Anya Taylor-Joy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anya Taylor-Joy
Description de cette image, également commentée ci-après
Anya Taylor-Joy photographiée en Espagne pour Vogue en 2021.
Nom de naissance Anya Josephine Marie Taylor-Joy[1]
Naissance (26 ans)
Miami, Floride (États-Unis)
Nationalité Britannique
Américaine
Profession Actrice
Films notables The Witch
Split
Glass
Emma.
Les Nouveaux Mutants
Séries notables Peaky Blinders
Le Jeu de la dame

Anya Taylor-Joy, née le à Miami en Floride (États-Unis) est une actrice américano-britannique.

Elle est révélée à tout juste dix-neuf ans pour son rôle dans le film d’horreur The Witch (2015) du réalisateur Robert Eggers qui en fera sa muse, et la fera tourner dans deux autres de ses films. Sa notoriété va s’accroître avec d’autres longs-métrages dans ce genre comme Split (2016) et Glass (2019) de M. Night Shyamalan ou Last Night in Soho (2020) du réalisateur britannique Edgar Wright.

Nouvelle icône du cinéma, elle apparaît également dans plusieurs séries en costumes à succès : Miniaturiste (2017), Peaky Blinders (2019-2022) et enfin la mini-série Le Jeu de la dame (2020) qui lui permet de remporter le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série. Elle a également gagné le Trophée Chopart au Festival de Cannes 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Née à Miami, en Floride, Anya Taylor-Joy est la plus jeune de six enfants. Sa mère, Jennifer Marina Joy, née en Zambie, d'ascendance espagnole et anglaise, est psychologue[2],[3],[4],[5]. Son père, Dennis Alan Taylor, né à Buenos Aires, d'ascendance argentine et écossaise, est un ancien banquier international reconverti dans le motonautisme[6],[7],[8]. La famille déménage en Argentine alors qu'Anya n'est encore qu'un bébé avant de partir s'installer à Londres quand elle a six ans. Elle a du mal à se faire à sa nouvelle vie en Angleterre et s'obstine à ne parler qu'espagnol, pensant que cela ne laisserait pas d'autre choix à sa famille que de retourner en Argentine, et ce n'est qu'à l'âge de huit ans qu'elle se décide à apprendre l'anglais[9]. Son parcours scolaire débute à l'école préparatoire Hill House à Kensington et se poursuit à la Queen's Gate School. Elle pratique le ballet qui lui permet d'extérioriser son énergie[10]. À quatorze ans, en raison du harcèlement scolaire qu'elle subit, Anya Taylor-Joy utilise ses économies pour partir s'installer à New York et suivre des cours de comédie[7]. Revenue à Londres trois ans plus tard, à l'âge de dix-sept ans, elle est repérée en pleine rue par Sarah Doukas de l'agence de mannequins Storm Model Management qui la recrute[9]. C'est lors d'une séance de photos avec des acteurs de la série télévisée Downton Abbey qu'elle parle de sa volonté d'être actrice avec le comédien Allen Leech qui l'oriente vers son agent artistique[11].

Débuts et révélation (2014-2017)[modifier | modifier le code]

L'actrice en 2017 lors de la promotion du film Pur-Sang.

Après une audition infructueuse pour le rôle de Maléfique jeune qui échoit finalement à Ella Purnell dans le film Maléfique[9], Anya Taylor-Joy débute sur les plateaux de tournage avec un rôle très bref dans la comédie d'horreur Vampire Academy (2014), mais la scène où elle joue est coupée au montage[12]. La même année, c'est finalement à la télévision qu'elle apparaît pour la première fois à l'écran. Aperçue d'abord dans un épisode de la série policière Les Enquêtes de Morse, puis dans le téléfilm Le Clan des Vikings, elle décroche un rôle récurrent dans cinq épisodes de la deuxième saison de la série fantastique Atlantis.

En 2015, elle joue le personnage principal du film d'horreur réalisé par Robert Eggers, The Witch, qui reçoit un excellent accueil critique et révèle Anya Taylor-Joy. L'actrice reçoit en effet plusieurs nominations et récompenses pour son rôle, notamment le prix de la meilleure révélation (Breakthrough actor) lors de la 26e cérémonie des Gotham Independent Film Awards, et l'Empire Awards du meilleur espoir féminin[13].

En 2016, elle poursuit au cinéma avec le rôle titre du film de science-fiction Morgane, puis la biographie Barry qui relate la jeunesse de Barack Obama.

En 2017, elle est nommée pour le Rising Star Award lors des BAFTA Awards, puis reçoit le Trophée Chopard au festival de Cannes. À l'écran, elle incarne Casey Cooke, une adolescente victime d'un ravisseur aux multiples personnalités dans le thriller Split, réalisé par M. Night Shyamalan, un rôle marquant qui lui apporte davantage de notoriété. Elle enchaîne avec la chronique initiatique Pur-sang, dont elle partage l'affiche avec Olivia Cooke, et avec le film d'horreur espagnol Le Secret des Marrowbone, écrit et réalisé par Sergio G. Sánchez. Avec le rôle de Petronella Oortman, elle est tête d'affiche de la mini-série historique Miniaturiste, adaptation du roman éponyme de Jessie Burton, qui est diffusée en sur la chaîne britannique BBC One.

En 2019, elle reprend le rôle de Casey Cooke dans la superproduction Glass, concluant la trilogie amorcée par M. Night Shyamalan en 2000 par le thriller fantastique Incassable et dont Split était une suite cachée. Pour l'occasion, elle seconde un trio de stars : Samuel L. Jackson, James McAvoy et Bruce Willis. Elle interprète Irène Joliot-Curie dans Radioactive, biopic de Marjane Satrapi consacré à Marie Curie (jouée par Rosamund Pike), puis elle apparaît dans Playmobil, le film. Sur le petit écran, elle rejoint le casting de la série télévisée Peaky Blinders avec le rôle récurrent de Gina Gray durant la saison 5 et double le personnage de Brea dans Dark Crystal : Le Temps de la résistance, de Louis Leterrier, la série préquelle du film de 1982, Dark Crystal.

Nouvelle icône du cinéma (depuis 2020)[modifier | modifier le code]

Succès mondial avec Le Jeu de la dame[modifier | modifier le code]

En 2020, elle incarne Emma Woodhouse dans le premier film réalisé par la photographe américaine Autumn de Wilde, Emma., adaptation du roman homonyme de Jane Austen, et tient l'un des rôles principaux du film de super-héros horrifique Marvel Les Nouveaux Mutants, écrit et réalisé par Josh Boone. Elle est également à l'affiche du film Here Are the Young Men d'Eoin Macken, projeté en première mondiale au festival Galway Film Fleadh en juillet 2020[14].

La carrière de la comédienne prend un véritable tournant avec la mini-série Le Jeu de la dame, diffusée sur la plateforme Netflix à partir du . Adaptation sérielle du roman du même titre de Walter Tevis, Anya Taylor-Joy y tient le rôle principal d'Elizabeth « Beth » Harmon, une jeune prodige des échecs, orpheline, qui apprend à jouer avec le concierge de son orphelinat. La série est plébiscitée par le public et acclamée par la critique qui souligne la performance de l'actrice qui, pour ce rôle, dut apprendre à jouer aux échecs[15],[16],[17].

En 2021, elle est nommée à plusieurs reprises pour ses rôles dans Emma. et Le Jeu de la dame. Elle remporte avec ce dernier plusieurs récompenses dont le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série le [18].

Tête d'affiche des blockbusters indépendants[modifier | modifier le code]

Après ce succès qui l'impose parmi les nouveaux visages d'une génération d'acteurs, Anya Taylor Joy est à l'affiche film d'horreur Last Night in Soho du cinéaste britannique Edgar Wright, très en vogue à la suite du succès de son précèdent film, Baby Driver (2016). Projet de longue date du cinéaste, c'est au départ pour elle qu'il écrit le rôle d'Eloïse qui sera finalement confié à sa partenaire à l'écran : Thomasin McKenzie. L'actrice endosse alors celui de Sandie, une chanteuse dans le Londres des années 60. Ce changement fondamental s'explique par le fait qu'Edgar Wright ait trouvé dans le jeu et le physique de l'actrice une possibilité d'apporter une certaine douceur angélique au personnage de Sandie tout en y apportant une certaine complexité[19]. Désireuse de repousser ses limites, l'actrice accepte avec une certaine appréhension le rôle. Durant la promotion du long métrage en Angleterre, elle confie avoir était très intimidée par ce à quoi l'engageait le film et comment elle allait « assumer » un personnage de cette ampleur[19].Pour les besoins du long métrage elle mettra à disposition ses talents cachés de chanteuse en reprenant à son compte les chansons Downtown et You're My World promues durant les sixties par les artistes Petula Clark et Cilla Black[20].

Repoussé à plusieurs reprises en raison de la pandémie de coronavirus, Last Night in Soho fait l'ouverture de la Mostra de Venise, en 2021[21]. La jeune comédienne s'y rend accompagnée de son metteur en scène et de ses partenaires de jeu : Thomasin McKenzie et Matt Smith. Si, le film est bien accueilli en Italie, l'accueil est plus mitigé une fois sorti en salles. Les critiques ayant du mal à trancher[22]. En octobre 2021, l'actrice est nommée ambassadrice monde de Dior pour la mode et la beauté[23]. Fin 2021, elle retrouve l'ensemble de la distribution de la série Peaky Blinders pour finaliser le tournage de la dernière saison - alors mis en suspens à la suite du décès prématuré d'Helen McCrory. La saison est diffusée l'année suivante et connait un grand succès en Grande Bretagne. Toutefois, la saga doit se conclure avec un film prévu en 2023 et sa présence est déjà annoncée.

En , elle retrouve le réalisateur Robert Eggers qui lui avait offert son premier grand rôle au cinéma, pour l'épopée The Northman[24]. Blockbuster historique, le film qui raconte l'histoire d'une vengeance se déroulant chez les Vikings au Xe siècle et qui inspira la pièce Hamlet du dramaturge William Shakespeare[25]. Elle y tient un second rôle face à Alexander Skarsgård, Nicole Kidman et la chanteuse islandaise Björk qui viennent compléter le reste de la distribution. Dans la foulée, son agent annonce qu'elle collaborera pour la troisième fois avec le metteur en scène dans un remake de Nosferatu le vampire[26] confirmant son statut de « muse » du réalisateur.

Elle est présente dans deux films dont les sorties sont prévues en aux États-Unis : Amsterdam de David O. Russell, où elle côtoie Robert de Niro, Christian Bale, Taylor Swift, Margot Robbie, Rami Malek et John David Washington[27], et The Menu réalisé par Mark Mylod et distribué par 20th Century Studios. Dans cette comédie noire, elle joue une jeune femme, Margot, qui se rend avec son fiancé à un dîner dans un grand restaurant dirigé par un chef sadique joué par Ralph Fiennes. Elle remplace Emma Stone qui devait tenir le rôle de Margot mais avait dû se désister[28].

Projets[modifier | modifier le code]

Anya Taylor-Joy prête sa voix au personnage de Princesse Peach dans le film d'animation intitulé provisoirement Mario, adaptation des jeux vidéo Super Mario[29].

Elle reprendra ensuite le rôle de Furiosa incarnée auparavant par Charlize Theron dans la préquelle de Mad Max: Fury Road [30]. La sortie du film, tout d'abord prévue le [31], est repoussée au .

Nationalité[modifier | modifier le code]

Dans une vidéo réalisée pour le magazine de mode américain InStyle en , l'actrice dit posséder un passeport américain, un autre britannique et la résidence argentine[32],[33].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Prochainement Dates sujettes à modification

Court métrage[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Crossmaglen de Beau Ferris : Ana

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Le Clan des Vikings (Viking Quest) de Todor Chapkanov : Mani
  • 2021 : Le Jeu de la dame : Les Coulisses (Creating The Queen's Gambit) (documentaire) : elle-même

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Red Lips (Skrillex Remix) de GTA featuring Sam Bruno, réalisé par Grant Singer
  • 2019 : Dinner and Diatribes de Hozier, réalisé par Anthony Byrne

Chansons[modifier | modifier le code]

Anya Taylor-Joy a enregistré plusieurs chansons pour des films où elle joue. Ainsi, elle interprète So Much World pour Playmobil, le film[35]. Pour les besoins de Last Night in Soho, elle reprend deux chansons sorties dans les années 1960 : Downtown de Petula Clark dans trois versions (Downtempo, sur un rythme lent, Uptempo, sur un rythme rapide, et a cappella, les deux premières faisant l'objet d'un single[36]) et You're My World, popularisée par Cilla Black[37],[38].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En version française, Anya Taylor-Joy n'a pas de voix française régulière. Toutefois, Lutèce Ragueneau la double dans Split[46] et Glass[47] tandis que Zina Khakhoulia est sa voix dans Peaky Blinders et Les Nouveaux Mutants et Audrey Sourdive dans Last Night in Soho et The Northman.

À titre exceptionnel, elle est doublée par les actrices suivantes : Claire Tefnin dans The Witch, Fanny Bloc dans Morgane, Claire Baradat dans Barry[48], Rebecca Benhamour dans Le Secret des Marrowbone[48], Margaux Maillet dans Playmobil, le film, Léopoldine Serre dans Radioactive et Diane Kristanek dans Le Jeu de la Dame.

En version québécoise, Alice Pascual est la voix régulière de l'actrice[49]. Elle la double notamment dans Emma, Glass, Last Night in Soho, Split et The Northman. À titre exceptionnel, Eloisa Cervantes[49] la double dans Pur-sang et Dominique Laniel[49] dans Les Nouveaux Mutants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Anya Taylor-Joy Is Waiting for the Right Project in Spanish - web.archive.org.
  2. (en) « The Spanish family of Anya, the actress of Gambito de Dama: her grandmother’s shop in Zaragoza », sur The Canadian, (consulté le )
  3. (en)Red-headed Queen's Gambit star Anya Taylor-Joy's Scottish roots and what we know about them - dailyrecords.co.uk
  4. Anya Taylor-Joy, actrice magnétique - marieclaire.fr
  5. (en)Anya Taylor-Joy, culturalweekly.com.
  6. (es)Anya Taylor Joy: “Mi locura es latina”, goldenglobes.com.
  7. a et b (en)Anya Taylor-Joy: meet the actress on the cusp of Hollywood superstardom - standard.co.uk.
  8. (en)Can anyone remember Anya’s father racing? - powerboatracingworld.com
  9. a b et c Le jeu de la dame: Anya Taylor-Joy, portrait d’un phénomène aux multiples visages - tvmag.lefigaro.fr.
  10. (en)Hollywood's Next Big Thing: 'The Witch' Breakout Anya Taylor-Joy Goes From Ballet to Studio Thrillers, R. Ford
  11. (en)Anya Taylor-Joy: ‘This guy stuck his head out the window and said, If you stop you won’t regret it' - irishtimes.com.
  12. (en)Q&A: Actress Anya Taylor-Joy Casts a Spell in "THE WITCH" - Fangoria.
  13. (en)Anya Taylor-Joy Awards - imdb.com.
  14. (en)Here are the Young Men – Review of Irish Film at Galway Film Fleadh 2020, filmireland.net.
  15. Le jeu de la dame sur Netflix : que pense la presse de la mini-série avec Anya Taylor-Joy ? - allocine.fr.
  16. Anya Taylor-Joy, prodigieuse dans “Le jeu de la dame” - lesinrocks.com.
  17. « Anya Taylor-Joy : «J'ai eu beaucoup de chance que ce métier existe, sans cela je serais devenue folle» », sur Madame Figaro, (consulté le )
  18. Golden Globes 2021 : « Nomadland », « The Crown », « Le Jeu de la dame » et « Borat 2 » parmi les grands vainqueurs - lemonde.fr
  19. a et b AlloCine, « Les secrets de tournage du film Last Night in Soho » (consulté le )
  20. (en)Edgar Wright’s ‘Last Night In Soho’ delayed to October - nme.com
  21. Last Night in Soho : Edgar Wright annonce une sortie en avril 2021, premiere.fr
  22. Last Night in Soho - ecranlarge.com
  23. « Anya Taylor-Joy devient la nouvelle ambassadrice Dior pour la beauté et la mode », sur BFMTV (consulté le )
  24. The Witch, The Northman : Anya Taylor-Joy parle de ses retrouvailles avec Robert Eggers, premiere.fr
  25. (en)The Northman (2022) Release info - imdb.com
  26. « Anya Taylor-Joy sera au casting du remake de Nosferatu par le réalisateur de The Witch », sur EcranLarge.com, (consulté le )
  27. Christian Bale, Anya Taylor-Joy, Robert De Niro… : casting XXL pour le réalisateur de Fighter et American Bluff, allocine.fr
  28. Anya Taylor-Joy remplace Emma Stone dans The Menu, avec Ralph Fiennes - premiere.fr
  29. Anya Taylor-Joy sera Princesse Peach dans un prochain film inspiré du jeu « Mario » - vanityfair.fr
  30. Mad Max Furiosa : Anya Taylor-Joy n’imagine pas remplacer Charlize Theron, premiere.fr
  31. Mad Max : Furiosa a une date de sortie, premiere.fr
  32. (en)Anya Taylor-Joy Isn't Resting on Her Laurels - instyle.com (dans la vidéo en anglais voir à partir de 06:00 où elle répond à « True or False : I had both American and Argentine citizenships »)
  33. (es) « La frase de Anya Taylor-Joy sobre la Argentina que volvió locos a sus fanáticos », La Nación,  : « Tengo un pasaporte estadounidense y otro británico, y además tengo la residencia argentina, lo cual me hace muy feliz porque me gustaría vivir en la Argentina. »
  34. « VIDEO. Le casting du spin-off de « Mad Max : Fury Road » se précise », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  35. (en)Playmobil, le film Soundtracks - imdb.com
  36. (en)Anya Taylor-Joy – Downtown (From The Motion Picture "Last Night In Soho") - discogs.com
  37. Anya Taylor-Joy chante le classique "Downtown" pour la B.O de "Last Night In Soho" - rtbf.be
  38. (en)Anya Taylor-Joy on Why She Opted to Sing A Cappella in ‘Last Night in Soho’: “It Adds Vulnerability” - hollywoodreporter.com
  39. a et b (en)Anya Taylor-Joy - Golden Globes Awards - goldenglobes.com
  40. (en)10th AACTA International Awards: Television Winners & nominnes - aacta.org
  41. (en)Winners at the 26th annual Critics Choice Awards - criticschoice.com
  42. (en)Nominees & Recipients - sagawards.org
  43. (en)Satellite Awards 2020 Winners - pressacademy.com
  44. (en)2021 MTV Movie & TV Awards Winners: See The Full List - mtv.com
  45. (en)Primetime Emmy Awards (2021) - imdb.com
  46. Fiche doublage Split - allodoublage.com
  47. Fiche doublage Glass - allodoublage.com
  48. a et b Anya Taylor-Joy sur rsdoublage.com
  49. a b et c « Commédiennes ayant doublé Anya Taylor-Joy au Québec », sur Doublage.qc.ca, .

Liens externes[modifier | modifier le code]