Crémone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cremona.
Crémone
cathédrale (Duomo)
cathédrale (Duomo)
Noms
Nom italien Cremona
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Lombardie Lombardie 
Province Crémone 
Code postal 26100
Code ISTAT 019036
Code cadastral D150
Préfixe tel. 0372
Démographie
Gentilé cremonesi, crémonais
Population 72 147 hab. (31-12-2010[1])
Densité 1 031 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 08′ 00″ nord, 10° 02′ 00″ est
Altitude Min. 47 m
Max. 47 m
Superficie 7 000 ha = 70 km2
Divers
Saint patron Sant'Omobono
Fête patronale 13 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lombardie

Voir sur la carte administrative de Lombardie
City locator 14.svg
Crémone

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Crémone

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Crémone
Liens
Site web http://www.comune.cremona.it

Crémone (Cremona en italien, Cremùna en lombard crémonais) est une ville italienne d'environ 72 100 habitants, chef-lieu de la province de même nom en Lombardie, dans la région de la plaine du Pô, dans le nord de l'Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à proximité du Pô, sur sa rive gauche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Histoire de Crémone.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville, qui est la patrie de Stradivari, a conservé sa tradition luthière.

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dôme de Crémone.

La cathédrale de Crémone, son Torrazzo et le baptistère attenant constituent un des ensembles les plus emblématiques de la transition romane - gothique en Italie du Nord ; Ils entourent la piazza del Comune avec, en face, le palazzo comunale et la Loggia dei Militi.

De nombreux musées sont présents dans cette ville, notamment le Museo Civico Ala Ponzone, conservant un Caravage (Saint François en méditation sur le crucifix) et un Arcimboldo (l'Ortolano), et le Museo Stradivariano qui expose des violons conçus par la famille Amati, mais aussi des Guarneri et des Stradivarius, témoignages de l'âge d'or de la musique dans cette ville au XVIe siècle.

La ville conserve des vestiges de l'ancien château Sainte-Croix qui fut construit en 1370 et abattu en 1784.

Le nom de l'objet, accessoire de la fenêtre, la crémone, vient du nom de cette ville.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1970 1980 Emilio Zanoni PSI  
1980 1990 Renzo Zaffanella PSI  
1990 1995 Alfeo Garini DC  
1995 2004 Paolo Bodini L'Olivier  
2004 2009 Gian Carlo Corada PD  
21 juin 2009 en cours Oreste Perri PDL  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bonemerse, Castelverde, Castelvetro Piacentino (PC), Gadesco-Pieve Delmona, Gerre de' Caprioli, Malagnino, Monticelli d'Ongina (PC), Persico Dosimo, Sesto ed Uniti, Spinadesco, Stagno Lombardo

Sport[modifier | modifier le code]

La ville organise chaque année en mai un tournoi de tennis sur dur du circuit ATP Challenger Tour.

Personnalités liées à Crémone[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Personnalité liée à Crémone.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Évocations dans les arts[modifier | modifier le code]

De nombreuses fictions évoquent Crémone en tant que ville de luthiers. En 1816, le romancier et musicien allemand E.T.A. Hoffmann consacre à ce sujet un conte fantastique, Le Violon de Crémone (Der Cremones Violine), parfois titré Le Conseiller Crespel (Rat Crespel)[3]. Le roman historique Les Violons du roi de Jean Diwo, paru en 1992, relate l'histoire des luthiers de Crémone, dont celle d'Antonio Stradivari au XVIIe siècle. Au cinéma, ce thème apparaît dans le film Le Violon rouge de François Girard, sorti en 1998, et dont l'histoire est bâtie autour d'un violon fabriqué à Crémone et dont on suit les propriétaires successifs. Dans le film, Rocco et ses frères, le personnage joué par Annie Girardot, est native de la ville. Dans le film d'animation japonais Si tu tends l'oreille de Yoshifumi Kondo, l'un des principaux personnages, Seiji Amasawa, veut devenir luthier et s'absente pendant une partie de l'intrigue pour suivre un stage d'apprenti à Crémone.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Terrorisme, Iris France
  3. Hoffmann, Contes fantastiques, traduction de Loève-Veimars, apparat critique par José Lambert, Paris, GF, volume 2, p. 311, note 1.