Brownie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brownie
Image illustrative de l’article Brownie
Brownie

Lieu d’origine Chicago, Illinois
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date 1893
Place dans le service dessert
Température de service froid ou chaud
Ingrédients chocolat
Accompagnement crème anglaise
chantilly

Le brownie est un gâteau au chocolat, fondant par endroits, cuit au four[1]. Un glaçage peut être ensuite déposé sur sa surface. Sa crème de préparation peut également être mangée sans être cuite.

Les ingrédients nécessaires afin de réaliser le brownie sont du sucre, des œufs, de la farine, du beurre et du chocolat. La recette la plus connue est celle avec des morceaux de noix ou noisettes[1]. Cependant d'autres recettes existent, notamment avec des morceaux de caramel salé ou avec du chocolat blanc. Il est en général accompagné d'une crème anglaise ou de chantilly, mais cet accompagnement peut varier selon les goûts.

Description[modifier | modifier le code]

Il fait partie des desserts les plus connus et préférés des enfants. Parce qu'il est très simple à concevoir, on le trouve en vente dans de nombreux restaurants et bistrots, et dans les supermarchés aux rayons des gâteaux et des surgelés. La recette originale inclut souvent des noix[1] (noix de pécan ou de macadamia aux États-Unis, noix traditionnelle en France), mais il est parfois réalisé sans noix, notamment pour les personnes allergiques. Depuis quelques années, le mot « brownie » a tendance à être utilisé abusivement en France pour désigner tout type de gâteau au chocolat, quelles que soient ses caractéristiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Confection de pâte pour des brownies.

D'origine américaine, le brownie a été inventé par un chef de l'hôtel Palmer House à Chicago (Illinois) en 1893[2],[3], hôtel ayant appartenu à Palmer Cox. Le nom brownie est inspiré du nom des personnages Brownie que ce dernier dessinait en tant qu'illustrateur[4],[5].

Selon une légende, le premier brownie aurait été créé par une ménagère de Nouvelle-Angleterre qui aurait oublié d'ajouter de la levure dans son gâteau au chocolat qui sortit tout plat du four. Elle aurait eu l'idée de le couper en carrés afin de le rendre plus présentable.

Le brownie est devenu populaire aux États-Unis et au Canada pendant la première moitié du XXe siècle.

Par la suite, après avoir fait le bonheur des Américains aux États-Unis, le brownie est devenu un gâteau très apprécié des Européens. Sa popularité s'est accrue jusqu'en Chine.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c www.lefastemagazine.com/brownie-le-dessert-tout-chocolate/
  2. https://www.timeout.com/chicago/news/brownies-were-invented-in-chicago
  3. Palmer House Hotel : The Invention of a Sweet Confection
  4. (en-US) Andrew Smith, The Oxford Encyclopedia of Food and Drink in America, seconde édition, 2012, p. 220.
  5. (en-US) Anne Byrn, From Colonial Gingerbread too Classic Layer, the Stories and Recipes Behind More Than 125 of Our Best-Loved Cakes, 2016, p. 90

Voir aussi[modifier | modifier le code]