Maison d'Albon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Famille d'Albon et Albon (homonymie).
Famille des dauphins de Viennois, comtes d'Albon
Armes de la famille.
Armes de la famille : Famille des dauphins de Viennois, comtes d'Albon

Blasonnement d'or au dauphin vif d'azur, crêté & barbelé de gueules."
Période Citée dès le Xe siècle
Demeures Albon, Allymes, Ambérieux-en-Dombes, Beaufort, Buenc, Cuchet, Outards, Saint-Denis-en-Bugey, Saint-Germain, Septème, Treuil.
Fonctions ecclésiastiques Évêque de Grenoble
Évêque de Valence
Archevêque de Vienne

La famille des dauphins de Viennois, comtes d'Albon, ou Guigonides (nom donné par certains généalogistes en raison de nombreux membres nommés Guigues ou Guy), est une famille noble originaire du comté de Vienne. Cette hypothèse vient de ce que dans le cartulaire de l'évêque de Grenoble saint Hugues il est écrit que du temps de l'évêque Isarn (v.959-v.990) les Guigonides n'avaient aucun pouvoir dans le diocèse de Grenoble. Leur implantation dans le Grésivaudan n'a été possible que par usurpation des biens de l'église de Grenoble grâce aux évêques Humbert et Mallen (v.1025-1035) qui appartenaient à leur famille. Par ailleurs des chartes se trouvant dans le cartulaire de l'abbaye de Saint-André-le-Bas de Vienne montrent que les premiers Guigonides étaient présents dans le comté de Vienne au Xe siècle.

À ne pas confondre avec la Famille d'Albon, Paradin et quelques auteurs, trompés par la ressemblance du nom, font venir cette famille des anciens dauphins de Viennois, comtes d'Albon. Ils citent, à l'appui de leur assertion, un acte passé en 1297, à Lyon, entre Humbert, dauphin de Viennois, comte d'Albon, & Guy, Guillaume & Henri d'Albon, frères, chevaliers, desquels ce prince était le débiteur ; mais le texte, de cet acte, cité par le Laboureur dans les Mazures de l'Isle-Barbe, est loin d'indiquer cette communauté d'origine que contredit en tout point la généalogie des deux familles. Du reste la maison d'Albon est assez considérable par elle-même, pour ne pas chercher d'autre origine que la sienne propre, qui remonte à une époque fort reculée et présente une longue suite de personnages illustres dans les armes et dans l'église. Admettant trop légèrement la version de Paradin, plusieurs auteurs écartèlent les armes d'Albon de celles du Dauphiné, sans qu'il soit possible de justifier cette prétention[1].

Origines[modifier | modifier le code]

Les essais de généalogie sur les origines des comtes d'Albon s'appuient sur une continuité de l'anthroponyme Guigues. La lecture des chartes de donation peuvent permettre de tracer une généalogie probable avant le XIe siècle.

Dans les œuvres posthumes d'Alfred de Terrebasse parues en 1875, on trouve expliquées les origines probables des premiers Guigonides[2] qui font remonter la famille à un Guigues, qu'il nomme Guigues (I), présent en 889 au plaid tenu à Varennes[3] par la reine Hermangarde, veuve de Boson.

Puis, on trouve à une date non précisée du Xe siècle, un Guigues (II) marié à Frédeburge et leur fils Sumfred qui vendent des terres à l'abbaye de Saint-André-le-Bas de Vienne. Dans un appendice du cartulaire de l'abbaye de Saint-André-le-Bas, il est écrit que le 7 septembre 996, Guigues et sa femme Frédeburge donnent à l’église de Vienne une vigne et un jardin dans le mandement de Cheyssieu. L’évêque Humbert de Grenoble, Richard et Guigues signent comme témoins de la donation. De ces chartes, les historiens en ont déduit que Guigues et Frédeburge avaient comme enfants Humbert, Richard, Guigues (III) et Sumfred. Ce Guigues (II) est mort avant 993.

Pour ce qui est des origines de Frédeburge, deux thèses ont été énoncées :

  • celle de Chantal Mazard[4] qui en fait la petite-fille de Charles-Constantin de Vienne,
  • celle de Jean-Pierre Poly qui lie Frédeburge à une famille issue d'Aimon, un chef montagnard, dont serait issu Aimon évêque de Valence vers 974, un Rodolphe évêque de Gap possessionné à Vaulnaveyx, près de Vizille, puis un autre Aimon évêque de Valence. Pour cet auteur, Aimon, père de Frédeburge, peut être identifié à Aimon possessionné à Dauphin, près de Saint-Maime, entre Forcalquier et Manosque. Ce serait cette ascendance qui aurait amené à donner le nom de Dauphin à l'aîné de la famille.

Après la mort de Guigues (II), Frédeburge s'est remariée avec Arnoux du Theys et décédée entre 1006 et 1012.

Guigues (IV), fils de Guigues (III), a été marié à Gotelène, fille de Silvion Ier de Clérieu. C'est leur fils, Guigues (V), appelé Guigues Ier ou Guigues le Vieux, qui va commencer le développement de la puissance des Guigonides dans le Dauphiné.

Des comtes d'Albon aux dauphins du Viennois[modifier | modifier le code]

Guigues Ier d'Albon par Alexandre Debelle (1805-1897).

La puissance de la famille commence avec Guigues Ier qui s'intitule comte et acquiert des fiefs dans le Grésivaudan et dans le Briançonnais. Il recevra vers 1030 la partie sud du comté de Vienne que l'archevêque de Vienne vient de scinder en deux ; l'autre partie, le nord-est, étant donné à Humbert aux Blanches Mains (Humbert Ier (comte de Savoie)). Ce nouveau fief relevant de l'archevêque prendra le nom de comté d'Albon.

Son descendant Guigues IV recevra le surnom de « dauphin » et donnera son nom à sa principauté, le Dauphiné de Viennois. Cette branche aînée s'éteindra avec Béatrice d'Albon, qui portera le Dauphiné à la maison de Bourgogne.

Titres[modifier | modifier le code]

Les sires d'Albon portèrent suivant les périodes les titres de :

  • dauphin de Viennois ;
  • comte d'Albon, de Forcalquier, du Grésivaudan ;
  • seigneur de Beaujeu, de Vion.

Pour Paradin, ils semblent avoir également hérité de la succession des comtes carolingiens de Lyon ainsi que des droits sur la ville qu'ils partageaient avec l'archevêque[5],[6]. De même, il est envisagé qu'Humbert aux Blanches Mains, créateur du comté de Maurienne (future Savoie) et dont l'ascendance est inconnue à ce jour, soit de la parentèle des Guigonides[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Guigues IV d'Albon par Alexandre Debelle (1805-1897).

Installés dans le bourg d'Albon, cette puissante famille est mentionnée dès l'époque carolingienne[réf. nécessaire]. Citée au Xe siècle[réf. nécessaire], elle prend le titre de comte au XIe siècle et furent à l'origine de la constitution du Dauphiné comme principauté territoriale ; Guigues IV, comte d'Albon et du Grésivaudan, prend vers 1134 le titre de Dauphin de Viennois.

Un fils cadet de Guigues II épousa l'héritière du Forez et fut la tige de la seconde maison de Forez. Des cadets de cette branche seront sires de Beaujeu.

Ils incorporèrent à leur domaine, à la suite du mariage de Guigues VII de Viennois avec Béatrice de Faucigny qui resta aux affaires jusqu'en 1304, la province du Faucigny, la baronnie de Beaufort et plusieurs autres châtellenies ; des terres éloignées du Dauphiné et menaçantes pour la Savoie. Un certain nombre de futurs conflits entre les deux voisins auront pour objet ces terres jusqu'au milieu du XIVe siècle. Ils garderont le Faucigny jusqu'à sa vente, en 1348, au roi de France.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Dauphin of Viennois Arms.svg

Les armes des dauphins de Viennois se blasonnent ainsi :

d'or au dauphin vif d'azur, crêté & barbelé de gueules."[8]
"cri" : Saint-Georges & Dalphiné

Filiation[modifier | modifier le code]

Guigues le Vieux († 996), seigneur de Vion
X Fredeburge
│
├─>Humbert, († 1025), évêque de Grenoble
│
├─>Richard
│
└─>Guigues († 1009), seigneur de Vion
    │
    ├─>Humbert († 1037), évêque de Valence
    │
    └─>Guigues, vivant en 1034, seigneur de Vion
       X Gotelana de Clerieux
       │
       ├─>Humbert († 1080), évêque de Grenoble
       │
       └─>Guigues Ier le Vieux († 107O à Cluny), comte d'Albon
          X Adelsinde epse Adélaïde de Savoie (peut-être fille d'Humbert 1er de Savoie)
          │
          └1>Guigues II († 1079), comte d'Albon
             X 1) 1050 Pétronille de Royans
             X 2) 1070 Inès (ou Agnès) de Barcelone, fille de Raymond Béranger Ier et d'Almodis de la Marche
             │
             ├1>Guigues III († 1133), comte d'Albon
             │  X Mathilde, premier dauphin 
             │  │
             │  ├─>Guigues IV Dauphin († 1142), comte d'Albon
             │  │  X Marguerite de Mâcon
             │  │  │
             │  │  ├─>Guigues V (1125 † 1162), dauphin du Viennois
             │  │  │  X Béatrice de Montferrat
             │  │  │  │
             │  │  │  └─>Béatrice (1161 † 1228), dauphine du Viennois
             │  │  │     X 1) Albéric de Saint-Gilles (1157 † 1183)
             │  │  │     X 2) Hugues III de Bourgogne (1148 † 1192)
             │  │  │     X 3) Hugues Ier de Coligny (1170 † 1205)
             │  │  │
             │  │  ├─>Béatrice
             │  │  │  X Aymar de Poitiers, comte de Valentinois
             │  │  │
             │  │  └─>Marquise († 1196)
             │  │     X 1150 Guillaume VII († 1169), comte d'Auvergne
             │  │─>Mathilde 
             │  │  X 1135 Amédée III († 1148), comte de Savoie
             │  │  
             │  ├─>Humbert († 1147), archevêque de Vienne 
             │  │
             │  └─>Gersende
             │     X Guillaume III d'Urgell († 1129), comte de Forcalquier
             │
             ├1>Adélaïde
             │  X Soffredus d'Hauterive 
             │
             │  Branche du Forez
             └2>Guigues-Raymond
                X Ide de Forez, fille d'Artaud III et héritière du comté de Forez 
                │
                └─>Guigues Ier († 1138), comte de Forez
                   X 1134 Alix de Beaujeu
                   │
                   ├─>Guillaume;, moine en 1135
                   │
                   └─>Guigues II († 1206), comte de Forez
                      X Guillemette 
                      │
                      ├─>Guigues III († 1204), comte de Forez
                      │   X 1) Ascuraa 
                      │   X 2) Adalasia (†  1222)
                      │   │
                      │   ├1>Eléonore 
                      │   │  X Guillaume de Baffie 
                      │   │
                      │   ├2>Guigues IV († 1241), comte de Forez et de Nevers
                      │   │  X 1) 1205 Philippa de Dampierre († 1223)
                      │   │  X 2) Ermengarde d'Auvergne († 1225)
                      │   │  X 3) 1226 Mahaut de Courtenay, comtesse de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre
                      │   │   │
                      │   │   ├1>Guigues V († 1259), comte de Forez
                      │   │   │  X 1224 Alix, dame de Chacenay († 1278)
                      │   │   │
                      │   │   └1>Renaud († 1270), comte de Forez et sire de Beaujeu
                      │   │      X 1247 Elizabeth de Beaujeu († 1297)
                      │   │       │
                      │   │       ├─>Guigues VI († 1278), comte de Forez
                      │   │       │   X 1268 Jeanne de Montfort († 1300)
                      │   │       │   │
                      │   │       │   ├─>Jean Ier (1275 † 1334), comte de Forez
                      │   │       │   │  X 1) 1296 Alix de Viennois († 1309)
                      │   │       │   │  X 2) Eléonore de Savoie († 1324)
                      │   │       │   │  X 3) Laure de Vaud
                      │   │       │   │   │
                      │   │       │   │   ├1>Guigues VII (1299 † 1358), comte de Forez
                      │   │       │   │   │  X 1324 Jeanne de Bourbon († 1402)
                      │   │       │   │   │   │
                      │   │       │   │   │   ├─>Jeanne de Forez (1337 † 1369)
                      │   │       │   │   │   │  X 1357 Béraud II († 1400), dauphin d'Auvergne
                      │   │       │   │   │   │
                      │   │       │   │   │   ├─>Louis (1338 † 1362)
                      │   │       │   │   │   │
                      │   │       │   │   │   ├─>Jean II (1343 † 1372)
                      │   │       │   │   │   │
                      │   │       │   │   │   └─>Odile (1345 † jeune)
                      │   │       │   │   │
                      │   │       │   │   ├1>Renaud († 1369), seigneur de Malleval
                      │   │       │   │   │  X 1324 Marguerite de Savoie († 1371), fille de Philippe Ier de Piémont
                      │   │       │   │   │
                      │   │       │   │   ├1>Jean, chanoine à Paris
                      │   │       │   │   │
                      │   │       │   │   └1>Jeanne 
                      │   │       │   │   │  X 1318 Aymar, sire de Roussillon
                      │   │       │   │   │
                      │   │       │   │   ├i>Jean
                      │   │       │   │   │
                      │   │       │   │   └i>Renaud
                      │   │       │   │
                      │   │       │   ├─>Isabelle
                      │   │       │   │  X 1290 Beraud VII († 1321), sire de Mercœur
                      │   │       │   │
                      │   │       │   └─>Laure (1277 † 1320), nonne
                      │   │       │
                      │   │       │  Branche de Beaujeu
                      │   │       └─>Louis Ier de Beaujeu, († 1295) sire de Beaujeu et des Dombes
                      │   │          X 1270 Eléonore de Savoie († 1296)
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Guichard VI († 1331), sire de Beaujeu
                      │   │          │   X 1) 1300 Jeanne de Genève († 1303) 
                      │   │          │   X 2) 1309 Marie de Chatillon 
                      │   │          │   X 3) 1320 Jeanne de Chateauvillain, dame de Semur († 1345)
                      │   │          │   │
                      │   │          │   ├─1>Marie 
                      │   │          │   │  X 1328 Jean l'Archevêque de Parthenay
                      │   │          │   │
                      │   │          │   ├─2>Edouard Ier (1316 † 1351), sire de Beaujeu
                      │   │          │   │   X 1333 Marie de Thil († 1360)
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Antoine (1343 † 1374), sire de Beaujeu
                      │   │          │   │   │  X 1362 Béatrice de Chalon 
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   └──>Marguerite (1346 † 1402) 
                      │   │          │   │      X 1362 Jacques de Savoie (1315 † 1367), prince d’Achaïe
                      │   │          │   │      
                      │   │          │   ├─2>Marguerite († 1336) 
                      │   │          │   │   X 1330 Charles Ier de Montmorency († 1381)
                      │   │          │   │
                      │   │          │   ├─2>Blanche 
                      │   │          │   │   X 1346 Jean de Linières
                      │   │          │   │
                      │   │          │   ├─2>Eléonore, prieure
                      │   │          │   │
                      │   │          │   ├─3>Guichard († 1356), seigneur de Perreux
                      │   │          │   │   X 1343 Marguerite de Poitiers 
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Philibert († jeune)
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Édouard II (1351 † 1400) 
                      │   │          │   │   │   X 1370 Eléonore de Turenne († 1420)
                      │   │          │   │   │   │
                      │   │          │   │   │   └──>Guichard (1372 † 1372)
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Marie († 1406) 
                      │   │          │   │   │   X Jean de Montagu († 1410), seigneur de Sombernon
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Alix († 1418) 
                      │   │          │   │   │   X 1) 1372 Josserand de Lavieu, seigneur de Fougerolles († 1398) 
                      │   │          │   │   │   X 2) Étienne de Sancerre, seigneur de Vailly
                      │   │          │   │   │   X 3) Guy IV de Dalmas, baron de Cousan († 1418)
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Jeanne 
                      │   │          │   │   │   X 1371 Hugues de Saint-Trivier
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   └──>Blanche, nonne à  Marcigny
                      │   │          │   │
                      │   │          │   ├─3>Guillaume († 1406), seigneur de Cenves
                      │   │          │   │   X 1) N de Villedieu
                      │   │          │   │   X 2) Agnès de Saint-Germain, dame de l'Estours
                      │   │          │   │   X 3) Marguerite de Gorse
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├─3>Édouard (v. 13851464), seigneur d'Amplepuis
                      │   │          │   │   │   X Jacqueline, dame de Lignières
                      │   │          │   │   │   │
                      │   │          │   │   │   └──>Jacques, baron de Lignières, seigneur d'Amplepuis
                      │   │          │   │   │       X Jacqueline Juvénal des Ursins
                      │   │          │   │   │       │
                      │   │          │   │   │       └──>Philibert († 1547), baron de Lignières, seigneur d'Amplepuis, sans postérité
                      │   │          │   │   │           X 1501 Catherine d'Amboise
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Guichard († jeune)
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   └──>Jeanne 
                      │   │          │   │      X Jean de Saint-Symphorien, seigneur de Chamouset
                      │   │          │   │
                      │   │          │   ├─3>Robert († 1380), seigneur d'Arcinges 
                      │   │          │   │   X Agnès de Chaudenay 
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Guichard († 1390), seigneur de Joux et de Belleville
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Jean 
                      │   │          │   │   │   X Isabeau de Saint-Verain
                      │   │          │   │   │   │
                      │   │          │   │   │   └──>Pierre († 1462), seigneur de Montcocquier
                      │   │          │   │   │      X Marguerite de La Palice
                      │   │          │   │   │       │
                      │   │          │   │   │       ├──>Blain 
                      │   │          │   │   │       │   X 1453 Catherine de Chamilly
                      │   │          │   │   │       │   │
                      │   │          │   │   │       │   ├──>Loup, seigneur d'Asnois
                      │   │          │   │   │       │   │   X 1483 Catherine Gast
                      │   │          │   │   │       │   │   │
                      │   │          │   │   │       │   │   └──>Catherine 
                      │   │          │   │   │       │   │      X 1496 Louis de Montaignes-Sallazart
                      │   │          │   │   │       │   │
                      │   │          │   │   │       │   └──>Jeanne 
                      │   │          │   │   │       │       X 1471 Jean des Vignes
                      │   │          │   │   │       │
                      │   │          │   │   │       ├──>Jean 
                      │   │          │   │   │       │
                      │   │          │   │   │       ├──>Ponthus 
                      │   │          │   │   │       │
                      │   │          │   │   │       ├──>Marie 
                      │   │          │   │   │       │
                      │   │          │   │   │       └──>Perronelle 
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   ├──>Marguerite, dame de Chaudenay et de Joux
                      │   │          │   │   │   X 1391 Louis de Montaigu, seigneur de Listenois-en-Auvergne
                      │   │          │   │   │
                      │   │          │   │   └──>Jeanne, dame de Coligny-le-Neuf
                      │   │          │   │       X 1394 Jean de Cusance, seigneur de Belvoir († 1455)
                      │   │          │   │
                      │   │          │   └─3>Louis, seigneur d'Aloigney 
                      │   │          │       X 1356 Jeanne de Beaujeu-sur-Saone
                      │   │          │       │
                      │   │          │       └──>Antoinette († 1385) 
                      │   │          │           X Jacques d'Arguel († 1387)
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Humbert, seigneur de Montmerle († 1325) 
                      │   │          │   X Catherine Roerce († 1322)
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Guillaume, évêque de  Bayeux († 1337)
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Thomas, chanoine à Lyon( † 1306=
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Pierre, chanoine à La Charité-sur-Loire
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Louis, archidiacre à Troyes († 1300=
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Marguerite 
                      │   │          │   X 1290 Jean de Chalon, comte d'Auxerre († 1309)
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Éléonore 
                      │   │          │   X 1295 Humbert de Thoire et de Villars
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Isabelle abbesse
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Béatrix, nonne
                      │   │          │
                      │   │          ├──>Jeanne, nonne
                      │   │          │
                      │   │          └──>Catherine de Beaujeu
                      │   │              X 1305 Jean de Chateauvillain, seigneur de Luzy 
                      │   │
                      │   ├2>Alix Guigone 
                      │   │  X 1220 Gérard II, comte de Mâcon et de Vienne
                      │   │
                      │   ├2>Marquise († 1238)
                      │   │  X Guy V, sire de Thiers
                      │   │
                      │   └2>Eléonore 
                      │      X Guillaume IX d'Auvergne († 1246), comte d'Auvergne
                      │
                      ├─>Renaud († 1226), archevêque de Lyon
                      │
                      ├─>Humbert, chanoine à Lyon
                      │
                      └─>Clémence

Possessions[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive des possessions tenues en nom propre ou en fief des comtes d'Albon, puis dauphins de Viennois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gustave de Rivoire de La Batie, Armorial de Dauphiné, Grenoble, Allier, , page: 6
  2. Alexandre Bruel, comte-rendu des Œuvres posthumes de A. de Terrebasse : Notice sur les Dauphins de Viennois ; Histoire de Boson et de ses successeurs, dans Bibliothèque de l'école des chartes Année, 1876, Volume 37, no 1, pp. 114-118 (lire en ligne)
  3. Dom Brial, Mémoire sur une nouvelle collection des Conciles de France, p. 72, imprimerie de G. Desprez, Paris, 1785 (lire en ligne)
  4. Chantal Mazard, À l'origine d'une principauté médiévale : le Dauphiné, Xe-XIe siècle. Le temps des châteaux et des seigneurs., dans Dauphiné, France : de la principauté indépendante à la province (XIIe-XVIIIe siècle), textes réunis par Vital Chomel, Presses de l'université de Grenoble (collection La pierre et l'écrit), Grenoble, 2000 (ISBN 978-2-706119194)
  5. Première transaction de l'Église de Lyon avec Guy Second de ce nom, Comte de Forez. C.-F. MENESTRIER, Histoire civile ou consulaire de la ville de Lyon justifiée par chartres, titres, chroniques, Vol.2, N. et J.-B. de Ville (Lyon), 1696. Lire en ligne en latin
  6. PARADIN, Mémoire de l'hist. de Lyon, Livre 2, Chap. XXXVII, p. 128. Lire en ligne en français
  7. "La place croissante des parentés épiscopales dans la documentation, qui constitue l’un des signes les plus caractéristiques de la période, nous permet de savoir qu’Humbert était issu d’une parentèle aristocratique locale, pour l’essentiel possessionnée dans le sud du diocèse de Vienne : désigné par les historiens sous le nom de « Guigonides », ce groupe de parenté allait bientôt donner naissance au futur lignage princier des Dauphins". L. RIPART, op. cit., p. 10.
  8. Gustave de Rivoire de La Batie, Armorial de Dauphiné, Grenoble, Allier, , p. 186 & 187
  9. a et b Marie-Claude Guigue, Topographie historique du département de l'Ain, Bourg-en-Bresse et Lyon, A. Brun, 1873, p. 42, disponible en ligne sur Gallica.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]