Contre-illumination

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La contre-illumination est utilisée par le requin à queue noire.

La contre-illumination, ou loi de Thayer, est une forme de camouflage utilisée par de nombreuses espèces de mammifères, de reptiles, d'oiseaux et de poissons, au moins depuis la période crétacée. Elle se traduit par une pigmentation plus sombre sur la face dorsale que sur la face ventrale.

Quand un objet solide de couleur uniforme est éclairé d'en haut, la distribution de la lumière est inégale : il apparait plus clair au-dessus et plus sombre au-dessous, ce qui rend l'animal plus facile à détecter pour ses prédateurs ou proies potentielles. La contre-illumination contrebalance les effets de l'ombrage et donne aux objets une apparence « plate » quand ils sont vus de côté[1].

De nombreux animaux utilisent au contraire une coloration aposématique (d'avertissement) qui les rend plus visibles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hannah M. Rowland, « Abbott Thayer to the present day: what have we learned about the function of countershading? », Philosophical Transactions of the Royal Society B, vol. 364,‎ , p. 519–527 (DOI 10.1098/rstb.2008.0261, lire en ligne)