Baleine de Cuvier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ziphius cavirostris

Ziphius cavirostris
Description de cette image, également commentée ci-après
Baleine de Cuvier.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Cetacea
Sous-ordre Odontoceti
Famille Ziphiidae
Genre Ziphius

Espèce

Ziphius cavirostris
G. Cuvier, 1823

Répartition géographique

Description de l'image Cetacea range map Cuvier's Beaked Whale.png.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 13/02/2003

La baleine de Cuvier, ou baleine à bec de Cuvier, également connue sous le nom de baleine à bec d'oie (Ziphius cavirostris), est la seule espèce actuelle du genre Ziphius.

C'est la baleine à bec la plus abondante et la plus largement répandue[1], mais elle reste généralement discrète et a été peu observée.

Description et habitat[modifier | modifier le code]

Comparaison de taille entre la baleine à bec de Cuvier et un plongeur.
Une baleine de Cuvier.

C'est une espèce au corps fusiforme, à petite tête, qui mesure environ six mètres pour un poids variant de cinq tonnes à sept tonnes. L'évent est à l'arrière de la tête. Cette petite baleine ne possède que deux dents à l'extrémité de la mâchoire inférieure[2].

Elle présente tant de variations de couleur et de cicatrices qu'il n'existe pas deux individus semblables. Chez les vieux mâles le dessus est presque blanc devant la nageoire dorsale. Sa livrée est éminemment variable : marron brun clair ou crème à gris-bleu ou noir violacé qui peut paraître rougeâtre au soleil. Absente seulement des eaux polaires, elle est fréquente en mer Méditerranée ou en mer du Japon. Elle est sédentaire dans l'archipel de Hawaï. Elle est rarement observée près du littoral sauf quand les eaux côtières sont profondes.

C'est le mammifère pouvant plonger le plus profondément et le plus longtemps avec un record observé à 2 992 m de profondeur et 137,5 min d'apnée[3]. En 2020, ce record est battu avec l'enregistrement d'une plongée en apnée de h 42, soit quasiment cent minutes de plus que le précédent record[4]. Les causes biologiques de cette résistance exceptionnelle à l'apnée restent encore inconnues.

Biologie[modifier | modifier le code]

  • Taille du mâle : 6 à 7 m, taille de la femelle : 5,10 à 6,60 m, taille à la naissance : 2,20 m et plus.
  • Régime alimentaire: céphalopodes benthiques, quelques poissons pêchés en profondeur et crustacés.
  • Habitat : haute mer.
  • Aire de répartition : eaux tropicales et tempérées, dont la mer Méditerranée.

Son nom vient du célèbre naturaliste français Georges Cuvier.

Squelette et crâne de baleine de Cuvier.

Conservation[modifier | modifier le code]

Si l'espèce n'est pas considérée comme menacée, la pollution plastique représente un risque de mortalité pour ces baleines qui peuvent confondre les sacs plastiques avec des calmars quand elles pêchent à grande profondeur. Une baleine a dû être abattue en Norvège en 2017 et on a retrouvé quarante sacs plastiques qui obstruaient son estomac[5]. En 2019, c'est une jeune baleine de Cuvier qui est trouvée morte avec quarante kilogrammes de sacs plastiques dans l'estomac[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adrien Gannier, Apports de deux méthodes complémentaires pour l'évaluation d'une population de cétacés : l'exemple du Ziphius (Ziphius cavirostris) au nord de la mer Tyrrhénienne, ENV Lyon, Thèse, (lire en ligne).
  2. « Ziphius de Cuvier », sur www.cetaces.org.
  3. (en) Gregory S. Schorr, Erin A. Falcone, David J. Moretti et Russel D. Andrews, « First Long-Term Behavioral Records from Cuvier’s Beaked Whales (Ziphius cavirostris) Reveal Record-Breaking Dives », PLOS ONE, vol. 9, no 3,‎ , e92633 (ISSN 1932-6203, PMID 24670984, PMCID PMC3966784, DOI 10.1371/journal.pone.0092633, lire en ligne, consulté le ).
  4. Brice Louvet, « Baleine de Cuvier : des biologistes enregistrent une plongée record », sur sciencepost.fr, (consulté le ).
  5. « Une baleine abattue en Norvège après avoir ingéré des sacs plastiques », Science et avenir, 9 février 2017
  6. « Aux Philippines, une jeune baleine retrouvée avec 40 kg de sacs plastique dans l’estomac », Science et avenir, 18 mars 2019

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]