Baulne-en-Brie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Aisne image illustrant une ancienne commune de France
Cet article est une ébauche concernant l’Aisne et une ancienne commune de France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baulne.
Baulne-en-Brie
Image illustrative de l'article Baulne-en-Brie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Département Aisne
Arrondissement Château-Thierry
Canton Essômes-sur-Marne
Intercommunalité Canton de Condé-en-Brie
Commune Vallées-en-Champagne
Statut Commune déléguée
Maire délégué Bruno Lahouati
2016-2020
Code postal 02330
Code commune 02053
Démographie
Population 259 hab. (2013)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 59′ 16″ Nord 3° 36′ 53″ Est / 48.9877777778, 3.61472222222
Altitude Min. 82 m – Max. 243 m
Superficie 18,89 km2
Historique
Date de dissolution
Commune(s) d’intégration Vallées-en-Champagne
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Voir sur la carte administrative du Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 15.svg
Baulne-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 15.svg
Baulne-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Baulne-en-Brie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Baulne-en-Brie

Baulne-en-Brie est une commune déléguée de Vallées-en-Champagne et une ancienne commune française, située dans le département de l'Aisne en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

L'ancienne commune, à la suite d'une décision du conseil municipal et par arrêté préfectoral du [1], est devenue une commune déléguée de la nouvelle commune des Vallées-en-Champagne, depuis le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Baulne-en-Brie est située au sud-est du département de l'Aisne, à vol d'oiseau à 64,6 km au sud de la préfecture de Laon[2], et à 16,8 km au sud-est de la sous-préfecture de Château-Thierry[3].

Avant la création de la commune nouvelle de Vallées-en-Champagne, le , Baulne-en-Brie était limitrophe du département de la Marne et de 8 communes, Le Breuil (2,6 km), Montigny-lès-Condé (3,5 km), Saint-Agnan (3,9 km), Celles-lès-Condé (4,1 km), Condé-en-Brie (4,2 km), La Chapelle-Monthodon (4,2 km), Verdon (4,3 km) et Pargny-la-Dhuys (5,9 km)[4].

Communes limitrophes de Baulne-en-Brie
Celles-lès-Condé,
Condé-en-Brie
et La Chapelle-Monthodon
La Chapelle-Monthodon
Montigny-lès-Condé Baulne-en-Brie Le Breuil (Marne)
Pargny-la-Dhuys Verdon (Marne)

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Gilles Hiernard DVD  
mars 2008[5] décembre 2015 Bruno Lahouati DVG Artisan
Réélu pour le mandat 2014-2020[6]

Liste des maires délégués[modifier | modifier le code]

La commune déléguée, Baulne-en-Brie, étant le chef-lieu de la commune de Vallées-en-Champagne, le maire de la commune est son maire délégué.

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Bruno Lahouati[7] DVG Artisan
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 259 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
428 515 572 589 637 628 673 730 724
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
702 639 633 562 537 504 512 527 510
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
442 420 440 380 371 334 347 299 268
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2012
256 220 194 243 219 238 290 296 262
2013 - - - - - - - -
259 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Barthélémy, classée monument historique depuis 1920, possède un des derniers plafonds en bois encaissé à lattes contrariées au monde. Ce plafond et la chaire sont classés Monument Historique.
Détail du plafond de l'église Saint-Barthélémy de Baulne-en-Brie
  • Dans la rue principale, un lavoir a été décoré sur le thème de la fable "La laitière et le pot au lait".
  • Aux environs, le hameau de Romandie est qualifié de « petite Suisse du pays de Condé » et donne accès à la vallée de la Verdonnelle.
  • Sur la route vers Saint-Agnan, une table d'orientation située en face du chemin des Glapiers offre un point de vue remarquable sur la vallée du Surmelin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Baulne-en-Brie est un village agricole et viticole.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté no 2015-783 en date du 23 novembre 2015 portant création d’une commune nouvelle », Recueil des actes administratifs de la préfecture de l’Aisne,‎ (lire en ligne [PDF])
  2. « Orthodromie entre "Baulne-en-Brie" et "Laon" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 6 avril 2016).
  3. « Orthodromie entre "Baulne-en-Brie" et "Château-Thierry" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 6 avril 2016).
  4. Lion1906, Vauxcéré, consulté le 6 avril 2016 - Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).
  5. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  6. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne,‎ (consulté le 26 juillet 2014)
  7. « Vallées-en-Champagne : Bruno Lahouati élu maire de la commune nouvelle », http://www.axomois.fr/,‎ (lire en ligne)
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2007, 2008, 2012, 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]