Dida (football, 1973)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dida
Image illustrative de l’article Dida (football, 1973)
Dida avec le Milan AC en 2012
Biographie
Nom Nélson de Jesus Silva
Nationalité Brésilien
Naissance (49 ans)
Irará (Brésil)
Taille 1,96 m (6 5)
Période pro. 1992-2015
Poste Gardien de but puis entraîneur
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1990-1991 Cruzeiro de Arapiraca
1991-1992 EC Vitória
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1992-1993 EC Vitória024 0(0)
1994-1998 Cruzeiro EC279 0(0)
1998-1999 FC Lugano002 0(0)
1999-2000 SC Corinthians057 0(0)
2000-2010 AC Milan302 0(0)
2001-2002 SC Corinthians036 0(0)
2012 Portuguesa032 0(0)
2013 Grêmio Porto Alegre060 0(0)
2014-2015 SC Internacional042 0(0)
Total834 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1993 Brésil -20 ans006 0(0)
1996 Brésil olympique013 0(0)
1995-2006 Brésil091 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2016 Shenzhen FCstaff
2018-2019 Pyramids FCgardiens
2019-2020 AC Milan -17 ansgardiens
2020- AC Milangardiens
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Nélson de Jesus Silva, surnommé Dida, né le à Irará au Brésil, est un ancien footballeur international brésilien qui a évolué au poste de gardien de but.

Parfois critiqué pour sa maladresse, il se montre toutefois décisif dans les moments cruciaux et est considéré comme l'un des meilleurs gardiens de buts de sa génération[1],[2]. Il possède un palmarès impressionnant, notamment la Coupe du monde de 2002 avec l'équipe du Brésil, et deux Ligue des champions en 2003 et 2007 avec le Milan AC, dont il a gardé les buts pendant dix ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dix ans à Milan[modifier | modifier le code]

Dida lors d'un match à domicile contre l'ACF Fiorentina le 6 mai 2007

Après un début de carrière au Brésil, Dida rejoint le Milan AC de Serie A en 2000.

Il remporte sa première Ligue des champions en 2003. En 2004, il est considéré comme l'un des meilleurs gardiens de but du monde selon l'IFFHS . En 2007, il remporte sa seconde Ligue des champions avec les Rossoneri.

Le , lors du match opposant le Celtic Glasgow au Milan AC en Ligue des champions, le match est interrompu par l'arrivée sur la pelouse d'un supporter écossais qui touche légèrement Dida au visage en passant près de lui. À la suite de ce contact pourtant sans gravité, Dida s'effondre au bout de plusieurs secondes, est évacué sur une civière puis remplacé peu de temps après[3]. À la suite de cet incident, l'UEFA suspend Dida pour deux rencontres, pour simulation[4], sanction finalement ramenée à un match de suspension en appel[5].

Il quitte le club à l'issue de la saison 2009-2010, après dix saisons passées à Milan.

Retour au Brésil[modifier | modifier le code]

Pour la Coupe du monde des clubs 2012, Dida rejoint la section football de plage du Milan AC[6]. À la suite du tournoi, il annonce vouloir sortir de sa retraite sportive et signe un contrat d’un an dans le club brésilien de São Paulo, Portuguesa[7]. Le club assure alors qu'il aura la place de n°1 dans les cages. Le , il joue son premier match avec sa nouvelle équipe contre Palmeiras (score final 1-1). En décembre, il est élu meilleur gardien brésilien de l’année.

En janvier 2013, il signe en faveur du club de Grêmio.

Le , il s'engage pour une saison avec le SC Internacional[8]. Il joue son premier match pour le club le 19 avril 2014, lors de la première journée de la saison 2014 du Brasileirão? face à l'EC Vitória. Il est titulaire et son équipe s'impose par un but à zéro[9].

Avec le Brésil[modifier | modifier le code]

Dida honore sa première sélection avec l'équipe nationale du Brésil le 7 juillet 1995, lors d'un match face à l'Équateur. Il est titularisé et son équipe l'emporte par un but à zéro[10].

Il est troisième gardien dans l'équipe du Brésil finaliste de la Coupe du monde de 1998 en France.

Il participe à la Coupe du monde de 2002 (remportée par le Brésil) en tant que remplaçant de Marcos.

À la fin de la saison 2006-2007, la carrière de Dida en sélection nationale est terminée. Ses mauvaises prestations en club lui font en effet perdre la confiance des sélectionneurs. Il laisse donc sa place à Júlio César (longtemps n°2), et disparaît de l'équipe nationale brésilienne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe du Brésil[modifier | modifier le code]

Avec le Milan AC[modifier | modifier le code]

Avec le SC Corinthians[modifier | modifier le code]

Avec Cruzeiro[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :