Cabinet Kohl V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabinet Kohl.
Cabinet Kohl V
(de) Kabinett Kohl V

République fédérale d'Allemagne

Description de cette image, également commentée ci-après
Helmut Kohl en .
Président fédéral Roman Herzog
Chancelier fédéral Helmut Kohl
Élection
Législature 13e
Formation
Fin
Durée 3 ans, 11 mois et 10 jours
Composition initiale
Coalition CDU/CSU-FDP
Ministres 17
Femmes 3
Hommes 14
Moyenne d'âge 50 ans et 7 mois
Représentation
Bundestag
341 / 662
Drapeau de l'Allemagne

Le cabinet Kohl V (en allemand : Kabinett Kohl V) est le gouvernement fédéral de la République fédérale d'Allemagne entre le et le , durant la treizième législature du Bundestag.

Historique du mandat[modifier | modifier le code]

Dirigé par le chancelier fédéral chrétien-démocrate sortant Helmut Kohl, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « coalition noire-jaune » entre l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) et le Parti libéral-démocrate (FDP). Ensemble, ils disposent de 341 députés sur 662, soit 51,5 % des sièges du Bundestag.

Il est formé à la suite des élections législatives fédérales du .

Il succède donc au cabinet Kohl IV, constitué et soutenu par une coalition identique.

Au cours du scrutin parlementaire, la CDU/CSU et le FDP perdent un total de 58 sièges, ce qui constitue leur plus important revers depuis leur arrivée au pouvoir en . Les libéraux-démocrates sont même relégués au quatrième rang des forces politiques, derrière l'Alliance 90 / Les Verts. Toutefois, ils disposent toujours de la majorité absolue des parlementaires, celle-ci étant la plus faible depuis 12 ans.

Le , le président fédéral Roman Herzog propose la candidature d'Helmut Kohl au vote d'investiture du Bundestag. Il l'emporte par 338 voix pour et 334 voix contre, juste un suffrage de plus que la majorité constitutionnelle requise. Il constitue deux jours plus tard son cinquième et dernier cabinet fédéral, qui compte 17 ministres fédéraux, soit deux de moins que la précédente équipe. Le ministère fédéral de la Famille fusionne avec le ministère fédéral des Femmes, et le ministère fédéral de l'Éducation absorbe le ministère fédéral de la Recherche. Il compte trois femmes, dont Claudia Nolte qui est à 28 ans la plus jeune ministre de toute l'histoire allemande. C'est la première fois, d'un strict point de vue constitutionnel, qu'un chancelier constitue cinq équipes ministérielles.

Au cours des élections législatives fédérales du , le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) devient la première force politique fédérale et l'alliance de centre droit perd sa majorité. Le social-démocrate Gerhard Schröder s'associe alors avec les écologistes et forme son premier cabinet fédéral.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Helmut Kohl CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires étrangères
Klaus Kinkel FDP
Ministre fédéral de l'Intérieur Manfred Kanther CDU
Ministre fédéral de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger (jusqu’au 17/01/1996)
Edzard Schmidt-Jortzig
FDP
Ministre fédéral des Finances Theo Waigel CSU
Ministre fédéral de l'Économie Günter Rexrodt FDP
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts Jochen Borchert CDU
Ministre fédéral du Travail et de l'Ordre social Norbert Blüm CDU
Ministre fédéral de la Défense Volker Rühe CDU
Ministre fédéral de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse Claudia Nolte CDU
Ministre fédéral de la Santé Horst Seehofer CSU
Ministre fédéral des Transports Matthias Wissmann CDU
Ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire Angela Merkel CDU
Ministre fédéral des Postes et des Télécommunications (fermé le 31/12/1997) Wolfgang Bötsch CSU
Ministre fédéral de l'Aménagement du territoire, des Travaux publics et de l'Urbanisme Klaus Töpfer (jusqu’au 15/01/1998) CDU
Eduard Oswald CSU
Ministre fédéral de l'Éducation, de la Science, de la Recherche et de la Technologie Jürgen Rüttgers CDU
Ministre fédéral de la Coopération économique et du Développement Carl-Dieter Spranger CSU
Ministre fédéral avec attributions spéciales
Directeur de la chancellerie fédérale
Friedrich Bohl CDU

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]