Famine de 1030-1033

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Famine de 1030-1033
Pays Drapeau de la France France
Autres pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Période 1030 - 1033

La famine de 1030-1033 est un fléau[1] qui dura trois ans et fut causé par des mauvaises récoltes dues aux pluies abondantes pendant l'été qui provoquèrent le pourrissement du grain[2], notamment en France et en Allemagne[3]. Le blé a atteint le prix de 60 sols d'or[4] et de nombreux cas d’anthropophagie ont été signalés en France : on arrêtait les voyageurs pour les tuer et les dévorer par la suite. Certaines villes vendaient de la viande humaine sur leur marché[5].

Témoignage[modifier | modifier le code]

Le moine Raoul Glaber décrivit la famine, qui sévissait en Bourgogne, dans ses chroniques en évoquant notamment comment des voyageurs furent égorgés et servirent de nourriture à ceux qui les avaient accueillis ; ou encore comment, attirés dans des lieux isolés avec un fruit ou un œuf, des enfants furent massacrés et mangés[6].

Toujours selon Raoul Glaber, un boucher de Tournus a été brûlé vif pour avoir fabriqué des pâtés avec des enfants.

En 1033, une bonne récolte met fin à la famine[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]