Championnat de France féminin de handball de deuxième division

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Division 2 féminine
Description de l'image Logo D2F hand.png.
Généralités
Sport Handball
Création 1971
Organisateur(s) FFHB
Éditions 51e (2021-2022)
Catégorie Séniors filles
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Statut des participants Professionnel ou amateur
Site web officiel ff-handball.org
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Division 1 (LFH)
Niveau inférieur Nationale 1

Palmarès
Tenant du titre Mérignac Handball (2019)
Plus titré(s) Mérignac Handball (5)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Division 2 2021-2022

Le Championnat de France féminin de handball de deuxième division est le deuxième niveau en France de cette discipline derrière la Division 1.

Formule de la compétition[modifier | modifier le code]

La compétition est ouverte aux douze clubs ayant acquis leur participation par leur classement au terme de la saison précédente. Ces clubs sont réunis en une poule unique de 12[1]. Les clubs se rencontrent en matches aller-retour sur deux mi-temps de trente minutes avec un temps de pause de quinze minutes. Le classement s'effectue selon les modalités prévues au règlement général des compétitions nationales, à savoir 3 points pour un match gagné, 2 points pour un match nul et 1 point pour un match perdu.

Le club classé à la première place à l'issue de la compétition est champion de France de Division 2.

Voie d'accession au professionnalisme (VAP)[modifier | modifier le code]

En vigueur depuis la saison 2012-13, le dispositif de Voie d'accession au professionnalisme (VAP) vise à baliser et sécuriser le chemin vers la première division (LFH)[2].

Il concerne les clubs de D2F désireux de se structurer encore davantage et qui ambitionnent, à plus ou moins court terme, d'accéder en LFH. Les clubs volontaires peuvent ainsi s'engager dans une étape intermédiaire avec des exigences renforcées de préparation vers la LFH. Comme pour le cahier des charges général, le statut de club VAP est accordé par la Commission Nationale de Contrôle et de Gestion (CNCG), par saison sportive. Il n'y a aucune attribution automatique de ce statut VAP d'une saison sur l'autre, la CNCG restant souveraine pour en décider.

Ce statut, qui n'a pas de caractère obligatoire et qui est sans incidence sur le classement sportif final de D2F et l'attribution du titre de champion de France de D2F, est toutefois un préalable règlementaire et obligatoire pour une accession en LFH. En effet, seul un club de D2F sous Statut VAP est susceptible de monter en LFH en fin de saison[2].

Depuis la mise en œuvre du dispositif, les clubs suivants se sont inscrits dans la démarche et ont bénéficié du Statut VAP[2] :

  • En 2012-2013 : Angoulême, Bègles, Cergy, Nantes. Nantes, champion de France D2F, a accédé en LFH.
  • En 2013-2014 : Cannes, Cergy, Chambray et Dijon, qui a accédé en LFH après avoir été champion de France D2F.
  • En 2014-2015 : Besançon, Brest, Cannes et Chambray. Le club de Cannes s’est toutefois retiré volontairement du statut VAP en janvier 2015. Besançon, champion de France D2F, accède en LFH.
  • En 2015-2016 : Brest, Celles-sur-Belle et Chambray. En raison du dépôt de bilan de Bègles Bordeaux-Mios Biganos puis du forfait général du HBC Nîmes, les trois clubs VAP accèdent directement à la Division 1 sans passer par des matchs de barrage.
  • En 2016-2017 : Bourg-de-Péage et Le Havre ont obtenu le statut VAP. Tous deux ont intégré la LFH pour la saison 2017-18.
  • En 2017-2018 : Celles-sur-Belle et St-Amand Porte du Hainaut ont obtenu le statut VAP. Mérignac est champion mais Saint-Amand est promu
  • En 2018-2019 : Celles-sur-Belle, Le Havre, et Mérignac handball ont obtenu le statut VAP, Mérignac a intégré la LFH en 2019-20.
  • En 2019-2020 : Celles-sur-Belle, Le Havre, Plan de Cuques et St-Amand Porte du Hainaut ont obtenu le statut VAP. Du fait de la pandémie de Covid-19, aucun club n'est relégué de LFH et ainsi, deux clubs au lieu d'un sont promus, Saint-Amand et le Plan-de-Cuques, premiers de leur poule de la première phase.
  • En 2020-2021 : Celles-sur-Belles, Le Havre et la Stella Saint-Maur ont obtenu le statut VAP. Celles-sur-Belle, champion, est promu en LFH.
  • En 2021-2022 : Saint-Amand, Le Havre et la Stella Saint-Maur ont obtenu le statut VAP.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du championnat de France féminin de Division 2[3]
Saison Champion Vice-champion Troisième Promu(s) en Division 1
Championnat de France excellence / Nationale 2
1971-1972[4] ASPTT Strasbourg Stade Marseillais UC ? : Strasbourg, SMUC, ...
1972-1973[5] Troyes OS HBC Seclin ? : Troyes, ...
... ... ... ... ...
1978-1979[6] SLUC Nancy US Dunkerque AS Brest, ASPTT Nice 4 : Nancy, Dunkerque, Brest et Nice
1979-1980[7] CEP Saint-Nicolas-d'Aliermont US Cagnes UJLRS Le Mans 4 : St-Nicolas, Cagnes, Le Mans, Bar-le-Duc
1980-1981[8] ASPTT Nice ASPTT Paris ? 5 : Nice, Paris, Mantes, Chemaudin, Villersexel
1981-1982[9] SLUC Nancy SA Mérignac USM Gagny, Stella Saint-Maur 4 : Nancy, Mérignac, Gagny et Saint-Maur
1982-1983[10] Stade français ASPTT Paris Montpellier UC et UJLRS Le Mans 5 : Stade fr., Paris, Montpel., Aix-en-S., Poitiers
1983-1984[11] US Ivry La Gauloise Saint-Louis aucun, la N1 passe de 18 à 10 clubs
Nationale 1B
1984-1985 Racing Club de France ES Colombes ASPTT Metz 2 : Racing CF et Colombes
1985-1986 Metz-Marly CMS Marignane ASPTT Paris 3 : Metz, Marignane, Paris
1986-1987[12] Cercle Sportif Laïc Dijonnais US Créteil ? : Dijon, Créteil
1987-1988 AC Boulogne-Billancourt HBC Aix-en-Savoie ASPTT Strasbourg 3 : ACBB, Aix, Strasbourg
1988-1989 Dreux AC CMS Marignane Vallauris HBC 3 : Dreux, Marignane, Vallauris
1989-1990[13] ASPTT Strasbourg Poule finale commune avec 6 clubs de N1A 2 : Bouillargues, Pontault-C.
1990-1991[14] Marignane Handball Poule finale commune avec 6 clubs de N1A 2  : Bègles/ASPOM, Béthune
1991-1992 Décines HBC SA Mérignac (2) 2 : Décines HBC, Mérignac
Nationale 1
1992-1993 ES Colombes FSE Achenheim US Mios 2 : Colombes, Achenheim
1993-1994 US Mios UODL Tassin-la-Demi-Lune aucun (défaites en barrages)
Division 2
1994-1995 US Mios (2) HBC Nîmes ? 2 : Mios-Biganos et Nîmes
1995-1996 SA Mérignac AS Bondy ? 2 : Mérignac et Bondy
1996-1997 HBC Nîmes Kingersheim HBC Handball club conchois[15] 2 : Nîmes, Kingersheim
1997-1998 AS Bondy Cercle Dijon Bourgogne Toulon Var Handball[15] 2 : Bondy, Dijon
1998-1999[15] SA Mérignac Toulon Var Handball Toulouse Féminin Handball 3 : Mérignac, Toulon, Toulouse
1999-2000 ASUL Vaulx-en-Velin A.L. Bouillargues CJF Fleury-les-Aubray 3 : Vaulx-en-Velin, Bouillargues et Fleury
2000-2001 Issy-les-Moulineaux HBF US Alfortville Le Havre AC Handball 2 : Issy et Alfortville
2001-2002 Le Havre AC Handball SC Angoulême ESC Yutz 2 : Le Havre et Angoulême
2002-2003 CJF Fleury-les-Aubrais US Mios-Biganos US Alfortville 2 : Fleury et Mios-Biganos
2003-2004 Aunis La Rochelle-Périgny ESC Yutz US Alfortville 2 : La Rochelle et Yutz
2004-2005 HOC Saint-Cyr-sur-Mer CA Béglais ASUL Vaulx-en-Velin 2 : Saint-Cyr[16] et Bègles
2005-2006 Handball Plan-de-Cuques Issy-les-Moulineaux Aunis La Rochelle-Périgny 2 : Plan-de-Cuques et Issy
2006-2007 SC Angoulême CS Vesoul Haute-Saône Aunis La Rochelle-Périgny 2 : Angoulême et Vesoul
2007-2008 Arvor 29 Toulon Saint-Cyr Var Handball ESC Yutz 2 : Arvor et Toulon
2008-2009 Mérignac Handball (3) Toulouse Féminin Handball ESC Yutz 1 : Toulouse
2009-2010 Issy Paris Hand Cergy-Pontoise HB ES Besançon 3 : Issy, Cergy et Besançon
2010-2011 Noisy-le-Grand handball CA Béglais HB Octeville-sur-Mer Aucun
2011-2012 OGC Nice Côte d'Azur Cergy-Pontoise HB Chambray Touraine Handball 1 : Nice
2012-2013 Nantes Loire Atlantique HB Mérignac Handball Cergy-Pontoise HB 1 : Nantes
2013-2014 Cercle Dijon Bourgogne (2) Noisy-le-Grand handball Yutz Handball féminin 1 : Dijon
2014-2015 ES Besançon Brest Bretagne Handball AS Cannes HB 1 : Besançon
2015-2016 Brest Bretagne Handball (2) Chambray Touraine Handball Drôme Handball Bourg-de-Péage 3 : Brest, Chambray et HBC Celles/Belle
2016-2017 Bourg-de-Péage Drôme Handball Entente Noisy/Gagny Le Havre AC Handball 2 : Bourg-de-Péage et Le Havre
2017-2018 Mérignac Handball (4) Handball Plan-de-Cuques HBC St-Amand Porte du Hainaut 1 : HBC St-Amand Porte du Hainaut
2018-2019 Mérignac Handball (5) HBC Celles-sur-Belle Handball Plan-de-Cuques 1 : Mérignac Handball
2019-2020 Championnat arrêté en raison du Covid-19 2 : Plan-de-Cuques et St-Amand
2020-2021 HBC Celles-sur-Belle Le Havre AC Handball - 1 : HBC Celles-sur-Belle
2021-2022 en cours 1 : ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guide des compétitions 2015-2016 » [PDF], sur Fédération française de handball, (consulté le )
  2. a b et c « Présentation de la D2F et du statut de club VAP », sur Site officiel de la Ligue Féminine de Handball (consulté le )
  3. « Handball - Championnat D2 Féminin : présentation et palmarès (depuis 1984/85) », sur les-sports.info (consulté le )
  4. « Palmarès 1971-1972 », Hand-ball : bulletin fédéral n°85, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 20 (et 12)
  5. « Finale de championnat de France excellence féminin 1973 : Le titre aux Troyennes », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 203,‎ , p. 34-35 (lire en ligne, consulté le )
  6. « Nationale II Féminine : le titre à Nancy », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 151,‎ , p. 15 (lire en ligne, consulté le )
  7. « Saint-Nicolas d'Aliermon, Champion de France de Nationale II Féminine », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, nos 162/163,‎ , p. 82 (lire en ligne, consulté le )
  8. « Finale de Nationale 2 féminine 1981 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, nos 172/173,‎ , p. 18 (lire en ligne, consulté le )
  9. « Finales Nationale II féminine 1982 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, nos 182/183,‎ , p. 102 (lire en ligne, consulté le )
  10. « Palmarès 1982-1983 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 190,‎ , p. 34 (lire en ligne, consulté le )
  11. « Palmarès 1983-1984 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 201,‎ , p. XX (lire en ligne, consulté le )
  12. « Palmarès 1986-1987 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 231,‎ , p. 37 (lire en ligne, consulté le )
  13. « Palmarès de la saison 1989/1990 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 262,‎ , p. 30 (lire en ligne, consulté le )
  14. « Palmarès 1990-1991 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 270,‎ , p. 41 (lire en ligne, consulté le )
  15. a b et c « Bilan de la saison 98/99 », Hand mag n°30, Fédération française de handball, (consulté le )
  16. En 2005, le HOC Saint-Cyr-sur-Mer a fusionné avec le Toulon Var Handball (déjà en D1) pour former le Toulon Saint-Cyr Var Handball.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]