Vadencourt-et-Bohéries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vadencourt-et-Bohéries
Vadencourt-et-Bohéries
Église de Vadencourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Commune Vadencourt
Statut Commune transformée
Code commune 02757
Démographie
Population 548 hab. (1968)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 55′ 48″ nord, 3° 34′ 47″ est
Superficie 9,67 km2
Élections
Départementales Canton de Guise
Historique
Date de fondation
Date de fusion
Commune(s) d'intégration Vadencourt
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 15.svg
Vadencourt-et-Bohéries
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 15.svg
Vadencourt-et-Bohéries
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Vadencourt-et-Bohéries
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Vadencourt-et-Bohéries

Vadencourt-et-Bohéries est une ancienne commune française, située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Elle a existé de 1811 à 1971. Elle est actuellement connue sous le nom de Vadencourt à la suite de l'absorption de la commune de Longchamps depuis le , reprenant ainsi le nom d'une des communes originelles.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune avait une superficie de 9,67 km2[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été créée par décret du par la fusion des communes de Vadencourt et du Bohéries. La nouvelle entité prit le nom de Vadencourt puis celle de Vadencourt-et-Bohéries par ordonnance royale du [2]

Le , elle absorbe, à la suite d'un arrêté préfectoral du [3], la commune de Longchamps. La nouvelle entité prend le nom de Vadencourt.

Administration[modifier | modifier le code]

Jusqu'à l'absorption de Longchamps en 1971, la commune faisait partie du canton de Guise dans le département de l'Aisne. Elle portait le code commune 02757. Elle appartenait aussi à l'arrondissement de Vervins depuis 1801 et au district de Vervins entre 1790 et 1795. La liste des maires de Vadencourt-et-Bohéries est :

Liste des maires successifs de Vadencourt-et-Bohéries
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         

Démographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1971, la démographie de Vadencourt-et-Bohéries était :

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
480465541523628660694663780
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
750867912907869755698762721
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
738656574632640626583564580
1962 1968 - - - - - - -
552548-------
De 1962 à 1968 : population sans doubles comptes ; pour les dates antérieures : habitants
(Source : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1968[4],[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur, « La situation financière des communes de France et d'Algérie en 1923 », (consulté le ), p. 19.
  2. Archives départementales de l'Aisne, « Vadencourt (Aisne) » (consulté le ).
  3. Archives départementales de l'Aisne, « Liste de communes n'existant plus ou ayant changé de nom » [PDF] (consulté le ).
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Vadencourt-et-Bohéries », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  5. Addition de la population des deux anciennes communes entre 1793 et 1806
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Vadencourt », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Bohéries », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).