Bureau de l'Association mondiale d'espéranto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bureau de l’Association mondiale d’espéranto
Cadre
Type

Le Bureau de l’Association mondiale d’espéranto est le plus haut organe décisionnel de l’association, dont les membres sont élus par le conseil d’administration.

Évolution de la terminologie[modifier | modifier le code]

À l’origine, le plus haut organe décisionnel de l’association mondiale d’espéranto se nommait « comité » (Komitato, en espéranto), dont les membres étaient élus par des délégués. Ce n’est qu’en 1920 qu’un nouveau statut a introduit une distinction entre le comité et la « commission ». Cette commission a reçu en 1934 le nom de bureau (Estraro, en espéranto).

Le premier bureau, qui s’appelait encore comité, était composé de huit membres, parmi lesquels le président, le vice-président et le directeur. Il existe depuis 1955 un poste de secrétaire général en plus du président et de(s) vice-président(s). Le bureau peut réunir de trois à cinq membres supplémentaires.

Membres actuels du bureau[modifier | modifier le code]

Le bureau actuel a été élu le 23 juillet 2016 par le conseil d’administration lors du 101e congrès mondial d’espéranto à Nitra pour trois ans[1]. Les membres du bureau (Estraro), pour le mandat actuel 2016-2019, sont :

Tâches[modifier | modifier le code]

Selon les statuts, le bureau :

  • est responsable de l’évolution générale de l’association, sous la direction du conseil d’administration ;
  • rend effectives les décisions du conseil d’administration ;
  • présente les propositions de budget et de financement au conseil d’administration ;
  • présente le rapport annuel d’activité au conseil d’administration ;
  • informe les membres du conseil d’administration de temps en temps de l’évolution des travaux ;
  • recrute et relève de ses fonctions le directeur général, qui est le directeur du siège social, ainsi que les directeurs ou dirigeants des éventuels autres sièges :
  • nomme le rédacteur de la revue Esperanto ;
  • s’occupe de faire organiser les congrès mondiaux d’espéranto ;
  • a le droit d’intenter des procès ;
  • est compétent en ce qui concerne les contrats pour acheter, louer, vendre ou hypothéquer des biens.

Références[modifier | modifier le code]