Aerolíneas Argentinas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une compagnie aérienne image illustrant l’Argentine
Cet article est une ébauche concernant une compagnie aérienne et l’Argentine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Aerolíneas Argentinas
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
AR ARG Argentina
Repères historiques
Date de création [1]
Généralités
Basée à Aeroparque Jorge Newbery
Autres bases Aéroport international Ministro-Pistarini
Programme de fidélité Aerolíneas Plus
Alliance Skyteam
Taille de la flotte 53
Nombre de destinations 56
Siège social Drapeau de l'Argentine Buenos Aires
Dirigeants Mariano Recalde (CEO)
Site web www.aerolineas.com.ar
Torre Bouchard, le siège social d'Aerolíneas Argentinas
Ancien logo de la compagnie (jusqu'à 2010)

Aerolíneas Argentinas (code AITA : AR ; code OACI : ARG) est la compagnie aérienne nationale argentine, privatisée dans les années 1990 par le gouvernement de Carlos Menem (Parti justicialiste, PJ). Elle a été nationalisée en septembre 2008 sous le gouvernement de Cristina Kirchner (Front pour la victoire-PJ), un tribunal argentin ayant refusé toute indemnisation à la firme espagnole Marsans, propriétaire de l'entreprise.

La firme détient aussi la filiale Austral Líneas Aéreas, présente sur les vols intérieurs, qui fut également nationalisée en 2008.

Aerolineas Argentinas a rejoint l'alliance SkyTeam le et est donc la seule compagnie d'Amérique du Sud de l'alliance[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L'aviation commerciale est née en Argentine en 1927, grâce à la compagnie Aeroposta Argentina SA (anciennement Latecoère puis Aéropostale). Les premiers vols transatlantiques en direction de l'Europe sont effectués en 1946, la compagnie est alors la première à relier l'Europe à l'Amérique du Sud en jet. En mai 1949 le ministère des Transports argentin décida la création d'une compagnie nationale, Aerolineas Argentinas, en fusionnant les compagnies Fama, Alfa, Aeroposta et Zonda, qui cessèrent d'opérer sous leurs noms propres le 31 décembre 1949[3].

Outre des lignes domestiques et la desserte de l'Amérique du Sud au départ de Buenos Aires, la compagnie a rapidement développé son réseau international vers les États-Unis et l'Europe mais aussi l'Afrique du Sud, Hong Kong et Auckland. En 1983 elle totalisait un peu plus de 10 000 employés pour une flotte de sept Boeing 747, cinq Boeing 707, huit Boeing 727, douze Boeing 737 et trois Fokker F28[3].

Le 22 octobre 2013, la compagnie passe commande de vingt Boeing 737-800 pour une valeur de 1.8 Milliard au prix catalogue[4].

Destinations[modifier | modifier le code]

Flotte[modifier | modifier le code]

En mars 2016, la flotte de Aerolíneas Argentinas est composée des appareils suivants [5]:

Flotte Aerolíneas Argentinas
Appareils Total Commandes Passagers Notes
C E Total
Airbus A330-200 6 1 24 248 272[6]
Airbus A340-300 7 32 252 284
Boeing 737-700 18 8 120 128[7]
Boeing 737-800 22 8 162 170
Total 53 1

Flotte historique[modifier | modifier le code]

Filiales[modifier | modifier le code]

  • Aerolíneas Argentinas Cargo
  • Aerohandling SA, créé en mai 1997, a commencé ses activités initialement sur les aéroports de Ministro Pistarini (Ezeiza) et Jorge Newbery (Aeroparque). Depuis novembre 2002, tous les aéroports argentins sont desservis par Aerolíneas Argentinas et Austral.
  • Jet Paq SA est l'entreprise qui transporte le fret sur le réseau domestique de Aerolíneas Argentinas et Austral.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://ww1.aerolineas.com.ar/arg/main.asp?idSitio=AR&idPagina=2&idIdioma=es#
  2. Aerolineas Argentinas pourrait intégrer SkyTeam - Transport aérien ::: AEROCONTACT, Intégration d'Aerolineas Argentinas dans la SkyTeam
  3. a et b World airlines directory, Flight International 2 avril 1983 p. 869
  4. François Duclos, « Aerolineas Argentinas prend vingt Boeing 737-800 », Air Journal,‎ (lire en ligne)
  5. http://www.planespotters.net/Airline/Aerolineas-Argentinas
  6. (en) « Aerolíneas Argentinas – Airbus Fleet », Aerolíneas Argentinas
  7. (en) « Fleet – Boeing 737-700 », Aerolíneas Argentinas


Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :