Années 1010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Xe siècle | XIe siècle | XIIe siècle

Années 990 | Années 1000 | Années 1010 | Années 1020 | Années 1030

1010 | 1011 | 1012 | 1013 | 1014 | 1015 | 1016 | 1017 | 1018 | 1019


Évènements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Vers 1010, Gao devient la capitale de l'Empire songhaï du Soudan au détriment de Koukia[1]. La dynastie Songhaï devient musulmane. Situé à une extrémité de la piste Tripoli-Niger, le royaume de Gao entretient pendant trois siècle des relations commerciales suivies avec le Mali à l’ouest et les musulmans de la Méditerranée.

Asie[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Les royaumes de Knut II de Danemark, 1014-1035
L’empire byzantin à la mort de Basile II en 1025

Personnalités significatives[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

  • Traité d'optique du savant arabe Ibn al-Haytham ou Alhazen, écrit entre 1011 et 1021. Il explique la lumière crépusculaire par la réflexion des rayons lumineux dans la haute atmosphère et le principe de la camera obscura. L'image est d'autant plus nette, remarque-t-il, que le trou est petit. Il fait la première description anatomique exacte de l'œil. Il découvre que la propagation de la lumière n'est pas instantanée[3].
  • Le savant et mathématicien al-Biruni (Aliboron, 973-1050) s’installe à Ghazni après 1017. Il suit Mahmud de Ghazni dans ses expéditions en Inde (Description de l’Inde), rédige un traité de minéralogie, un traité d’astronomie où il entrevoit la possibilité du mouvement de la terre autour du soleil pour expliquer le mouvement des astres et une pharmacopée[5].
  • L'invention du moulin à fer (première mention v. 1010-1028 en Allemagne) et du moulin à étoffes ou foulon (1008) permettent un développement de la sidérurgie et des industries textiles[6].

Économie et société[modifier | modifier le code]

  • L'Église institue la « paix de Dieu ».
  • Développement de la construction des Églises et des mottes castrales en Europe occidentale[7].
  • Les Droits essentiels de la cité de Pavie, rédigés entre 1010 et 1027, montrent la richesse de la cité, fréquentée par des marchands anglais, saxons, vénitiens, de Salerne, Gaète et Amalfi.
  • Des marchands danois et suédois arrivent jusqu'à Novgorod et Kiev[7]. Dès le début du XIe siècle, Novgorod envoie ses hommes jusqu’à la Petchora. La région du Zavoloch’e, à l’est de la Dvina, recèle des renards et des zibelines pour lesquels il faut payer tribut. Les colons résident à Matygory, Ukhto-Ostrov, recevant leurs instructions des fonctionnaires de Novgorod, les posadniki[8].
  • En Angleterre, le principe des danegelds perdure sous forme d’impôts pendant le règne de Knud le Grand : en 1018, l’Angleterre verse la somme record de 72 000 livres d’argent auxquelles s’ajoutent 10 500 livres pour Londres seule[9].
  • Inde du sud : les marchands tamouls établissent des comptoirs à Java, à Sumatra et en Malaisie. Le roi Chola Rajendra Ier (1014-1044) domine l’océan Indien jusqu’aux îles de la Sonde, détournant à son profit le commerce extrême-oriental grâce à la sécurité qu’il assure aux routes maritimes. Le vote par bulletin mis dans une urne (seul les intouchables ne votent pas) se développe dans l’empire Chola pour l’élection des conseils de village. La vie sociale est organisée autour du temple, qui centralise les activités religieuses, morales, économique et charitable.

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]

Art et culture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Jolly, Histoire du continent africain: De la préhistoire à 1600, L'Harmattan, (ISBN 9782738446886 et 2738446884, lire en ligne)
  2. Bernhard Blumenkranz, Juifs et chrétiens dans le monde occidental, 430-1096, Peeters Publishers, (ISBN 9789042918795 et 9042918799, lire en ligne)
  3. Bulletins de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, (lire en ligne)
  4. Sinibaldo de Mas, La Chine et les puissances chrétiennes, vol. 1, L. Hachette et ce, (lire en ligne)
  5. (en) Bill Scheppler, Al-Biruni: Master Astronomer and Muslim Scholar of the Eleventh Century, The Rosen Publishing Group, (ISBN 978-1-404-20512-3, lire en ligne)
  6. Jean Gimpel, La révolution industrielle du Moyen Âge, Éditions du Seuil, (ISBN 9782020042109 et 9782020541510, lire en ligne)
  7. a et b Michel Kaplan, Christophe Picard et Michel Zimmermann, Le Moyen Âge, IVe- Xe siècle, Editions Bréal, (ISBN 9782853947312, lire en ligne)
  8. Marc Ferro, Histoire des colonisations: Des conquêtes aux indépendances XIIIe - XXe siècle, Éditions du Seuil, (ISBN 9782020293716, lire en ligne)
  9. (en) Philip Carteret Webb, A Short Account of Danegeld: With Some Further Particulars Relating to Will. the Conqueror's Survey, publisher not identified, , 38 p. (lire en ligne)
  10. Jacques-Paul Migne, Encyclopédie théologique: ou, Serie de dictionnaires sur toutes les parties de la science religieuse ... t. 1-50, 1844-1862; nouv, ser. t. 1-52, 1851-1866; 3e ser, (lire en ligne)
  11. (en) Joseph Hackin, Asiatic Mythology 1932, Kessinger Publishing, (ISBN 9781417976959, lire en ligne)
  12. (en) Speaking Stones: World Cultural Heritage Sites in India, Eicher Goodearth Limited, (ISBN 9788187780007, lire en ligne)
  13. Jérémie Benoît, Le paganisme indo-européen: pérennité et métamorphose, L'AGE D'HOMME, (ISBN 9782825115640, lire en ligne)
  14. Ernst Foerster, Monuments d'architecture, de sculpture et de peinture de l'Allemagne depuis l'établissement du christianisme jusqu'aux temps modernes, (lire en ligne)
  15. Hervé Beaumont, Egypte: le guide des civilisations égyptiennes, des pharaons à l'Islam;, Editions Marcus, (ISBN 9782713101687, lire en ligne)
  16. Jacques-Antoine Dulaure et Louis Batissier, Histoire de Paris et de ses monuments, Furne, (lire en ligne)
  17. J. J. Bochinger, La vie contemplative, ascétique et monastique chez les indous et chez les peuples bouddhistes, Chez F. G. Levrault, (lire en ligne)
  18. René Grousset, Histoire de l'Asie ..., G. Crès & cie, (lire en ligne)
  19. Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente, Constantin, (lire en ligne)