Cabinet Merkel II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabinet Merkel.
Cabinet Merkel II
(de) Kabinett Merkel II
République fédérale d'Allemagne
Angela Merkel en 2008
Angela Merkel en

Président fédéral Horst Köhler
Christian Wulff
Joachim Gauck
Chancelière fédérale Angela Merkel
Élection
Législature 17e
Formation
Fin
Durée 4 ans, 50 jours
Composition initiale
Parti(s) CDU/CSU-FDP
Ministres 15
Femmes 4
Hommes 11
Moyenne d'âge 51 ans et 8 mois
Représentation
Bundestag
332 / 622

Précédent Merkel I Drapeau de l'Allemagne Merkel III Suivant

Le cabinet Merkel II (Kabinett Merkel II, en allemand) est le gouvernement fédéral de l'Allemagne entre le et le , durant la dix-septième législature du Bundestag.

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par la chancelière fédérale chrétienne-démocrate sortante Angela Merkel, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « coalition noire-jaune » entre l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), le Parti libéral-démocrate (FDP) et l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU). Ensemble, ils disposent de 332 députés sur 622, soit 53,3 % des sièges du Bundestag.

Il est formé à la suite des élections législatives fédérales du .

Il succède donc au cabinet Merkel I, constitué et soutenu par une « grande coalition » entre la CDU, la CSU et le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD)

Au cours du scrutin parlementaire, la CDU/CSU reste la première force politique d'Allemagne tandis que le SPD enregistre le plus mauvais résultat de son histoire depuis . À l'inverse, le FDP réalise son meilleur score depuis la fondation de la République fédérale. Chrétiens-démocrates et libéraux-démocrates entreprennent alors de reformer l'alliance qui leur a permis de gouverner ensemble entre et , puis de à .

Le , le président fédéral Horst Köhler propose la candidature d'Angela Merkel à l'investiture du Bundestag. Elle l'emporte par 323 voix pour et 299 voix contre. Elle forme aussitôt son deuxième cabinet fédéral, qui compte 15 ministres fédéraux dont quatre femmes, soit le plus faible nombre depuis le cabinet Kohl III en .

Après la polémique déclenchée par ses propos sur la guerre d'Afghanistan, le chef de l'État démissionne le . Le président du Conseil fédéral Jens Böhrnsen exerce alors l'intérim. Lors de l'élection présidentielle anticipée du suivant, la majorité gouvernementale présente le ministre-président de Basse-Saxe Christian Wulff. Il est élu président fédéral lors du troisième tour de scrutin avec 50,2 % des voix de l'Assemblée fédérale.

Wulff annonce sa démission à peine 20 mois plus tard, le , après qu'un procureur de Hanovre a demandé la levée de son immunité pour l'entendre dans une enquête pour prévarication. L'intérim revient alors à Horst Seehofer, qui préside le Conseil fédéral. L'élection présidentielle anticipée du suivant voit l'élection de Joachim Gauck, un ancien activiste des droits humains en République démocratique allemande soutenu par la majorité des partis politiques, qui l'emporte avec 80,4 % des voix de l'Assemblée fédérale. C'est la première et unique fois que trois chefs de l'État se succèdent au cours d'une même législature.

Lors des élections législatives fédérales du , la CDU/CSU confirme son statut de première force politique allemande et réalise son meilleur résultat depuis avec plus de 40 % des suffrages exprimés. Tout le contraire du FDP qui obtient moins de 5 % et sort du Bundestag, pour la première fois depuis . Après avoir discuté avec le SPD et l'Alliance 90 / Les Verts (Grünen), Merkel décide de reconstituer une « grande coalition » et peut alors former le cabinet Merkel III.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ([modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelière fédérale Angela Merkel CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires étrangères
Guido Westerwelle FDP
Ministre fédéral de l'Intérieur Thomas de Maizière (jusqu'au 03/03/2011) CDU
Hans-Peter Friedrich CSU
Ministre fédérale de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger FDP
Ministre fédéral des Finances Wolfgang Schäuble CDU
Ministre fédéral de l'Économie et de la Technologie Rainer Brüderle FDP
Ministre fédéral du Travail et des Affaires sociales Franz Josef Jung (jusqu'au 27/11/2009)
Ursula von der Leyen
CDU
Ministre fédérale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Protection du consommateur Ilse Aigner CSU
Ministre fédéral de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg (jusqu'au 03/03/2011) CSU
Thomas de Maizière CDU
Ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse Ursula von der Leyen (jusqu'au 27/11/2009)
Kristina Schröder
CDU
Ministre fédéral de la Santé Philipp Rösler FDP
Ministre fédéral des Transports, des Travaux publics et du Développement urbain Peter Ramsauer CSU
Ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire Norbert Röttgen CDU
Ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche Annette Schavan CDU
Ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement Dirk Niebel FDP
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Ronald Pofalla CDU

Remaniement du [modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelière fédérale Angela Merkel CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral de l'Économie et de la Technologie
Philipp Rösler FDP
Ministre fédéral des Affaires étrangères Guido Westerwelle FDP
Ministre fédéral de l'Intérieur Hans-Peter Friedrich CSU
Ministre fédéral de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger FDP
Ministre fédéral des Finances Wolfgang Schäuble CDU
Ministre fédéral du Travail et des Affaires sociales Ursula von der Leyen CDU
Ministre fédérale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Protection du consommateur Ilse Aigner (jusqu'au 30/09/2013
Hans-Peter Friedrich a.i.
CSU
Ministre fédéral de la Défense Thomas de Maizière CDU
Ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse Kristina Schröder CDU
Ministre fédéral de la Santé Daniel Bahr FDP
Ministre fédéral des Transports, des Travaux publics et du Développement urbain Peter Ramsauer CSU
Ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire Norbert Röttgen (jusqu'au 22/05/2012)
Peter Altmaier
CDU
Ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche Annette Schavan (jusqu'au 14/02/2013)
Johanna Wanka
CDU
Ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement Dirk Niebel FDP
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Ronald Pofalla CDU

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]