Baleine à bec de Sowerby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La baleine de Sowerby (Mesoplodon bidens), aussi appelée mésoplodon de Sowerby est une espèce de cétacés de la famille des Ziphiidae. Elle fut la première baleine à bec décrite et la dénomination spécifique bidens fait référence à la paire de dents présentes à l'extrémité de la mandibule des mâles, caractéristique que l'on sait aujourd'hui commune à tous les mésoplodons.

Description[modifier | modifier le code]

La baleine à bec de Sowerby a une silhouette typique commune à son genre, et se distingue principalement par la paire de dents du mâle située loin en arrière dans la bouche. Le bec du cétacé est moyennement long, et le melon est légèrement convexe. La coloration générale est grise, plus lumineuse sur la face ventrale pour le countershading (en) et on observe souvent les morsures laissées par les squalelets féroces ou les cicatrices laissées par les dents chez les mâles. La femelle adulte mesure jusqu'à 5 mètres, le mâle jusqu'à 5,5 m, pour un poids compris entre 1 000 et 1 300 kg.

La période de gestation dure 12 mois. À la naissance le petit mesure de 2.4 à 2,7 m pour un poids d'environ 185 kg[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Comportement[modifier | modifier le code]

Les baleines à bec de Sowerby sont des créatures solitaires que restent à l'écart des navires et sont rarement observées. Les baleines sont parfois en groupes de 8 à 10 individus (mâles, femelles et jeunes) et s'échouent parfois par groupes entiers. Ces baleines peuvent parfois plonger durant près de 30 minutes. On pense qu'elles se nourrissent principalement de calmars et de mollusques, mais des morues ont également été trouvées dans leur estomac.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit dans l'ouest de l'océan Atlantique depuis Nantucket jusqu'au Labrador et dans l'est de l'Atlantique de Madère jusqu'à la mer de Norvège. Elle vit généralement dans les eaux de 200 à 1 500 mètres de profondeur. Aucune estimation des populations n'a été faite.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

L'espèce fut décrite en 1804 par James Sowerby (à qui elle doit son nom vernaculaire) sous le protonyme de Physeter bidens.

Conservation[modifier | modifier le code]

L'espèce a été chassée de manière marginale par les Norvégiens, mais ces pratiques ont été abandonnées depuis longtemps. On compte certaines morts dues à l'enchevêtrement dans les filets de pêche, mais ce phénomène a peu de chances d'être vraiment préjudiciable à l'espèce.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Maurizio Würtz et Nadia Repetto (trad. Marie-Paule Duverne), Dauphins et Baleines, Gründ,‎ 1999, 167 p. (ISBN 2-7000-3421-X), p. 150