Aéroport international de São Paulo-Guarulhos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guarulhos (homonymie).
Aéroport international de São Paulo-Guarulhos
Aeroporto Internacional de São Paulo/Guarulhos - Governador André Franco Montoro
Image illustrative de l'article Aéroport international de São Paulo-Guarulhos
Localisation
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Ville Guarulhos, São Paulo
Coordonnées 23° 25′ 46″ S 46° 28′ 02″ O / -23.429465, -46.46736123° 25′ 46″ Sud 46° 28′ 02″ Ouest / -23.429465, -46.467361
Altitude 749 m (2 457 ft)

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
GRU
GRU
Pistes
Direction Longueur Surface
09R/27L 3 000 m (9 843 ft) asphalte
09L/27R 3 700 m (12 139 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA GRU
Code OACI SBGR
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Infraero
Site web gestionnaire Consulter
Site web aéroport Consulter

L'Aéroport international de São Paulo-Guarulhos - Governador André Franco Montoro (Code IATA : GRU; code OACI : SBGR) est un aéroport brésilien situé à Cumbica, un quartier de Guarulhos, dans l'État de São Paulo. Inauguré le 20 janvier 1985, il réalise actuellement plus de 30 % du trafic aérien du Brésil avec plus de 270 000 mouvements d'aéronefs. En janvier 2014, il est classé par le journal américain Wall St. Cheat Sheet comme un des pires aéroports du monde [1].

L'aéroport a une superficie de plus de 1 400 hectares, dont plus de 500 en zone urbaine. Il dessert notamment la ville de São Paulo, dont le centre est distant de 25 km. Avec 30,4 millions de passagers en 2012, c'est le premier aéroport du Brésil et la première porte d'entrée du pays, loin devant l'Aéroport international de Rio de Janeiro-Galeão et l'Aéroport international de Brasilia, respectivement deuxième et troisième aéroports brésiliens pour le trafic de passagers. C'est également le premier aéroport d'Amérique latine, devant l'Aéroport international de Mexico, et le 45e aéroport mondial.

Les infrastructures aéroportuaires[modifier | modifier le code]

L'aéroport comporte deux pistes parallèles de 3 km et 3,7 km pour les décollages et atterrissages. La construction d'une piste auxiliaire de 2,075 km est en cours d'étude. Suite à des demandes de certaines compagnies, et après avoir effectué des tests et des études, l'ICAO et l'Agence nationale de l'aviation civile (Agência Nacional de Aviação Civil, ANAC) ont déclarés l'aéroport inapte à recevoir l'A380 pour des raisons de sécurité, les dimensions de l'avion imposant une piste catégorie F, ce qui n'est pas le cas. Des études d'élargissement des pistes sont à l'étude pour tenter d'obtenir cette certification.

L'aéroport est divisé en quatre terminaux.

Les terminaux 1 et 2 ont une superficie d'environ 7,5 ha et 8 ha respectivement. Ils sont ouverts 24h/24. Le terminal 3 (d'une capacité de 12 millions de passagers par an) a été achevé en mai 2014, en accueillant ses premiers passagers le 11 en provenance de Francfort. Ces trois terminaux sont pour des vols internationaux, le 3 étant dédié plus spécifiquement aux longs/très longs courriers (il est destiné au départ aux membres de Star Alliance).

Le terminal 4, beaucoup plus modeste (seulement 5,5 millions de passagers par an), est un peu à l'écart et dédié aux vols internes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. 10 Worst Airports in the World, wallstcheatsheet.com/ 9 janvier 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]