Années 1030

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Xe siècle | XIe siècle | XIIe siècle

Années 1010 | Années 1020 | Années 1030 | Années 1040 | Années 1050

1030 | 1031 | 1032 | 1033 | 1034 | 1035 | 1036 | 1037 | 1038 | 1039

Évènements[modifier | modifier le code]



Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Avicenne, représentation de 1271. Comme Al-Farabi, il a une doctrine émanatiste : l’intellect humain se trouve au plus bas de l’échelle des esprits purs ; la connaissance parfaite est impossible à l’homme. Au-dessus, le Prophète a une perfection qu’il a reçu de l’effusion de lumière envoyée par l’être premier. Les sages et les saints peuvent parvenir à la même perfection et la même clarté de l’intelligence par l’ascèse et les exercices spirituels. Dieu, lui, est la cause première de toute créature, la suprême connaissance et le suprême amour. Ibn Sina refuse la résurrection des corps. Traducteur d’Aristote en arabe et auteur de plus de cent ouvrages, dont les Canon de la médecine et Kitab al-Shifa (le Livre de la guérison), Philosophie orientale, Récits mystiques.

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Science et technique[modifier | modifier le code]

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]

  • En Inde, recrudescence de la propagande ismaïlienne dans le Sind, quelque temps après la mort de Mahmûd de Ghaznî avec le missionnaire Pir Satgur Nûr, premier compositeur de gînans, les chants sacrés des ismaïliens[1].
  • Geoffroi, abbé de Vézelay, réforme la règle en s’inspirant des usages de Cluny. Pour assurer la prospérité de l’abbaye, il fait rédiger un recueil de miracles (1037-1043) qui affirme que les restes de Sainte Marie-Madeleine reposent à Vézelay[2]. Des pèlerins affluent de toute la Gaule et l’abbaye devient le point de départ d’un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Art et culture[modifier | modifier le code]


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) C. Shackle et Zawahir Moir, Ismaili Hymns from South Asia: An Introduction to the Ginans, Psychology Press, (ISBN 9780700711468, lire en ligne)
  2. Victor Saxer, Le Culte de Marie Madeleine en Occident: Des Origines À la Fin Du Moyen Âge, Publications de la Société des Fouilles Archéologiques et des Monuments Historiques de l'Yonne, (lire en ligne)
  3. Auguste Wahlen, Nouveau dictionnaire de la conversation, vol. 3, Bruxelles, Librairie-Historique-Artistique, (présentation en ligne)
  4. (en) Orest Subtelny, Ukraine: A History, University of Toronto Press, (ISBN 9780802083906, lire en ligne)
  5. (en) V. K. Subramanian, Art Shrines of Ancient India, Abhinav Publications, (ISBN 9788170174318, lire en ligne)