d'ailleurs remonter au cabinet Adenauer IV, formé cette même année, pour trouver une majorité parlementaire aussi nette.

Le , le président fédéral Richard von Weizsäcker propose la candidature d'Helmut Kohl au vote d'investiture du Bundestag. Il l'emporte par 378 voix pour et 284 voix contre, soit 46 suffrages de plus que la majorité constitutionnelle requise. Il compose son quatrième cabinet fédéral dès le lendemain, qui compte 19 ministres fédéraux, ce qui en fait le plus important au jour de sa prise de fonction depuis le cabinet Erhard II en , dont quatre femmes, ce qui constitue à l'époque un record. Les libéraux-démocrates détiennent cinq portefeuilles, un record depuis 30 ans.

Un grand changement s'opère le , lorsque le vice-chancelier et ministre fédéral des Affaires étrangères Hans-Dietrich Genscher, titulaire de ces fonctions depuis et membre de l'exécutif depuis , se retire. Le FDP procède alors à une réaffectation de ces deux responsabilités et désigne Sabine Leutheusser-Schnarrenberger comme ministre fédérale de la Justice. C'est alors la première fois qu'une femme exerce une fonction régalienne et que le titre de vice-chancelier n'est pas porté par le chef de la diplomatie depuis le cabinet Erhard II.

Lors de l'élection présidentielle du , la CDU investit en premier lieu le ministre de la Justice de Saxe Steffen Heitmann mais il finit par se retirer après plusieurs prises de position controversées. Les chrétiens-démocrates proposent alors le président du Tribunal constitutionnel fédéral Roman Herzog, tandis que les libéraux-démocrates présentent Hildegard Hamm-Brücher. Herzog est élu au troisième tour de scrutin avec 52 % des voix de l'Assemblée fédérale.

Au cours des élections législatives fédérales du , les partis de l'alliance au pouvoir perdent près de 60 sièges mais conservent de justesse leur majorité absolue. Helmut Kohl peut alors former son cinquième et dernier cabinet fédéral.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Helmut Kohl CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires étrangères
Hans-Dietrich Genscher FDP
Ministre fédéral de l'Intérieur Wolfgang Schäuble (jusqu’au 26/11/1991)
Rudolf Seiters
CDU
Ministre fédéral de la Justice Klaus Kinkel FDP
Ministre fédéral des Finances Theo Waigel CSU
Ministre fédéral de l'Économie Jürgen W. Möllemann FDP
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts Ignaz Kiechle CSU
Ministre fédéral du Travail et de l'Ordre social Norbert Blüm CDU
Ministre fédéral de la Défense Gerhard Stoltenberg (jusqu’au 01/04/1992)
Volker Rühe
CDU
Ministre fédérale de la Famille et des Personnes âgées Hannelore Rönsch CDU
Ministre fédérale des Femmes et de la Jeunesse Angela Merkel CDU
Ministre fédérale de la Santé Gerda Hasselfeldt (jusqu’au 06/05/1992)
Horst Seehofer
CSU
Ministre fédéral des Transports Günther Krause CDU
Ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire Klaus Töpfer CDU
Ministre fédéral des Postes et des Télécommunications Christian Schwarz-Schilling CDU
Ministre fédérale de l'Aménagement du territoire, des Travaux publics et de l'Urbanisme Irmgard Schwaetzer FDP
Ministre fédéral de la Recherche et de la Technologie Heinz Riesenhuber CDU
Ministre fédéral de l'Éducation et de la Science Rainer Ortleb FDP
Ministre fédéral de la Coopération économique Carl-Dieter Spranger CSU
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Rudolf Seiters (jusqu’au 26/11/1991)
Friedrich Bohl
CDU

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Helmut Kohl CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral de l'Économie
Jürgen W. Möllemann FDP
Ministre fédéral des Affaires étrangères Klaus Kinkel FDP
Ministre fédéral de l'Intérieur Rudolf Seiters CDU
Ministre fédérale de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger FDP
Ministre fédéral des Finances Theo Waigel CSU
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts Ignaz Kiechle CSU
Ministre fédéral du Travail et de l'Ordre social Norbert Blüm CDU
Ministre fédéral de la Défense Volker Rühe CDU
Ministre fédérale de la Famille et des Personnes âgées Hannelore Rönsch CDU
Ministre fédérale des Femmes et de la Jeunesse Angela Merkel CDU
Ministre fédérale de la Santé Horst Seehofer CSU
Ministre fédéral des Transports Günther Krause CDU
Ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire Klaus Töpfer CDU
Ministre fédéral des Postes et des Télécommunications Christian Schwarz-Schilling (jusqu’au 17/12/1992) CDU
Ministre fédérale de l'Aménagement du territoire, des Travaux publics et de l'Urbanisme Irmgard Schwaetzer FDP
Ministre fédéral de la Recherche et de la Technologie Heinz Riesenhuber CDU
Ministre fédéral de l'Éducation et de la Science Rainer Ortleb FDP
Ministre fédéral de la Coopération économique Carl-Dieter Spranger CSU
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Friedrich Bohl CDU

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Helmut Kohl CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires étrangères
Klaus Kinkel FDP
Ministre fédéral de l'Intérieur Rudolf Seiters (jusqu’au 07/07/1993)
Manfred Kanther
CDU
Ministre fédérale de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger FDP
Ministre fédéral des Finances Theo Waigel CSU
Ministre fédéral de l'Économie Günter Rexrodt FDP
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts Jochen Borchert CDU
Ministre fédéral du Travail et de l'Ordre social Norbert Blüm CDU
Ministre fédéral de la Défense Volker Rühe CDU
Ministre fédérale de la Famille et des Personnes âgées Hannelore Rönsch CDU
Ministre fédérale des Femmes et de la Jeunesse Angela Merkel CDU
Ministre fédéral de la Santé Horst Seehofer CSU
Ministre fédéral des Transports Günther Krause (jusqu’au 13/05/1993)
Matthias Wissmann
CDU
Ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire Klaus Töpfer CDU
Ministre fédéral des Postes et des Télécommunications Wolfgang Bötsch CSU
Ministre fédérale de l'Aménagement du territoire, des Travaux publics et de l'Urbanisme Irmgard Schwaetzer FDP
Ministre fédéral de la Recherche et de la Technologie Matthias Wissmann (jusqu’au 13/05/1993)
Paul Krüger
CDU
Ministre fédéral de l'Éducation et de la Science Rainer Ortleb (jusqu’au 04/02/1994)
Karl-Hans Laermann
FDP
Ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement Carl-Dieter Spranger CSU
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Friedrich Bohl CDU

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]