Années 1020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Xe siècle | XIe siècle | XIIe siècle

Années 1000 | Années 1010 | Années 1020 | Années 1030 | Années 1040

1020 | 1021 | 1022 | 1023 | 1024 | 1025 | 1026 | 1027 | 1028 | 1029


Évènements[modifier | modifier le code]


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Économie et société[modifier | modifier le code]

  • Adalbéron de Laon écrit à Robert II le Pieux : « la cité de Dieu que l’on croit une est donc divisée en trois : certain prient, d’autres combattent et d’autre, enfin, travaillent. Ces trois ordres qui coexistent ne souffriraient pas d’être séparés ; les services rendus par l’un permettent les travaux des deux autres, chacun à son tour se charge de soulager l’ensemble. Tant que cette loi a pu triompher, le monde à joui de la paix. Aujourd’hui les lois s’affaiblissent et déjà toute paix a disparu. Les mœurs des hommes changent comme change aussi la division de la société. »
  • La fin du règne de Robert II de France est marquée par l'extrême misère du peuple. Survinrent le mal des ardents, la famine et les incendies. Depuis 1021 jusqu'à 1060, il y eut quarante années de fléaux, particulièrement celles de 1027, 1028 et 1029 furent signalées par l'intensité de la famine qui fut si grande et si générale dans toute la France que des cas d'anthropophagie sont signalés.
  • Barcelone frappe sa propre monnaie. Les Juifs Bonhom et Eneas dirigent les ateliers monétaires du comte (1020-1040). La ville deviendra la première place de l’or en Europe.
  • Mention des Guildes marchandes de Tiel (ville de Gueldre qui a remplacé Duurstede comme place commerciale) par Albert de Metz : « Les hommes des guildes vivent selon leurs propres lois, se déclarent libérés des dettes au moyen d’un serment et sans qu’ils y ait besoin d’une ordalie. Ils ont constitué une caisse commune qu’ils utilisent pour faire de grands banquets ».

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Science et technique[modifier | modifier le code]

  • Construction en 1027 d'un véhicule odomètre, mesurant les distances parcourues, en Chine[1].

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]

Art et culture[modifier | modifier le code]

  • Le théoricien de la musique Guido d'Arezzo rédige le Micrologus, son traité de la musique où il présente la notation toujours en usage, portée, notes, etc[2].
  • Koryŏ (Corée) : le bouddhisme inspire l’éducation et les arts. L’industrie de la céramique produit des céladons remarquables, des poteries de grès gris-vert vernissées, encore très appréciés aujourd’hui.
  • En Chine, l'empereur Song Renzong (1022-1063) fonde des écoles de lettrés dans la capitale et les principales villes.
  • Le roi Rajendra Ier Chola de Tanjore emploie 400 danseuses sacrées (devadâsî) et six cent membres de diverses professions (tailleurs de pierre, peintres, prêtres, serviteurs, commerçants).
  • Début de la rédaction par des dames de la Cour au Japon de l'Eiga Monogatari (Récit de la splendeur), récit historique sur la vie de Fujiwara no Michinaga (1028-1107). La première partie est attribuée à Akazome Emon.

Architecture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Dars, La Marine chinoise du Xe siècle au XIVe siècle, Economica, (ISBN 9782717823349 et 2717823344, lire en ligne)
  2. François-Joseph Fétis et Arthur Pougin, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, vol. 4, Firmin Didot frères, fils et cie, (lire en ligne)
  3. Tahar Bekri, Littératures de Tunisie et du Maghreb: essais ; suivi de, Réflexions et propos sur la poésie et la littérature, Harmattan, (ISBN 9782738428165 et 2738428169, lire en ligne)
  4. Béatrice Leroy, L'Aventure séfarade, Paris, Flammarion, coll. « Champs » (no 253), , 222 p. (ISBN 978-2-080-81253-7, notice BnF no FRBNF35482566).
  5. Joachim Lelewel, Numismatique du moyen-âge: considérée sous le rapport du type Parties 1 à 2, Chez l'éditeur, (lire en ligne)
  6. Henri Pigaillem, Les grandes heures de l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, Beauchesne, , 228 p. (ISBN 9782701014500, lire en ligne)
  7. Bernard Merdrignac et Patrick Mérienne, Le Moyen Age dans le monde, Éditions Ouest-France, (lire en ligne)
  8. (en) Chantal Bonnot-Courtois, Bay of Mont-Saint-Michel and the Rance Estuary: Recent Development and Evolution of the Depositional Environments, Editions TECHNIP, , 256 p. (ISBN 9782901026532, lire en ligne)