RuPaul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
RuPaul
Description de cette image, également commentée ci-après
RuPaul à la DragCon LA in 2019.
Informations générales
Surnom Andre Charles
R.A. Charles
RuPaul Charles
Nom de naissance RuPaul Andre Charles
Naissance (60 ans)
Drapeau des États-Unis
Activité principale Drag queen
Chanteur
Producteur
Acteur
Animateur de télévision
Genre musical Dance-pop, dance, R&B, house, disco, electro house
Années actives depuis 1985
Labels Tommy Boy Entertainment, Rhino Entertainment

RuPaul (né RuPaul Andre Charles le à San Diego) est une drag queen américaine, chanteur de dance, acteur et parolier qui a connu la célébrité dans les années 1990, où il est apparu dans plusieurs émissions de télévision, des films ainsi que des albums musicaux. Bien que connu principalement pour son apparence de drag queen, RuPaul est apparu à plusieurs reprises dans des rôles masculins, généralement sous le nom de RuPaul Charles. Il est le producteur et le présentateur de la compétition de télé réalité RuPaul's Drag Race pour laquelle il a reçu quatre Primetime Emmy Award en 2016[1], 2017[2], 2018[3] et 2019[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

RuPaul Andre Charles est né à San Diego, en Californie, le 17 novembre 1960[5]. Sa mère, Ernestine Charles dite Toni, originaire de Louisiane a choisi son prénom ; le Ru vient de roux, qui est le terme utilisé pour désigner un plat à base de gombos et autres ragoûts et soupes créoles[6]. Lorsque ses parents divorcent en 1967, il vit avec sa mère et ses trois sœurs[7].

Travail dans la vidéo[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, il travaille comme musicien et réalisateur à Atlanta, dans l'État de Géorgie. Il a fait du cinéma underground, contribuant à créer le film à faible budget Starbooty en 1987, dont sera tiré un album éponyme.

Le grand public a pu le connaître en 1989 avec un caméo dans un vidéoclip pour le succès Love Shack, de The B-52's.

Début sur scène[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, RuPaul s'est fait connaître de la scène des clubs new-yorkais, suffisamment pour être nommé « Reine de Manhattan » par des DJ et promoteurs locaux. Il était souvent vu avec un panier d'épicerie près des clubs, afin de distribuer des tracts promotionnels pour les événements à venir.

C'est aussi dans ces années qu'il a commencé à apparaître sur scène, d'abord sous le nom de « RuPaul Charles ». Il a débuté en participant à des spectacles de style Genderfuck, seul et en groupe, dans plusieurs clubs new-yorkais, particulièrement au Pyramid Club.

Il a aussi participé pendant plusieurs années au festival de drag queens Wigstock, dont fut tiré un documentaire, Wigstock: The Movie, dans lequel RuPaul fait une apparition.

Plusieurs vidéos de cette époque circulent sur le net, filmées par Nelson Sullivan, dont le titre de gloire était de filmer tout ce qu'il voyait.

Musique[modifier | modifier le code]

En 1993, il commence à produire ses disques dance et house.

Son premier album, Supermodel of the World, sorti la même année, lance sa carrière de production musicale et culmine en 109e position du Billboard 200. La pièce-titre, Supermodel (You Better Work) qui fut un grand succès, parle de la difficulté à se hisser au sommet, alors que le rock à la Nirvana et le « gangsta rap » sont davantage à la mode à l'époque.

L'image de drag queen amicale, qui casse avec le stéréotype de méchanceté associé à ce genre de personnalité, plaît énormément et permet à RuPaul d'accéder à la célébrité. La chanson Supermodel (You Better Work) a atteint la 45e position sur le Billboard Hot 100, un grand exploit pour la drag queen.

En 2002, il sort un simple en duo avec Brigitte Nielsen (alias Gitta) intitulé You're No Lady.

RuPaul est depuis plusieurs années l'image de la marque de maquillage M·A·C.

Télévision[modifier | modifier le code]

RuPaul en 2007.

Depuis , RuPaul anime une émission de télé-réalité à succès intitulée RuPaul's Drag Race, dont le but affiché est de rechercher et couronner, saison après saison, la « America's next drag superstar »[8].

Il est annoncé en 2018 que RuPaul crée une série inédite produite par Netflix, AJ and the Queen[9], dans laquelle il tient le rôle principal.

Impact[modifier | modifier le code]

RuPaul est considéré comme la drag queen ayant le plus réussi commercialement aux États-Unis[10]. Il est reconnu pour avoir apporté une plus grande visibilité aux drag queens et à la culture LGBT dans la société dominante grâce à son succès en début de carrière puis, plus tard, grâce à la hausse du nombre de téléspectateurs de son émission RuPaul’s Drag Race[11]. En tant que pionnier dans la représentation queer à la télévision, beaucoup considèrent que RuPaul a fondamentalement révolutionné la représentation de la communauté LGBTQ+ à l’écran[12].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Titre Détails Meilleurs classements
US
[13]
US
Dance
[14]
US
Heat
[15]
US Indie
[16]
Supermodel of the World 109
Foxy Lady
  • Date de sortie :
  • Label : Rhino Entertainment
  • Formats : CD, cassette, téléchargement
15
Ho, Ho, Ho
  • Date de sortie :
  • Label : Rhino Records
  • Formats : CD, cassette, téléchargement
Red Hot
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Formats : CD, téléchargement
9
Champion
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Formats : CD, téléchargement
12 26
Glamazon
  • Release date:
  • Label : RuCo Inc.
  • Formats : CD, téléchargement
11 8
Born Naked
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Format : Téléchargement
85 4 18
Realness
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Format : Téléchargement
6 38
Slay Belles
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Format : Téléchargement
21
Butch Queen[17]
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Format : Téléchargement
3 46
American
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Format : Téléchargement
"—" indique que l'album ne s'est pas classé

Compilations[modifier | modifier le code]

Titre Détails
Rupaul's Go-Go Box Classics
  • Date de sortie : [18],[19]
  • Label : RuCo Inc.
  • Format : CD
RuPaul Presents: The CoverGurlz
  • Date de sortie :
  • Label : World of Wonder
  • Format : Téléchargement
RuPaul Presents: CoverGurlz2
  • Date de sortie :
  • Label : World of Wonder
  • Format : Téléchargement

Albums remix[modifier | modifier le code]

Titre Détails
ReWorked
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Formats : CD, téléchargement
Drag Race
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Formats : CD, téléchargement
SuperGlam DQ
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Formats : CD, téléchargement
Remember Me: Essential, Vol. 1
  • Date de sortie :
  • Label : RuCo Inc.
  • Formats : CD, téléchargement

EP[modifier | modifier le code]

Titre Détails
Sex Freak
  • Date de sortie : 1985
  • Label : Funtone Records
  • Formats : LP, CD, Cassette

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleurs classements Album
US
[20]
US
Dance

[21]
UK
[22]
1992 Supermodel (You Better Work) 45 2 39 Supermodel of the World
1993 Everybody Dance
House of Love 40
A Shade Shady (Now Prance) 1
Back to My Roots 1 40
1994 Don't Go Breaking My Heart
(en duo avec Elton John)
3 7[23]
1996 Snapshot 95 4 Foxy Lady
1997 A Little Bit of Love 28
Celebrate 31 Ho, Ho, Ho
Funky Christmas
2004 Looking Good, Feeling Gorgeous 2 Red Hot
2005 Workout 5
2006 People Are People
(en duo avec Tom Trujillo)
10
Supermodel (The RuMixes) 21 ReWorked
2007 Call Me Starrbooty Starrbooty: Original Motion Picture Soundtrack
2009 Cover Girl 16 Champion
Jealous of My Boogie
2010 Devil Made Me Do It
Tranny Chaser
2011 Superstar Glamazon
Glamazon
2012 Responsitrannity
Peanut Butter
(en duo avec Big Freedia)
singles
2013 Lick It Lollipop
(en duo avec Lady Bunny)
2014 Geronimo Born Naked
Sissy That Walk 14
2015 Modern Love
Born Naked (Stadium Remix) Realness
New York City Beat
(en duo avec Michelle Visage)
RuPaul Presents: CoverGurlz2
2016 U Wear It Well Butch Queen

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Sister, Sister : Marje
  • 1995 : In the House : Kevin
  • 1996–98 : The RuPaul Show : Lui-même (en drag queen), présentateur, 100 épisodes
  • 1996 : Nash Bridges : Simone Dubois, 2 épisodes
  • 1998 : Hercules : Rock Guardian (épisode Hercules and the Girdle of Hyppolyte)
  • 1998 : Sabrina, l'apprentie sorcière : membre du conseil des sorcières/coiffeuse
  • 1998 : Walker, Texas Ranger : Bob
  • 2001 : Popular : Sweet Honey Child
  • 2001 : Port Charles : Madame Alicia
  • 2002 : Son of the Beach : Heinous Anus
  • 2008 : Projet haute couture : lui--même (en drag), juge invité, saison 5, épisode 6
  • 2009 : Rick & Steve: The Happiest Gay Couple in All the World : Tyler
  • depuis 2009 : RuPaul's Drag Race : lui-même, présentateur/juge, producteur
  • 2010 : Ugly Betty : Rudolph, maître de cérémonie du cabaret
  • 2010–2012 : RuPaul's Drag U : lui-même, présentateur/juge, producteur
  • depuis 2012 : RuPaul's Drag Race All Stars : lui-même, présentateur/juge, producteur
  • 2013 : Happy Endings : Krisjahn
  • 2013 : Life With La Toya : lui-même
  • 2013 : Lady Gaga and the Muppets' Holiday Spectacular : lui-même (en drag queen), invité sur la chanson Fashion! en duo avec Lady Gaga
  • 2014 : The Face : lui-même, juge invité
  • 2014 : Skin Wars : lui-même, juge
  • 2014 : Mystery Girls : Emillo (épisode Bag Ladies)
  • 2014 : Mon comeback : lui-même (épisode Valerie Films A Pilot)
  • 2015 : Harvey Beaks : Jackie Slitherstein (épisode Harvey's Favorite Book)
  • 2015 : Good Work : présentateur
  • 2015 : Bubulle Guppies : Drag Snail/Juge de boxe (épisode Costume Boxing)
  • 2016 : Gay for Play : présentateur
  • 2016 : The Real O'Neals : lui-même (épisode The Real Thang)
  • 2017 : 2 Broke Girls : lui-même (épisode And the riverboat runs through it)
  • 2017 : Girlboss : Lionel
  • 2018 : Grace et Frankie : Benjamin Le Day
  • 2019 : RuPaul (talk-show) : lui-même, présentateur
  • 2019 : Les Simpson : queen Shantay (saison 30 épisode 7)
  • 2020 : AJ and the Queen : Ruby Red

Films[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

  • 1983 : The Blue Boy Terror
  • 1983 : Wild Thing
  • 1983 : Terror II
  • 1984 :Terror 3D
  • 1986 : Mahogany II
  • 1986 : Psycho Bitch
  • 1986 : American Porn Star
  • 1987 : Voyeur
  • 1987 : Police Lady
  • 1989 : Cupcake
  • 1989 : Vampire Hustlers
  • 1989 : Beauty
  • 1997 : Shantay : Shantay
  • 1999 : Rick and Steve: The Happiest Gay Couple in All the World : Daryl.com
  • 2004 : Skin Walker
  • 2006 : Zombie Prom : Mrs. Strict
  • 2008 : How We Got Over
  • 2019 : Ru's Angels : Bos-slay (court-métrage promotionnel pour Charlie's Angels)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « RuPaul » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Outstanding Host For A Reality Or Reality Competition Program Nominees / Winners 2016 », sur Television Academy (consulté le 29 avril 2020)
  2. (en) « Outstanding Host For A Reality Or Reality Competition Program Nominees / Winners 2017 », sur Television Academy (consulté le 29 avril 2020)
  3. (en) « Outstanding Host For A Reality Or Reality Competition Program Nominees / Winners 2018 », sur Television Academy (consulté le 29 avril 2020)
  4. (en) « Outstanding Host For A Reality Or Reality Competition Program Nominees / Winners 2019 », sur Television Academy (consulté le 29 avril 2020)
  5. (en) Tina Gianoulis, « RuPaul (RuPaul Andre Charles) », GLBTQ: An Encyclopedia of Gay, Lesbian, Bisexual, Transgender, and Queer Culture, GLBTQ, Inc.,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 24 mars 2009)
  6. (en) Meredith Blake, « RuPaul has ‘done everything.’ Except this », LA Times,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Julianne Escobedo Shepherd, « RuPaul Runs The World », Spin,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 10 mars 2017)
  8. « Le phénomène «RuPaul’s Drag Race» : «Ça vaut le coup d’être gay juste pour vivre ça» », sur KOMITID, (consulté le 9 août 2020).
  9. Florian Ques, « RuPaul sera une drag-queen en galère pour une série de Netflix », sur Konbini, (consulté le 8 juin 2018).
  10. (en) Lauren Herold, « How RuPaul Became a Leading Icon in the Gay Community », sur Mic (consulté le 17 novembre 2020)
  11. (en-US) « RuPaul on Moving to Mainstream Television and the 'Political' Nature of Drag Culture » (consulté le 17 novembre 2020)
  12. (en-US) Ryan Houlihan, « How 'RuPaul’s Drag Race' Led a Gay Cultural Revolution — and Changed My Life », sur Teen Vogue (consulté le 17 novembre 2020)
  13. (en) « RuPaul Album & Song Chart History - Billboard 200 », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 3 février 2011)
  14. (en) « RuPaul Album & Song Chart History - Dance/Electronic Albums », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 3 février 2011)
  15. (en) « RuPaul Album & Song Chart History - Heatseekers Albums », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 3 février 2011)
  16. (en) « RuPaul - Chart History - Independent Albums », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 19 mai 2014)
  17. (en) Dan Avery, « Rupaul Announces New Album, "Butch Queen," Dropping March 7! », sur LOGO News (consulté le 26 mai 2020)
  18. (en) « Rupaul's Go-Go Box Classics », Amazon (consulté le 26 mai 2014)
  19. (en) « Rupaul's Go-Go Box Classics », AllMusic (consulté le 26 mai 2014)
  20. (en) « RuPaul Album & Song Chart History - Hot 100 », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 24 août 2011)
  21. (en) « RuPaul Album & Song Chart History - Dance/Club Play Songs », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 24 août 2011)
  22. (en) « Chart Stats - RuPaul » [archive du ], Chart Stats (consulté le 24 août 2011)
  23. (en) « RuPaul Chart History », sur Official Charts, The Official UK Charts Company (consulté le 6 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :