Jochen Borchert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jochen Borchert
Illustration.
Fonctions
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts d'Allemagne
Chancelier Helmut Kohl
Prédécesseur Ignaz Kiechle
Successeur Karl-Heinz Funke
Biographie
Date de naissance (78 ans)
Lieu de naissance Stendal, Allemagne
Parti politique CDU
Diplômé de Université de la Ruhr à Bochum
Profession Ingénieur agronome
Économiste

Jochen Borchert
Ministres fédéraux de l'Agriculture allemands

Jochen Borchert, né le à Stendal, est un homme politique allemand membre de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU).

Immigré d'Allemagne de l'Est à treize ans, il est élu député fédéral de Rhénanie-du-Nord-Westphalie en 1980 et devient porte-parole parlementaire de la CDU/CSU sur les questions budgétaires neuf ans plus tard. En 1993, il est nommé ministre fédéral de l'Agriculture dans la coalition noire-jaune d'Helmut Kohl et occupe ce poste cinq ans, jusqu'à l'arrivée au pouvoir d'une coalition rouge-verte. Il continue de siéger au Bundestag jusqu'en 2009, puis se retire de la vie politique.

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Il obtient en 1957 son certificat général de l'enseignement secondaire, et entreprend une formation agricole, qu'il achève en 1959. L'année suivante, il intègre une école d'ingénieur spécialisée dans l'agriculture à Soest, et passe avec succès son diplôme d'ingénieur agronome en 1961.

Il reprend la gestion de l'exploitation familiale en 1970, tout en commençant des études supérieures de sciences économiques à l'université de la Ruhr à Bochum, où il décroche son diplôme d'économiste en 1974.

Il est aujourd'hui présent dans le monde des affaires et de l'assurance en tant que président des conseils d'assurance de Dolff Beteiligungs AG, de l'assurance agricole de Münster, et de diverses filiales de l'assurance mutuelle LVM Versicherungen.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'agriculteurs, il est né et a grandi à Stendal. En 1953, soit quatre ans après la proclamation de la République démocratique allemande (RDA), il émigre en Allemagne de l'Ouest, et s'installe avec ses parents en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Il est marié avec Ingrid, membre du conseil municipal de Bochum, et a deux enfants. Sa fille, Katharina Borchert, est une journaliste qui a notamment été rédactrice en chef de Derwesten.de entre 2007 et 2009, et occupe depuis 2010 le poste de directrice générale de Spiegel Online.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Vie militante[modifier | modifier le code]

En 1965, elle adhère à l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), et devient en 1977 président de la fédération du parti dans l'arrondissement de Bochum. Elle y renonce au bout de vingt-trois ans et se voit alors désigné président d'honneur.

Il a par ailleurs été président fédéral des groupes de travail protestants (EAK) du parti pendant dix ans à partir de 1993.

Activité institutionnelle[modifier | modifier le code]

Il est élu au conseil municipal de Bochum en 1976, et député fédéral de Rhénanie-du-Nord-Westphalie au Bundestag quatre ans plus tard. Il renonce à son mandat municipal en 1981, et est nommé porte-parole budgétaire du groupe CDU/CSU au Bundestag en 1989. Le , Jochen Borchert est désigné ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts dans la coalition noire-jaune d'Helmut Kohl.

Reconduit le , il est contraint de renoncer quatre ans plus tard, à la suite de l'arrivée au pouvoir d'une coalition rouge-verte conduite par Gerhard Schröder. Il est ainsi le dernier titulaire de ce poste issu de la CDU.

Ayant continué de siéger au Bundestag, il est le seul député de la CDU/CSU, à se prononcer, le , contre une loi fédérale relative à la restriction d'accès aux sites Internet pédopornographiques, considérée comme inconstitutionnelle. Il a quitté la vie politique à la suite des élections fédérales de 2009.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]