Cessières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cessières
Cessières
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Laon-1
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays de Laon
Commune Cessières-Suzy
Statut Commune déléguée
Maire délégué Pierre Berteloot
2019-2020
Code postal 02320
Code commune 02153
Démographie
Gentilé Cessièrois, Cessièroises
Population 445 hab. (2016 en diminution de 7,68 % par rapport à 2011)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 33′ 33″ nord, 3° 29′ 50″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 188 m
Superficie 10,35 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Cessières-Suzy
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 15.svg
Cessières

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 15.svg
Cessières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Cessières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Cessières

Cessières est une ancienne commune française, située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Elle a fusionné le avec Suzy pour former la commune nouvelle de Cessières-Suzy dont elle est une commune déléguée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Entrée de Cessières.

Situé entre Laon (à l'est par rapport au village) et Saint-Gobain, à environ une dizaine de kilomètres de chaque ville, Cessières est un petit village entouré de forêts telles que le Mont de Forêt, le Mont des Veaux et la célèbre forêt domaniale de Saint-Gobain. Il est notamment agréable de s'y promener, de faire du vélo ou de s'adonner à la recherche de champignons.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bucy-lès-Cerny Rose des vents
Suzy N Molinchart
O    Cessières    E
S
Faucoucourt Montbavin Laniscourt

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le village et son marais est drainé par plusieurs ruisseaux, dont le Fossé du Marais , qui se jette dans l'Ailette, affluent de la rive gauche de l'Oise.

Plusieurs étangs s'y trouvent.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En 580, le village était dénommé Cessiriis[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention du village date de l'an 580[1].

En 631, Saint Cagnoald, sixième évêque de Laon, fait construire une chapelle dédiée à Saint Nicolas. Une église est construite en 934 par l'évêque de Laon Enguerrand sur les ruines de la chapelle, mais elle s'effondre avant la fin des travaux, et une simple chapelle à Saint Antoine est édifiée[1].

Première Guerre mondiale

Le village est considéré comme détruit à la fin de la guerre[2] et a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918, le [3].

Fusion de communes

Une première réflexion en vue de la fusion de Cessières, Suzy et Faucoucourt a eu lieu en 2015, et n'a pas abouti. Elle a été relancée en 2018 entre Cessières et Suzy, destinée notamment à assurer la sauvegarde de l'école, membre d'un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) dont la pérennité semblait menacée pour la municipalité de Cessières, mais également afin d'obtenir de meilleurs financements d’État, et, pour Suzy, le souhait de quitter la communauté de communes Picardie des Châteaux[4].

Cessières et Suzy, à la demande de leur conseil municipal, fusionnent le dans la commune nouvelle de Cessières-Suzy[5],[6].

Cessières en devient le chef-lieu et une commune déléguée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Cessières se trouve dans l'arrondissement de Laon du département de l' Aisne. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la première circonscription de l'Aisne.

Il faisait partie depuis 1801 du canton d'Anizy-le-Château[7]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le village était rattaché au canton de Laon-1 jusqu'à la fusion de 2019.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Cessières, avant la fusion de 2019, faisait partie de la communauté d'agglomération du Pays de Laon.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1878 après 1879 Debrez[8]    
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1995 mars 2014[9] Roger Guilbert    
mars 2014 décembre 2018 Pierre Berteloot DVD Contremaître

Liste des maires délégués[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019[10] En cours
(au 7 janvier 2019)
Pierre Berteloot DVD Contremaître
Maire de Cessières-Suzy (2019 → )

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[12].

En 2016, la commune comptait 445 habitants[Note 1], en diminution de 7,68 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
509537563567599622605574569
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
561530540512493480495442422
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
379393386258262243273273288
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
255254247288416437442470451
2016 - - - - - - - -
445--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Cultes[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Sulpice-et-Saint-Antoine fait partie de la paroisse catholique Sainte Thérèse des Collines du diocèse de Soissons, Laon et Saint-Quentin[14].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Sulpice-et-Saint-Antoine[1]. Au cimetière, la tombe de l'artiste-peintre Maxime David.
  • Monument aux morts.
  • La tour du château, à proximité de la salle polyvalente, unique vestige d'un ancien château.
  • La forêt.
  • Les marais, d'un caractère unique en France : d'après Natura 2000[15], ce site est l'un des plus riches et des plus diversifiés des plaines d'Europe occidentale. Son caractère d’exception est renforcé par la variété des climats locaux (depuis le boréal jusqu’au montagnard chaud) : même l'été, la température peut avoisiner zéro degré. L’intérêt floristique y est grand : une exceptionnelle diversité liée à la présence de microclimats variés sur une superficie réduite, avec de nombreuses espèces protégées. Du point de vue faunistique, le site abrite de nombreuses espèces d’insectes, d’oiseaux, de batraciens ou encore de reptiles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Maxime David, artiste-peintre, est inhumé dans le cimetière communal[réf. nécessaire].

François-Étienne Gouge de Cessières[pourquoi ?], poète (1724-1782 ?)[réf. nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « L’Histoire de l’église de Cessières » [PDF], Patrimoine, sur http://www.cessieres.fr (consulté le 4 février 2019).
  2. Carte spéciale des régions dévastées, document mentionné en liens externes, 1920.
  3. Journal officiel du 24 octobre 1920, p. 16440.
  4. Paul Lefèvre, « Cessières-Suzy, une seule commune », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le 17 janvier 2019).
  5. « Arrêté no  DCL/BLI/2018/51 en date du 11 décembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Cessières-Suzy », Recueil des actes administratifs de l'Aisne,‎ , p. 2294-2297 (lire en ligne [PDF]).
  6. « Une fusion entre Cessières et Suzy au pied du sapin », L'Aisne nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le 4 février 2019).
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1879, p239.
  9. « CARTE. Qui se présente ? Qui ne repart pas ? : Cessières. Roger Guilbert (SE) passe la main », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le 4 février 2019) « Le maire sortant a déclaré qu'il ne se représenterait pas. Il était édile de Cessières depuis trois mandats ».
  10. « Compte-rendu du conseil municipal de Cessières-Suzy du 7 janvier 2019 » [PDF], Compte-rendus, Mairie de Cessières-Suzy (consulté le 4 février 2019), p. 3.
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. « L'église Saint-Sulpice-et-Saint-Antoine », Patrimoine, sur http://www.cessieres.fr/ (consulté le 4 février 2019).
  15. Natura 2000 Picardie consulté le 13 mai 2013