Éclair (pâtisserie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éclair.
Éclair
Image illustrative de l'article Éclair (pâtisserie)
Éclairs au chocolat.

Lieu d’origine Drapeau de la France France
Place dans le service Dessert
Température de service froid
Ingrédients Beurre, chocolat, crème fleurette, eau, farine, lait, œufs, sel, sucre.
Mets similaires Au chocolat, au café, à la vanille, au caramel.
Machine à fabriquer les éclairs.

Un éclair, anciennement appelé pain à la duchesse (avant 1850)[1] ou petite duchesse[2], est une pâtisserie d'origine française, constituée de pâte à choux allongée et fourrée de crème pâtissière, avec un glaçage sur le dessus.

Composition[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, le plus commun est composé de pâte à choux, enveloppant la crème pâtissière ; cependant, il existe aussi des versions faites à base de petit four, et l'intérieur peut être de la crème chiboust, de la crème chantilly, crème de marrons, ou un salpicon de fruits[3].

La crème est généralement au chocolat ou au café mais peut aussi être aromatisée à la pistache ou à la vanille. Des variantes peuvent également parfumer la crème pâtissière et le fondant avec divers fruits.

Le dessus est glacé au fondant ou au caramel ; dans ce dernier cas, on appelle ce gâteau un « bâton de Jacob[4] ».

Origine du nom[modifier | modifier le code]

D'après le Dictionnaire de l'Académie française, l'éclair a été nommé ainsi car il était mangé rapidement[5].

Records[modifier | modifier le code]

Plusieurs équipes de pâtissiers se sont donné pour défi de confectionner les éclairs au chocolat les plus longs possibles : le record actuel, homologué par le Livre Guinness des records, est détenu par des pâtissiers suisses pour un éclair de 503 m réalisé en 2014[6] ; le chocolatier et pâtissier belge Jean-Philippe Darcis a supervisé la réalisation d’un éclair de 676 m de long fin 2016, mais bien que validé par un huissier, le record n’apparaît pas dans le livre des records[7].

Le record de la plus grande mosaïque d’éclairs au chocolat a quant à lui été établi à Genève par des pâtissiers suisses ayant dessiné le personnage de Titeuf sur une surface de 80,27 m2 à l’aide de 23 700 éclairs de différentes couleurs[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Gouffé 1873, p. 288).
  2. (Montagné 1961, Duchesses, p. 357).
  3. (Montagné 1961, Éclair, p. 365).
  4. (Montagné 1961, p. 108 et 365) lire en ligne.
  5. Éclair, Dictionnaire de l'Académie française, 8e édition (1933).
  6. « Le plus grand éclair du monde réalisé le lors des Chocolateries de Verviers », RTBF Info,‎ (lire en ligne).
  7. Maxime Carignano, « Le record du plus long éclair au chocolat du monde battu en Belgique », RTL.fr,‎ (lire en ligne).
  8. « Un Titeuf géant en éclairs au chocolat bat un record mondial à Genève », rts.ch,‎ (lire en ligne).