Phocoena sinus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Marsouin du golfe de Californie, ou marsouin du Pacifique (Phocoena sinus)[1] est une espèce de marsouin[2] rare et en voie de disparition. Sa première cause de mortalité est l'étouffement suite au piégeage dans des filets de pêches illégaux[2].

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique dans le Nord du golfe de Californie (mer de Cortés).

État des populations, pressions et menaces[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un des animaux marins les plus vulnérables[3], et du mammifère marin considéré en 2017 comme le plus menacé au monde[2].

Le dernier recensement basé sur un sondage acoustique qui a compté les bruits de cliquetis de ces animaux l'été 2016 (publié en février 2017) fait état d'une population de 30 individus environ [4] pour une population en 1997 d'environ 600 individus.

En mai 2016, la branche mexicaine de l’ONG Fonds mondial pour la nature (WWF) estimait leur nombre à une soixantaine et déclarait être « en train de perdre la bataille pour sauver le marsouin du Pacifique » qui meurt en particulier dans les filets dérivants destinés à la pêche d'un poisson, lui-même en voie d'extinction et également endémique de cette région, le totoaba (Totoaba macdonaldi)[5], un Perciforme de la famille des Sciaenidae.

Avec la récente extinction du dauphin du Yangtsé, il s'agit maintenant de l'espèce la plus menacée de cétacé[6]. Localement il est appelé vaquita marina, le mot vaquita signifiant vachette en espagnol.

Il s'agit d'une espèce rare au bord de l'extinction. Les filets de pêche, qui sont la cause de plus de 30 morts par an, la pollution, le bruit des moteurs et la prospection du pétrole font peser de graves menaces sur son existence.[7]

Description et mode de vie[modifier | modifier le code]

Comparaison de la taille de Phocoena sinus avec l'homme

Le marsouin du golfe de Californie mesure environ 1.50 m et pèse en moyenne 48 kg[3]. Son corps gris est plus foncé sur le dos que sur le ventre ainsi qu'autour des yeux et de la bouche. La femelle donne le jour à un petit tous les deux ans ne mesurant que de 70 à 80 cm de long qu'elle allaite plusieurs mois[3].

Son mode de vie est très mal connu. Il vit, souvent seul, dans des eaux peu profondes (moins de 40 m) où il se nourrit de poissons et de calmars, qu'il repère par écholocation près du fond ou sur le sol marin[3].

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

Répartition de Phocoena sinus
dans le golfe de Californie en Amérique du Nord

L'espèce est endémique du Nord du golfe de Californie[8].

Habitat[modifier | modifier le code]

L'habitat du marsouin du golfe de Californie se limite à la région du nord du golfe de la Californie ou mer de Cortés. Le mammifère vit près de la côte, dans les eaux sombres et peu profondes des lagunes. Il nage rarement à plus de 30 mètres de profondeur et peut survivre dans des lagunes si peu profondes que son dos en émerge. Le marsouin du golfe de Californie est le plus souvent aperçu dans les eaux de 11 à 50 mètres, sur fond de limon et de glaise, à une distance de 11 à 25 kilomètres de la côte. Il a tendance à préférer les eaux turbides, car elles ont une plus forte teneur en nutriments. Cette teneur en nutriment est importante, car elle attire les petits poissons, les calmars et les crustacés dont il se nourrit. Le marsouin du Golfe de Californie résiste aux fluctuations de température propres aux eaux turbides et peu profondes des lagunes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007, ISBN 0444518770, 9780444518774, 857 pages, p. ?, p. 405 dans une édition précédente.
  2. a, b et c Virginia Morell (2017) World’s most endangered marine mammal down to 30 individuals ; News de la revue Science publiée le 1er février 2017
  3. a, b, c et d Le Règne Animal, David Burnie, 2002, (ISBN 2-07-055151-2)
  4. (en) Morell, Virginia, « World’s most endangered marine mammal down to 30 individuals », Science,‎ (DOI 10.1126/science.aal0692, lire en ligne)
  5. http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/05/14/le-marsouin-du-pacifique-plus-petit-cetace-du-monde-au-bord-de-l-extinction_4919683_1652692.html
  6. Whales, Dolphins and Porpoises, Carwardine, 1995, (ISBN 0-7513-2781-6)
  7. (fr) Mr Mondialisation, « Regardez bien ce marsouin. Il en reste 30 à la surface de la terre. », Mr Mondialisation,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Norris & McFarland 1958 : A new harbor porpoise of the genus Phocoena from the Gulf of California. Journal of Mammalogy, 39, 22-39.

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :