2012 en handball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chronologies
Chronologie du sport
2009 2010 2011  2012  2013 2014 2015
Mois :
Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Juin
Juil - Aoû - Sep - Oct - Nov - Déc

Chronologie dans le monde
2009 2010 2011  2012  2013 2014 2015
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XIXe XXe  XXIe  XXIIe XXIIIe
Millénaires :
Ier IIe  IIIe  IVe Ve
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Calendriers

Chronologie du handball

2010 en handball - 2011 en handball - 2012 en handball - 2013 en handball - 2014 en handball


Le résumé de l'année 2012 en handball.

Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Par compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe masculin[modifier | modifier le code]

La 10e édition du championnat d'Europe de handball masculin s'est déroulée du 15 au 29 janvier 2012 en Serbie.

La compétition a été remportée par le Danemark sur le score de 21 à 19 contre l'équipe hôte de la compétition, la Serbie. La Croatie complète le podium après avoir battu l'Espagne 31 à 27. La France, tenante du titre, ne termine qu'à la 11e place.

Statistique et récompenses
Médaille d'or, Europe
Médaille d'argent, Europe
Médaille de bronze, Europe

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Tournoi masculin

Le tournoi masculin de handball des Jeux olympiques d'été de 2012 se tient à Londres du 29 juillet au .

L'équipe de France conserve son titre olympique obtenu à Pékin en 2008 en battant en finale la Suède 22 à 21. La médaille de bronze est remporté par la Croatie aux dépens de la Hongrie (33 à 26).

Statistique et récompenses
Médaille d'or, Jeux olympiques
Médaille d'argent, Jeux olympiques
Médaille de bronze, Jeux olympiques

Tournoi féminin

Le tournoi féminin de handball aux Jeux olympiques d'été de 2012 se tient à Londres du 28 juillet au .

L'équipe de Norvège conserve son titre olympique obtenu à Pékin en 2008 en battant en finale le Monténégro 26 à 23. Avec cette médaille d'argent, le Monténégro remporte sa première médaille tous sports confondus aux jeux olympiques. La médaille de bronze est remporté par l'Espagne aux dépens de la Corée du Sud (31 à 29).

Statistique et récompenses
Médaille d'or, Jeux olympiques
Médaille d'argent, Jeux olympiques
Médaille de bronze, Jeux olympiques

Championnat d'Europe féminin[modifier | modifier le code]

La 10e édition du championnat d'Europe de handball féminin se déroule du 4 au en Serbie. La Norvège y remet son titre en jeu, après une série de quatre victoires consécutives de 2004 à 2010. La Serbie, en remplacement des Pays-Bas qui se sont désistés, accueille la compétition pour la 1re fois de l'histoire du championnat.

La compétition est remportée par le Monténégro, sacré pour la première fois de son histoire après une victoire 34-31 après deux prolongations en finale contre la Norvège, quadruple tenante du titre. C'est le premier titre international pour ce jeune pays, tous sports collectifs confondus. La Hongrie termine à la troisième place.

Statistique et récompenses
Médaille d'or, Europe
Médaille d'argent, Europe
Médaille de bronze, Europe

Meilleurs handballeurs de l'année 2012[modifier | modifier le code]

Le , les résultats de l'élection des meilleurs handballeurs de l'année 2012 ont été dévoilés par l'IHF[4],[5]. Chez les femmes, c'est la Brésilienne Alexandra do Nascimento qui récolte les lauriers devant la Norvégienne Heidi Løke, tenante du titre, et la Monténégrine Bojana Popović. Chez les hommes, Daniel Narcisse est le sixième joueur français à être honoré après Jackson Richardson (1995), Stéphane Stoecklin (1997), Bertrand Gille (2002), Nikola Karabatic (2007) et Thierry Omeyer (2008). Avec 25 % des suffrages, il devance le Danois Mikkel Hansen (21 %), tenant du titre, et un trio à 18 % chacun formé du Tchèque Filip Jícha (élu en 2010), le Suédois Kim Andersson et l'Espagnol Julen Aguinagalde.

Palmarès féminin
Rang Joueuse Nationalité Club(s) Poste Votes
1 Alexandra do Nascimento Brésil Hypo Niederösterreich Ailière droite 28 %
2 Heidi Løke Norvège Győri ETO KC Pivot 24 %
Bojana Popović Monténégro Budućnost Podgorica & arrêt Arrière gauche
4 Andrea Penezić Croatie RK Krim Arrière gauche 12 %
Katarina Bulatović Monténégro Budućnost & Oltchim Vâlcea Arrière droite
Palmarès masculin
Rang Joueur Nationalité Club(s) Poste Votes
1 Daniel Narcisse France THW Kiel Demi-C / Ar. G 25 %
2 Mikkel Hansen Danemark AG Copenhague & Paris S-G Arrière gauche 21 %
3 Filip Jícha Rép. tchèque THW Kiel Arrière gauche 18 %
Kim Andersson Suède THW Kiel & KIF Copenhague Arrière droit
Julen Aguinagalde Espagne BM Atlético de Madrid Pivot

De plus, après le vote selon trois catégories (experts, media et fans), le sélectionneur Islandais de la Norvège Þórir Hergeirsson et le sélectionneur Espagnol de la Espagne Valero Rivera ont été élus meilleurs entraîneurs de l'année 2012[6] :

Meilleur entraîneur d'une équipe féminine
Rang Entraîneur Nationalité Équipe entraînée Votes Élu en
1 Þórir Hergeirsson Drapeau de l'Islande Islande Norvège 33 % 2011
2 Morten Soubak Drapeau du Danemark Danemark Brésil 27 % -
3 Dragan Adžić Drapeau du Monténégro Monténégro Budućnost Podgorica et Monténégro 20 % -
4 Olivier Krumbholz Drapeau de la France France France 13 % 2010
5 Jorge Dueñas Drapeau de l'Espagne Espagne Espagne 7 % -

Þórir Hergeirsson a dominé le classement avec 33% des votes : il a mené les Norvégiennes à la défense de leur titre aux Jeux olympiques de Londres et remporté la médaille d'argent au championnat d'Europe en Serbie. Deuxième avec 27 %, le Danois Morten Soubak a conduit le Brésil en quart de finale olympique mais a perdu le match contre l'équipe norvégienne de Hergeirsson. Il a ensuite mené le Brésil à un autre titre panaméricain. Pour le monténégrin Dragan Adžić (20%), 2012 a été une année très réussie: son équipe de club, Budućnost Podgorica, a remporté la Ligue des champions, puis il a permis à l'équipe nationale monténégrine de remporter la première médaillée olympique du Monténégro en atteignant la finale des JO de Londres, avant de se venger de la Norvège pour devenir champion d'Europe pour la première fois. Le Français Olivier Krumbholz, élu en 2010 de l'IHF, a terminé quatrième au classement, avec 13% d'avance sur l'entraîneur espagnol Jorge Dueñas (7%), qui a remporté la première médaille olympique de handball féminin pour son pays, remportant le bronze à Londres.

Meilleur entraîneur d'une équipe masculine
Rang Entraîneur Nationalité Équipe entraînée Votes Élu en
1 Valero Rivera Drapeau de l'Espagne Espagne Espagne 33 % -
2 Claude Onesta Drapeau de la France France France 27 % 2009, 2010
3 Ulrik Wilbek Drapeau du Danemark Danemark Danemark 20 % 2011
4 Boris Denič Drapeau de la Slovénie Slovénie Slovénie 13 % -
5 Alfreð Gíslason Drapeau de l'Islande Islande THW Kiel 7 % -

Valero Rivera, qui a mené l'Espagne à son deuxième titre mondial en (sic) à Barcelone, sa ville natale, a obtenu 33 % des suffrages. Il devance Claude Onesta (27%), qui a permis à la France de conserver son titre olympique. Le Danois Ulrik Wilbek, tenant du titre dans ce vote, a terminé troisième avec 20%, après avoir remporté la médaille d'argent du Championnat du monde 2013 avec l'équipe masculine danoise. Boris Denič, quatrième à 13 %, a joué un rôle clé dans la première participation de la Slovénie à une demi-finale d'un championnat du monde. Enfin, l'Islandais Alfreð Gíslason (7%) a réalisé un triplé (championnat, Coupe d'Allemagne et Ligue des champions) en 2012 avec le THW Kiel.

Bilan de la saison 2011-2012 en club[modifier | modifier le code]

Coupes d'Europe (clubs)[modifier | modifier le code]

Compétitions masculines
Compétition Vainqueur Finaliste
Ligue des champions THW Kiel Atlético de Madrid
Coupe de l'EHF Frisch Auf Göppingen Dunkerque HGL
Coupe des coupes SG Flensburg-Handewitt VfL Gummersbach
Coupe Challenge AC Diomidis Argous Wacker Thoune
Compétitions féminines
Compétition Vainqueur Finaliste
Ligue des champions ŽRK Budućnost Podgorica Győri ETO KC
Coupe de l'EHF Lada Togliatti HC Zalău
Coupe des coupes Ferencváros TC Budapest Viborg HK
Coupe Challenge Le Havre AC Muratpaşa BSK

Compétitions trans-européennes[modifier | modifier le code]

Compétitions masculines
Pays Compétition Vainqueur Finaliste
Ligue SEHA RK Vardar Skopje RK Metalurg Skopje
Ligue balte de handball Handball Club Kehra Põlva Serviti
BeNeLux Liga HV KRAS/Volendam Initia HC Hasselt

Championnats européens[modifier | modifier le code]

Championnats masculins
Rang EHF Championnat Vainqueur
1 Allemagne THW Kiel
2 Espagne FC Barcelone
3 France Montpellier AHB
4 Danemark AG Copenhague
5 Slovénie RK Gorenje Velenje
6 Russie Medvedi Tchekhov
7 Hongrie Veszprém KSE
8 Suisse Kadetten Schaffhouse
9 Croatie RK Zagreb
10 Roumanie HCM Constanța
11 Portugal FC Porto
12 Suède IK Sävehof
13 Macédoine RK Metalurg Skopje
14 Pologne KS Kielce
15 Serbie RK Partizan Belgrade
16 Ukraine HC Motor Zaporijia
17 Bosnie-Herzégovine RK Sloga Doboj
18 Norvège Elverum Håndball
19 Biélorussie HC Dinamo Minsk
20 Grèce AC Diomidis Argous
21 Autriche Alpla HC Hard
22 Israël Maccabi Rishon LeZion
23 Slovaquie HT Tatran Prešov
24 Turquie Beşiktaş JK
25 Italie SSV Bozen Loacker
26 Pays-Bas HV KRAS/Volendam
27 Luxembourg HB Dudelange
28 Monténégro RK Lovćen Cetinje
29 Islande HK Kópavogur
30 République tchèque HC Zubří
31 Chypre SPE Strovolos Nicosie
32 Belgique United HC Tongeren
Championnats féminins
Rang EHF Championnat Vainqueur
1 Danemark Randers HK
2 Hongrie Győri ETO KC
3 Russie Dinamo Volgograd
4 Espagne SD Itxako
5 Norvège Larvik HK
6 Roumanie Oltchim Râmnicu Vâlcea
7 Allemagne Buxtehuder SV
8 France Arvor 29
9 Monténégro ŽRK Budućnost Podgorica
10 Slovénie RK Krim
11 Serbie ŽRK Zaječar
12 Turquie Muratpaşa BSK
13 Autriche Hypo Niederösterreich
14 Pologne Vistal Gdynia
15 Suède IK Sävehof
16 Pays-Bas SV Dalfsen
17 Macédoine ŽRK Metalurg Skopje
18 Croatie ŽRK Podravka Koprivnica
19 Ukraine HC Karpaty Oujhorod
20 Grèce AC Loux Patras
21 Portugal Juve Lis
22 Italie HC Teramo
23 Suisse LC Brühl Handball
24 Biélorussie BNTU Minsk
25 Slovaquie Iuventa Michalovce
26 République tchèque HC Veselí nad Moravou
27 Islande Valur Reykjavik
28 Kosovo KHF Prishtina
29 Belgique Fémina Visé

Saison 2011-2012 en Allemagne[modifier | modifier le code]

Le Championnat d'Allemagne masculin 2011-2012 est la soixante-treizième édition de cette compétition.

Compétitions masculines
Compétition Vainqueur Second Score
Championnat d'Allemagne THW Kiel SG Flensburg-Handewitt
Coupe d'Allemagne THW Kiel SG Flensburg-Handewitt 33 – 31
Supercoupe* THW Kiel HSV Hambourg 24 – 23
* l'édition 2011-2012 de la Supercoupe s'est déroulée en 2011.

Saison 2011-2012 en Espagne[modifier | modifier le code]

Le Championnat d'Espagne masculin 2011-2012 est la soixante-et-unième édition de cette compétition.

Compétitions masculines
Compétition Vainqueur Second Score
Championnat d'Espagne FC Barcelone Atlético de Madrid
Coupe ASOBAL* FC Barcelone Ademar León 28 – 27
Coupe du Roi Atlético de Madrid FC Barcelone 37 – 31
Supercoupe* Atlético de Madrid FC Barcelone 33 – 26
* les éditions 2011-2012 de la Coupe ASOBAL et de la Supercoupe se sont déroulées en 2011.

Saison 2011-2012 en France[modifier | modifier le code]

Compétitions masculines
Compétition Vainqueur Second Score
Championnat de France Montpellier AHB Chambéry Savoie Handball
Coupe de France Montpellier AHB US Ivry HB 29 – 25
Coupe de la Ligue* Montpellier AHB Saint-Raphaël Var HB 28 – 27
Trophée des champions* Montpellier AHB Chambéry Savoie Handball 30 – 23
* les éditions 2011-2012 de la Coupe de la Ligue et du Trophée des champions se sont déroulées en 2011.
Compétitions féminines
Compétition Vainqueur Second Score
Championnat de France Arvor 29 Issy Paris Hand
Coupe de France Toulon Saint-Cyr VHB Le Havre AC Handball 25 – 20
Coupe de la Ligue Arvor 29 Mios-Biganos bassin d'Arcachon HB 30 – 27

Club de handball fondé en 2012[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]