Avion à fuselage étroit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’aéronautique
Cet article est une ébauche concernant l’aéronautique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Comparaison d'un Airbus A320 (à fuselage étroit) et d'un Boeing 777-300ERfuselage large).
Intérieur standard du Boeing 737 NG monocouloir.

Un avion à fuselage étroit (Narrow-body aircraft), également connu comme avion monocouloir ou encore Standard bodies, est un avion de ligne dont la largeur de la cabine est généralement comprise entre 3 et 4 mètres, et dont les sièges sont disposés de 2 à 6 par rangée le long d'un couloir unique. Les avions à fuselage étroit, dont l'autonomie ne permet pas des vols transatlantiques ou transcontinentaux, sont communément connus comme avions de courts et moyens courriers.

Les avions à fuselage étroit se distinguent des avions à fuselage large (Wide Body) par leur couloir unique, au milieu de la cabine.

Depuis quelques années ce secteur aéronautique est marqué par la concurrence très vive entre les deux plus gros acteurs de ce marché : Airbus avec la famille A320 (A318, A319, A320, A321) et Boeing avec les 737 et notamment les derniers 737 NG-700, -800 et -900.

Ces deux familles sont en voie de renouvellement avec les A320 NEO et les 737 MAX, annoncés au cours des derniers mois.

Mais de nouveaux entrants fabriquent déjà des avions civils sur ce créneau (Embraer au Brésil) ou en conçoivent : Irkut en Russie, Soukhoï (Russie-Italie), Bombardier (Canada), Comac (Chine), qui commencent à faire une concurrence minime aux deux acteurs du duo-pôle Airbus-Boeing.

Voir aussi[modifier | modifier le code]