Brigitte Nielsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Brigitte Nielsen
Brigitte Nielsen en septembre 2010.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Gitte Nielsen
Surnom
« Gitta »
Nationalité
Activités
Période d'activité
depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Kasper Winding (d) (de à )
Sylvester Stallone (de à )
Sebastian Copeland (en) (de à )
Raoul Meyer (d) (de à )
Mattia Dessì (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,85 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Cheveux
Yeux
Genre artistique
Site web
Distinctions
Golden Raspberry Award for Worst Supporting Actress (en) ()
Golden Raspberry Award for Worst New Star (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Films notables

Brigitte Nielsen, née Gitte Nielsen le à Rødovre (Danemark), est une actrice, chanteuse, mannequin et productrice de films danoise.

Parmi ses nombreux rôles au cinéma, on peut citer celui de Red Sonja dans le film Kalidor (1985), la méchante dans Le Flic de Beverly Hills 2 (1987) et celui de la Sorcière noire dans la mini-série télévisée La Caverne de la rose d'or (1991-1996).

Brigitte Nielsen a également sorti plusieurs disques en tant que chanteuse, parmi lesquels Every Body Tells A Story et I Am The One...Nobody Else, et fait des apparitions dans plusieurs clips musicaux, notamment Liberian Girl de Michael Jackson et Make me Bad de Korn. Elle a aussi interprété la chanson Misery sur l'album School of Euphoria (2012) du groupe Spleen United.

Dans les années 2000, elle participe à plusieurs émissions de télé-réalité. En 2018, elle reprend son rôle de Ludmilla Drago du film Rocky IV, dans le long métrage Creed 2 (2019).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et famille[modifier | modifier le code]

Née au Danemark, de son véritable prénom Gitte, Brigitte Nielsen est la fille de Svend Nielsen, un ingénieur et de Hanne, une bibliothécaire[1].

Mannequinat[modifier | modifier le code]

À l'âge de seize ans, Brigitte Nielsen quitte le Danemark pour commencer une carrière de mannequin international. Elle partage son temps entre Paris, Milan, Berlin et New York (défilant notamment pour Armani, Versace et Gianfranco Ferré). Elle est amenée à travailler avec les photographes Helmut Newton[2] et Greg Gorman[3] , ainsi que les créateurs de mode français Jean-Claude Jitrois et Thierry Mugler. Elle a posé à plusieurs reprises pour le magazine Playboy et en a fait la couverture en décembre 1987[4]. Elle réalise en août 2022 une série de photos pour le magazine Vogue Scandinavia. En 2023, elle défile à Los Angeles pour Balenciaga.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Après avoir divorcé de son premier époux, le compositeur danois Kasper Winding, Brigitte Nielsen s'installe aux États-Unis. Repérée par le producteur Dino De Laurentiis, elle obtient son premier rôle au cinéma en 1984 dans Kalidor, dont elle partage l'affiche avec Arnold Schwarzenegger. Elle y incarne la guerrière Red Sonja dans cette adaptation du comic américain. Son mariage l'année suivante avec Sylvester Stallone, puis leur divorce au bout de dix-huit mois, en font une personnalité médiatique des années 1980. Elle tourne à ses côtés dans les films Rocky 4 (Rocky IV) (1985) et Cobra (1986), avant de donner la réplique à Eddie Murphy dans Le Flic de Beverly Hills 2 (1987), où elle tient le rôle de la braqueuse de banques Karla Fry. Pressentie pour incarner le personnage du comics She-Hulk au cinéma dans un film réalisé par Larry Cohen, l'actrice apparait toute une série de photos promotionnelles, mais le projet est finalement abandonné[5].

Brigitte Nielsen avec Sylvester Stallone, Ronald et Nancy Reagan à la Maison-Blanche en 1985.

Durant les années 1990 et 2000, elle apparaît dans plusieurs de films de Série B comme 976-Evil II (1991), Police parallèle (1992), Chained Heat : enchaînées (1993), Codename: Silencer (1995), Galaxis (1995), Hostile Environment (1999), ou encore Doomsdayer (2000).

Elle fait également partie de la distribution principale du film d'action produit par The Asylum Mercenaries (2014), aux côtés de Vivica A. Fox, Kristanna Loken et Cynthia Rothrock, dans le rôle de l'antagoniste principale. En 2018 elle est à l'affiche du film Creed 2 au côté de Michael B. Jordan, Dolph Lundgren, ainsi que son ex-mari Sylvester Stallone dans le rôle de Rocky Balboa. Elle reprend le rôle de Ludmilla, qu'elle tenait dans Rocky 4.

En 2022, elle intègre la distribution du thriller The Bricklayer, aux côtés d'Aaron Eckhart et Nina Dobrev.

Télévision[modifier | modifier le code]

En 1987, elle anime en Italie l'émission de variétés Festival, puis tient le rôle principal dans le téléfilm de science-fiction 2010, on a tué sur la Lune (Murder on the Moon) (1989), aux côtés de Julian Sands. Elle connaît un regain de notoriété avec la mini-série télévisée italienne à succès La Caverne de la rose d'or (1991-1996), où elle interprète la redoutable Reine Noire, aux côtés d'Alessandra Martines, Kim Rossi Stuart et Ursula Andress. Son personnage était censé disparaître après sa première participation mais, plébiscité, apparaîtra dans tous les épisodes[6]. De 1997 à 2000, elle anime un talk show à la télévision danoise, intitulé Brigitte & Friends. L'émission reçoit diverses personnalités telles que Mia Farrow, Catherine Deneuve ou Jeremy Irons.

Dans le courant des années 2000, elle participe à plusieurs émissions de télé-réalité, comme Celebrity Big Brother (où elle se retrouve avec son ex belle-mère, Jackie Stallone). En 2004, elle participe à The Surreal Life, où elle rencontre le rappeur Flavor Flav. Devant l'engouement du public, le duo tient l'année suivante la vedette de l'émission Strange Love. Brigitte Nielsen apparaît également dans l'émission Celebrity Rehab, où elle confie une sévère dépendance à l'alcool[7]. En France, elle participe à La Ferme Célébrités 3, en Afrique. En 2012, elle remporte la victoire dans la version allemande de I'm a Celebrity… Get Me Out of Here!.

Elle apparaît ensuite comme guest-star dans un épisode de la série policière allemande SOKO Stuttgart, puis dans les séries américaines Raising Hope et Portlandia. En 2015, elle lance une émission télévisée au Danemark, intitulée Gitte Talks. En 2022, elle apparaît dans la série The Guardians of Justice, produite par Netflix, dans le rôle de la reine Anubis

Musique[modifier | modifier le code]

Brigitte Nielsen à Vienne (Autriche), en 2012.

Après un duo avec Falco en 1987 (Body next to Body) Brigitte Nielsen sort un premier album en 1988, Every Body Tells a Story (dont les singles Every body tells a story, Strange Love et Maybe seront dans le top 30 en Italie). En 1989, elle fait une apparition dans le clip Liberian Girl de Michael Jackson. L'année suivante, elle interprète le single Rockin' like a radio, puis sort un second album en 1992, I Am The One...Nobody Else qui comprend une reprise de My Girl, (My Guy). La chanson Give Me a Chance sera incluse en 1993 dans l'album du groupe The Three Degrees dans leur album Out of the Past into the Future.

Brigitte Nielsen a également sorti plusieurs singles sous le pseudonyme de Gitta, car les producteurs voulaient voir si elle pouvait réussir comme chanteuse sans y accoler son nom. Entre 1999 et 2002, sortent No more turning back, Tic Toc et You're No Lady (en duo avec RuPaul pour ce dernier). Les singles No More Turning Back et You're No Lady ont été dans le top 10 en Espagne[8]. En 2000, on peut la voir dans le clip Make me Bad de Korn, aux côtés d'Udo Kier. Une compilation de ses deux premiers albums Every Body Tells a Story et I Am the One...Nobody Else sort en 2008 sous le titre de Brigitte Nielsen[9].

En 2012, elle interprète la chanson Misery sur l'album School of Euphoria du groupe Spleen United.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Brigitte Nielsen s'est mariée à cinq reprises : avec Kasper Winding (1983-1984), Sylvester Stallone (1985-1987), le réalisateur Sebastien Copeland (cousin de l'acteur Orlando Bloom) (1990-1992), le coureur automobile Raoul Meyer (1993-2005) et Mattia Dessi (depuis 2006).

De ces unions, elle a donné naissance a quatre garçons[10] et une fille :

  • Julian Winding, né le , avec son premier mari Kasper Winding ;
  • Killian Marcus Nielsen, né le , avec son ancien fiancé Mark Gastineau (il participe en 2011 à l'émission L'isola dei famosi) ;
  • Douglas Aaron, né le , avec son quatrième mari Raoul Meyer (il participe en 2019 à l'émission L'isola dei famosi) ;
  • Raoul, Jr., né le , avec son quatrième mari Raoul Meyer ;
  • Frida, née le , avec son actuel mari Mattia Dessi.

Elle a été proche du joueur de football américain Mark Gastineau à la fin des années 1980. Ils ont eu un fils ensemble, Killian (né en 1989). En 2005, elle a également une liaison avec le rappeur américain Flavor Flav.

Dans sa biographie, Brigitte Nielsen a indiqué qu'elle a eu une liaison avec l'acteur Sean Penn lors du festival de Cannes 1991, alors que celui-ci était en couple avec la chanteuse Madonna[11].

L'actrice a aussi reconnu avoir eu recours à la chirurgie esthétique pour augmenter son tour de poitrine. En 2008, elle participe à une émission de télé-réalité allemande, Aus alt mach neu - Brigitte Nielsen in der Promi-Beauty-Klinik, où elle subit diverses opérations[12].

En , elle échappe de peu à une catastrophe aérienne lors du crash d'un avion à l’aéroport de Milan-Linate, quand un avion McDonnell Douglas MD-87 de la compagnie Scandinavian Airlines (SAS) s'écrase contre un dépôt de bagages après avoir heurté un petit avion privé. L’accident fait au total 118 morts, et aucun survivant. Brigitte Nielsen aurait dû monter dans cet avion, mais avait fait annuler son voyage au dernier moment pour participer à une émission de télévision[13].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

  • 1998 : She's Too Tall
  • 1999 : Hostile Environment

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 1998 : She's Too Tall

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • Body next to Body (avec Falco); 1987
  • Every body tells a story; 1987
  • Maybe; 1988
  • Strange love; 1988
  • Siento; 1988
  • Rockin' like a radio; 1990
  • My girl (My guy); 1991
  • How could you let me go?; 1992
  • No More Turning Back (sous le pseudonyme de "Gitta"); 2000; produit par Jive; (#1 en Espagne, #1 Eurodance chart)
  • Tic Toc (sous le pseudonyme de "Gitta"); 2001; produit par Blanco y Negro
  • Gitta vs. Rozalla - Everybody's Turning Back (sous le pseudonyme de "Gitta"); 2001; produit par Blanco y Negro
  • RuPaul vs. Gitta - You're No Lady (sous le pseudonyme de "Gitta". Ru Paul); 2002; produit par Do it Yourself; (#1 en Espagne)
  • Misery (comme "Gitte Nielsen"), titre inclus dans l'album School of Euphoria (2012) du groupe Spleen United.

Autres participations[modifier | modifier le code]

Télé réalité[modifier | modifier le code]

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • (en) Brigitte Nielsen, You Only Get One Life (autobiographie), John Blake Publishing Ltd, 2011, 288 p. (ISBN 978-1843583424)

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Brigitte Nielsen Biography », sur filmreference.com.
  2. « Portrait of Brigitte Nielsen » [archive], artory.com (consulté le )
  3. « Brigitte Nielsen par Greg Gorman », artnet.fr (consulté le )
  4. « Playboy magazine December 1987 Gore Vidal Brigitte Nielsen Sex Stars », Dtmagazine.com (consulté le )
  5. « She-Hulk : Le film Marvel annulé avec Brigitte Nielsen », sur www.eklecty-city.fr (consulté le )
  6. (it) « Che Natale sarebbe senza Fantaghirò? La saga fantasy torna su Mediaset », sur www.film.it (consulté le )
  7. « Brigitte Nielsen in Rehab », sur www.hollywood.com (consulté le )
  8. Hits of the world (cont.), Billboard Magazine, (lire en ligne)
  9. « Brigitte Nielsen: Discographie », sur www.discogs.com (consulté le )
  10. bb-buzz.c
  11. « Dschungelcamp 2012: Brigitte Nielsen: "Ich hatte einen One-Night-Stand mit Sean Penn », RTL.de (consulté le )
  12. « Article appeared on TvBlog.it on 10 December 2009 », Tvblog.it, (consulté le )
  13. [1]
  14. [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]