Eubalaena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eubalaena

Description de cette image, également commentée ci-après

Baleine noire de l'Atlantique Nord
(Eubalaena glacialis)

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Cetacea
Sous-ordre Mysticeti
Famille Balaenidae

Genre

Eubalaena
Gray, 1864

Synonymes

  • Hunterius Gray, 1866
  • Halibalaena Gray, 1873

Répartition géographique

Description de l'image  Eubalaena range map.png.

Eubalaena est un genre qui regroupe trois espèces de cétacé de la famille des Balaenidae.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Une explication populaire de l'origine du nom d’Eubalaena (la « vraie baleine », en anglais right whale) est qu'il s'agit d'une baleine facile à chasser car elle se déplace lentement, est peu farouche (ne fuit pas en présence d'un plongeur ou d'un navire) et flotte une fois morte[1].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Callosités sur la tête d’Eubalaena australis.
Souffle en forme de V caractéristique.

Contrairement aux autres baleines, Eubalaena a des callosités (excroissances calleuses causées par la prolifération de colonies de poux des baleines, de couleur jaune clair, orange ou rose[3]) sur la tête qui sont caractéristiques de chaque individu, un large dos sans nageoire dorsale, parfois des taches blanches sur le ventre, un long rostre arqué (museau qui commence au-dessus de l'œil). Les baleines franches peuvent atteindre jusqu'à 18 mètres de long et peser jusqu'à 100 tonnes, soit nettement plus que les baleines grises ou à bosses, mais moins que les baleines bleues. Chiffre anormalement élevé, 40% de leur poids corporel est constitué par de la graisse sous-cutanée de faible densité. Aussi, contrairement à beaucoup d'autres espèces de baleines, les Eubalaena mortes ont tendance à flotter. Les baleines franches nagent lentement, atteignant une vitesse maximum de 5 noeuds (9,3 km/h). Cependant, elles sont très acrobatiques et ont de fréquents sauts caractéristiques (le « breaching »), donnant des coups de queue et de nageoire à la surface de l'eau[4].

En moyenne, les adultes ont une longueur comprise entre 11 et 18 m et pèsent 60 à 80 tonnes courtes. Le corps est très massif avec un tour de taille qui peut atteindre 60 % de la longueur totale du corps dans certains cas. La nageoire est large, jusqu'à 40 % de la longueur du corps. Eubalaena japonica est la plus grande des trois espèces. Les baleines franches ont un souffle issu des évents en forme de V distinctif, pouvant atteindre 5 mètres au-dessus de la surface de l'eau. Les baleines franches ont entre 200 et 300 fanons de chaque côté de la bouche. Ceux-ci, couverts de poils très fins, sont étroits et font environ 2 mètres de longueur[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eric Jay Dolin, Leviathan : The History of Whaling in America, W. W. Norton & Company,‎ 2008 (lire en ligne), p. 22
  2. L’existence de cette espèce est discutée, mais elle a été reconnue en 2000 par le comité scientifique de la Commission baleinière internationale.
  3. (en) J. Müller, « Observations of the orbital region of the skull of the Mystacoceti », Zoologische Mededelingen, no 32,‎ 1954, p. 239–290 (lire en ligne)
  4. (en) Becky L. Woodward, Jeremy P. Winn et Frank E. Fish, « Morphological specializations of baleen whales associated with hydrodynamic performance and ecological niche », Journal of Morphology, vol. 267, no 11,‎ novembre 2006, p. 1284-1294 (DOI 10.1002/jmor.10474)
  5. (en) Robert D. Kenney, « Right Whales (Eubalaena glacialis, E. japonica, and E. australis) », 2008, in Perrin, W. F.; Wursig, B.; Thewissen, J. G. M. Encyclopedia of Marine Mammals. Academic Press. pp. 962–69. ISBN 978-0-12-373553-9.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]