Orcinus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orcinus
Description de cette image, également commentée ci-après
Deux Orques (Orcinus orca) effectuant des sauts sur le côté sud de l'île Unimak, en Alaska (États-Unis).
Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Cetacea
Famille Delphinidae

Genre

Orcinus
Fitzinger, 1860

Synonymes

Orcinus est un genre de cétacés odontocètes de la famille des Delphinidae. Il ne comprend qu'une seule espèce actuelle : l'Orque (Orcinus orca)[1].

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Planisphère de couleur grise représentant en bleu la présence de l'Orque dans le monde (Océans du monde entier, sauf la mer Baltique ou la mer Noire notamment).
Carte de l'aire de répartition de l'Orque :
  •      zones d'origines ;
  •      zones où il est inexistant.

L'Orque se rencontre dans tous les océans (bien que rarement dans la mer Baltique), à l'exception notable de la mer Noire[2]. Les espèces fossiles ont été découvertes en Europe et au Japon[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Ce genre a été décrit pour la première fois en 1860 par le zoologiste autrichien Leopold Fitzinger (1802-1884). Il a pour synonymes Gladiator, Grampus, Ophesia, Ophysia et Orca[1].

La seule espèce actuelle du genre étant l'Orque, Orcinus est traditionnellement considéré comme étant un genre monospécifique, mais il comprend aussi des espèces fossiles[3].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Fossile dans un musée du crâne et de l'avant du corps d'Orcinus citoniensis.
Fossile du crâne et de l'avant du corps d'Orcinus citoniensis au musée de géologie et de paléontologie Capellini, en Italie.

L'espèce actuelle selon Catalogue of Life (14 décembre 2013)[4], ITIS (14 décembre 2013)[5], Mammal Species of the World (14 décembre 2013)[6] et NCBI (14 décembre 2013)[7] est :

L'espèce actuelle et éteinte selon Fossilworks Paleobiology Database (14 décembre 2013)[8] sont :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Protologue[modifier | modifier le code]

  • (de) Leopold Fitzinger, « Wissenschaftlich-populäre Naturgeschichte der Säugethiere in ihren sämmtlichen Hauptformen / Nebst einer Einleitung in die Naturgeschichte überhaupt und in die Lehre von den Thieren insbesondere », Wien: Aus der kaiserlich-königlichen Hof- und Staatsdrucherei, vol. 5,‎ 1860-1861, p. 204 (lire en ligne).

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]