Opéra (pâtisserie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Opéra (homonymie).
Opéra
Image illustrative de l'article Opéra (pâtisserie)
Une part individuelle d'opéra.

Lieu d’origine Drapeau de la France France
Ingrédients Beurre doux, chocolat à fondre, chocolat noir, crème fleurette, eau, extrait de café, farine, kirsch, lait, œufs, pâte d'amandes, sucre.

L'opéra est un entremets au chocolat et au café.

Il est constitué d’une succession de biscuit Joconde imbibé d'un sirop au Grand Marnier ou au café, de ganache et de crème au beurre café, recouvert par un glaçage au chocolat.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'invention du gâteau opéra a été revendiquée par Gaston Lenôtre dans les années 1960, mais pourrait être due à la maison Dalloyau[1],[2]. Encore plus tôt, une publicité dans Le Gaulois en 1899 propose un gâteau opéra[3].

Selon la maison Dalloyau, ce gâteau a été créé en 1955 par Cyriaque Gavillon. Selon les sources, il aurait été nommé ainsi par Andrée Gavillon, l'épouse du pâtissier, soit à cause de sa similarité avec la scène de l'Opéra Garnier[4], soit en hommage aux danseuses de l'Opéra qui venaient à la boutique[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Des petits rats de l’Opéra aux Doriss girlsLe Figaro Madame du 04/03/2012
  2. Jean-Claude Ribaut, « Gaston Lenôtre », Le Monde,‎ , p. 21 :

    « Gaston Lenôtre avait revendiqué l’invention du gâteau « opéra » (biscuit et ganache au chocolat parfumé au café). Rendons à César… Le père de l’« opéra » est Cyriaque Gavillon de la maison Dalloyau. »

  3. Patisserie du Grand Hotel, Le Gaulois, 18 mars 1899, page 3.
  4. C'est la version officielle de la maison Dalloyau, voir http://www.dalloyau.fr/maison-dalloyau/inimythables/opera/
  5. Petit Futé 2014, p. 54

Liens externes[modifier | modifier le code]