Projet Boeing NMA / MoM / 797

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Boeing 797)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Boeing 797 remplacerait les 757 et 767 du marché des long-courriers de taille intermédiaire.

Le projet d'avion de ligne conçu par Boeing sous le nom MoM (Middle of the Market)[1] ou aussi NMA (New Midsize Aircraft)[2], nouvel avion de taille intermédiaire, a pour objectif de remplacer les avions vieillissants du marché moyen et long-courrier de capacité intermédiaire, dont le Boeing 767 et notamment le Boeing 757 dont la production a cessé en 2004. Boeing annonce une disponibilité commerciale en 2025. Cet avion pourrait concurrencer l'Airbus A321XLR disponible en 2023. Il est parfois présenté comme devant se nommer le Boeing 797.

Un nouvel avion en préparation[modifier | modifier le code]

En 2015, Boeing a déterminé que le marché NMA était suffisamment important pour lancer un nouvel avion de capacité intermédiaire (225 à 265 passagers). En 2017, Boeing annonce que ce serait un bicouloir de sept sièges par rangée et de section transversale elliptique[3]. Le gain en largeur permis par la forme ovale permettrait de disposer 7 sièges de front avec deux couloirs (2-3-2) et d'optimiser la capacité cargo en soute. L'avion serait réalisé en composites[4]. En 2017, plusieurs compagnies aériennes ont manifesté leur intérêt pour ce genre d'avion [5]. Ce nouvel avion, quelquefois présenté sous le nom de Boeing 797, serait disponible en deux variantes[6] : le NMA-6X, le plus petit de la famille de deux appareils, serait capable d’emporter 225 passagers sur une distance de 9 250 kilomètres (4 995 nmi), tandis que son « grand-frère », le NMA-7X, d’une capacité de 265 passagers sur une distance de 8 300 kilomètres (4 482 nmi), entrerait en service deux ans plus tard[7]. L’appareil, pour lequel Boeing a constitué un bureau d’étude en septembre 2017[7], s’intégrerait dans la gamme Boeing entre les mono-couloirs B737 et les long-courriers B787, sur un segment que l'entreprise a abandonné depuis l'arrêt de production du B757[8] en 2004.
Il attaquerait de front deux appareils d’Airbus : le mono-couloir A321 et le long-courrier A330[8]. Les prévisions des tiers pour ce marché varient entre 2 000 et 4 000 avions, mais Boeing s'attend à ce que la demande du marché se situe dans la partie supérieure de cette gamme[8]. À un prix projeté de 65 à 75 millions de dollars[9], ce nouvel aéronef devrait générer 30% de rentabilité en plus par rapport aux monocouloirs actuels, et une baisse de 40 % des coûts de déplacement actuels, mais coûterait à Boeing entre 10 et 15 milliards de développement[10]. Il serait propulsé par un nouveau turboréacteur de 220 kN de GE Aviation / CFM International ou de Pratt & Whitney, avec un taux de dilution égal ou supérieur à 10:1 et un taux de compression global supérieur à 50:1.

Nouvelle programmation[modifier | modifier le code]

Le directeur commercial de Boeing s’est refusé à évoquer une date de lancement du programme, confirmant juste une entrée en service prévue en 2025[6],[11]. La mise en production prévue en 2023 des version A321 long-courrier XL et XLR[12] et les difficultés du Boeing 737 Max (production interrompue en 2019 suite à deux accidents) ont conduit le nouveau directeur de Boeing à reprendre la définition de ce programme[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.flightglobal.com/orders-and-deliveries/united-very-interested-in-boeing-mom-concept/123270.article
  2. Jens Flottau, « Emirates Considers Boeing's Midsize Aircraft 'A Winner' », Aviation Daily, Aviation Week,
  3. https://www.flightglobal.com/airframers/paris-boeing-partially-unveils-new-midsize-airplane-concept/124525.article
  4. Jérôme Renault, « Le Boeing 797 ne convainc pas Ryanair », L'Aérien, (consulté le 8 avril 2019)
  5. (en) Andrea, « What Airlines Are Likely To Order The Boeing 797? Boeing’s New Midsize Aircraft », Simple Flying, (consulté le 8 avril 2019)
  6. a et b « Boeing annonce le lancement du B797 qui volera en 2025 », Deplacements Pros.com, (consulté le 8 avril 2019)
  7. a et b Eugène Calat, « Avec le 797, Boeing cherche le juste milieu », Aero Spatium, (consulté le 8 avril 2019)
  8. a b et c Vincent Lamigeon, « Boeing va-t-il enfin lancer son 797? », Challenges, (consulté le 8 avril 2019)
  9. (en) Leeham News and Analysis, « Production transformation key to Boeing NMA », Leeham News, (consulté le 8 avril 2019)
  10. Pierre Monnier, « A quoi pourrait ressembler le prochain avion de Boeing qui contrera l'A321neo ? », L'Usine Aéro, L'Usine Nouvelle, (consulté le 8 avril 2019)
  11. « A321XLR vs B797 : le nouveau combat aérien des géants Airbus et Boeing », Midi Libre, (consulté le 8 avril 2019)
  12. https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-lance-l-a321-xlr-et-enfonce-un-peu-plus-boeing-820620.html
  13. https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/apres-l-arret-du-737-max-boeing-abandonne-le-797-et-va-repartir-de-zero-pour-son-futurmoyen-courrier-1846618.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Joe Anselmo, « Airlines To Boeing: 'Get Moving' On Middle Of The Market Aircraft », Aviation Week Network,‎ (lire en ligne)
  • Gregory Polek, « Boeing's '797' Taking Shape as Twin-aisle Design », Aviation International News,‎ (lire en ligne)
  • Julie Johnsson, « United Looks at Boeing's ‘Paper Plane' and Likes What It Sees », Bloomberg,‎ (lire en ligne)